Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Coronavirus : les ventes de smartphones s'effondrent,
Les expéditions mondiales ayant chuté de 38 % en février 2020 par rapport à l'année précédente, selon un rapport

Le , par Stan Adkens

10PARTAGES

3  0 
Les entreprises technologiques paient un lourd tribut à cause de la crise du Covid-19, et les fabricants de smartphones, qui produisent pour la plupart en Chine, l’épicentre du coronavirus, ne sont pas épargnés. Selon un dernier rapport de Strategy Analytics, les expéditions mondiales de smartphones ont chuté de 38 % en glissement annuel au mois de février 2020, consignant la plus forte baisse jamais enregistrée dans l'histoire du marché mondial des smartphones. Seulement 61,8 millions d’appareils ont été expédiés en février dernier contre 99,2 millions d’appareils vendus en février 2019.

« Les expéditions mondiales de smartphones ont chuté de 38 % par an, passant de 99,2 millions d'unités en février 2019 à 61,8 millions en février 2020. La demande de smartphones s'est effondrée en Asie le mois dernier, en raison de l'épidémie du Covid-19, et cela a entraîné une baisse des expéditions dans le monde entier. Certaines usines asiatiques n'ont pas été en mesure de fabriquer des smartphones, tandis que de nombreux consommateurs n'ont pas pu ou n'ont pas voulu se rendre dans les magasins de détail pour acheter de nouveaux appareils », a déclaré Linda Sui, directrice de Strategy Analytics.


Alors que la pandémie du coronavirus a fait des ravages en Chine, touchant fortement la fabrication de smartphones dans ce pays, elle s’est vite propagée dans le reste du monde impactant les capacités résiduelles des fabricants pour réagir à la crise en Chine. Neil Mawston, directeur exécutif de Strategy Analytics, a déclaré : « Février 2020 a vu la plus grande chute jamais enregistrée dans l'histoire du marché mondial des smartphones. L'offre et la demande de smartphones ont plongé en Chine, se sont effondrées en Asie et ont ralenti dans le reste du monde. C'est une période que l'industrie des smartphones voudra oublier ».

Et il n’y a pas beaucoup de bonnes nouvelles pour les mois à venir, malgré le ralentissement de la crise sanitaire en Chine. « Malgré des signes timides de reprise en Chine, nous nous attendons à ce que les livraisons mondiales de smartphones restent faibles en mars 2020 », a déclaré Yiwen Wu, analyste principal chez Strategy Analytics.

« La peur du coronavirus s’est propagée en Europe, en Amérique du Nord et ailleurs, et des centaines de millions de consommateurs aisés sont bloqués, incapables ou réticents à acheter de nouveaux appareils », a dit Mme Wu. « L’industrie des smartphones devra travailler plus dur que jamais pour augmenter les ventes dans les prochaines semaines, telles que les ventes flash en ligne ou de généreuses remises sur le regroupement avec des produits chauds comme les montres connectées. »


Les estimations trimestrielles des ventes chez IDC ne disent rien de différent. Le cabinet a anticipé une chute des ventes en Chine au 1er trimestre 2020 de 40 % par rapport au 1er trimestre 2019. À l’échelle mondiale, cette baisse devrait s’établir à 14,5 %. Au 2e trimestre, la croissance resterait négative (-6,9 %), avant de revenir au vert (+ 1,8 % au 3e trimestre, puis + 8 % au 4e), selon un rapport d’IDC publié en fin février. En outre, sur l’année entière, le cabinet prévoit qu’il ne s’écoulerait que 1,34 milliard de smartphones, soit 2,3 % de moins qu’en 2019. Des prévisions qui contrastent avec celles que le même cabinet IDC avait émises en novembre dernier, alors que personne n’imaginait une année 2020 aussi désastreuse pour l’industrie de la technologie.

Une baisse de la production des smartphones de 30 % au cours du premier semestre 2020, et l'impact dramatique de la dépendance de la Chine sur l'industrie mondiale

Comme cela n’était pas déjà difficile pour le secteur des smartphones, un rapport intitulé Taking Stock of COVID-19, publié par la société de conseil sur les marchés mondiaux de la technologie ABI Research, prévoit une chute de la production des smartphones de 30 % au cours du premier semestre 2020. Le rapport d'ABI prédit les effets à long et à court terme de la pandémie sur les appareils 5G, les smartphones et les produits wearables. David McQueen, directeur de la recherche sur les appareils 5G chez ABI Research, a déclaré dans un communiqué de presse : « Les répercussions de la Chine se feront sentir dans le monde entier ».

Selon le rapport, l'impact sur le marché mondial des appareils mobiles a été « désastreux ». La Chine est le centre mondial de la fabrication d'appareils 5G, de téléphones intelligents et des wearables, et également l'épicentre de l'épidémie de coronavirus. L'impact de COVID-19 a entraîné une interruption de la chaîne de production et un blocage de la chaîne d'approvisionnement, en raison de la pénurie de main-d'œuvre et d'une « logistique inactive », d’après le rapport.

En février dernier, pour freiner la propagation du virus, la Chine - qui est la deuxième économie mondiale et qui était le premier marché mondial de smartphones en 2019 avec 390,8 millions d’unités écoulées - a pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones, les wearables et les automobiles. Le pays a pris des mesures draconiennes sans précédent pour contrôler l’urgence sanitaire, comme l'imposition de restrictions sévères à quelque 780 millions de personnes et l'instauration de quarantaines de masse dans les grandes villes.

Des fournisseurs, dont la fabrication dépend de la Chine, touchés par la baisse de la demande

Selon le rapport d’ABI Research, les principaux fournisseurs de smartphones dont la production se fait en Chine - Apple, Huawei, Xiaomi et l'OPPO -, et les principaux partenaires de la chaîne d'approvisionnement - Qualcomm, Broadcom, Qorvo et Skyworks, entre autres - sont durement touchés par la baisse de la demande de smartphones. Aussi, la plupart des entreprises qui dépendent de la Chine pour la fabrication et l'approvisionnement en composants sont « terriblement mal préparées pour réagir rapidement ». Le rapport a également noté que le retour à la capacité normale de production des installations prendra beaucoup de temps.

« De manière significative, à court terme, les appareils 5G subiront un effet négatif. À peine les smartphones 5G ont commencé à gagner du terrain et à pénétrer le marché en grand nombre, que l'épidémie va maintenant déclencher la suppression de sa croissance à court terme, ce qui va pousser le développement et l'introduction de téléphones 5G abordables », a expliqué McQueen.

L’espoir que les expéditions de smartphones soient fortement stimulées par les niveaux de prix inférieurs en 2020 est tout de même peu probable. En effet, le rapport indique qu'avec une chaîne d'approvisionnement bloquée et une « demande paralysée », les volumes d'expédition en 2020 pour les smartphones 5G seront beaucoup plus faibles. McQueen a ajouté qu’ « Il ne fait aucun doute que le marché sera également confronté à de nombreuses perturbations et retards, notamment le lancement des premiers iPhone 5G d'Apple qui doivent apparaître en septembre 2020 ».

Impacts à long terme de Covid-19 sur l'industrie des appareils mobiles

Selon le rapport, d'ici la fin du deuxième trimestre 2020, les effets du Covid-19 devraient être maîtrisés, mais cela ne signifie pas que l'industrie va se redresser rapidement. Cependant, les fabricants doivent inspirer confiance aux consommateurs et la production de dispositifs doit reprendre. McQueen a déclaré : « Il est important de noter qu'avec une telle proportion du marché mondial des appareils mobiles qui dépend de la Chine, pour la fabrication et l'approvisionnement en composants, qui est confrontée à des perturbations à grande échelle, il est devenu évident que de nombreux acteurs de la chaîne n'étaient malheureusement pas préparés à réagir rapidement ».

Le rapporte a noté qu’à court et moyen terme, il y aura un impact important sur le marché des smartphones, mais a également ajouté que l'effet complet ou durable que le Covid-19 aura sur l'écosystème des appareils mobiles n'est pas encore connu. « Outre le fait qu'il aura un impact sur la demande et la chaîne d'approvisionnement, il affectera particulièrement l'empressement de l'industrie à faire baisser les prix de la 5G en 2020, émoussant sérieusement son potentiel de croissance », a déclaré M. McQueen.

Un acteur important du marché des smartphones, Samsung, se distingue par le fait qu'il ne dépend pas entièrement de la Chine comme d'autres entreprises. En effet, le géant sud-coréen s'est retiré de la Chine au cours des deux dernières années et utilise fortement l'Inde et le Vietnam pour sa production. Le rapport recommande que d'autres entreprises envisagent de « se délocaliser vers des marchés qui accélèrent la production de la chaîne d'approvisionnement », notamment Taiwan, l'Inde et le Vietnam, ou vers des pays situés en dehors de la région Asie-Pacifique.

Sources : Strategy Analytics, ABI Research

Et vous ?

Que pensez-vous des chiffres de baisse enregistrés et prévisionnels sur le marché des smartphones ?
Quel changement prévoyez-vous dans le classement des fournisseurs de smartphones une fois que la crise du coronavirus sera terminée ?

Lire aussi

L'épidémie de coronavirus va arrêter "presque toute" la production de l'iPhone si la Chine prolonge la fermeture de l'usine de Foxconn, selon un rapport
IDC : le marché mondial des smartphones d'occasion devrait atteindre 332,9 millions d'unités d'ici 2023, pour une valeur marchande de 67 milliards de dollars
Huawei devrait surpasser Apple pour devenir le numéro 2 mondial du marché des smartphones en 2019, avec entre 230 et 250 millions d'expéditions de smartphones attendues cette année
Le coronavirus commence à toucher les résultats financiers de la Big Tech, la Chine ayant pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour lutter contre virus

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de octal
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/03/2020 à 11:46
Cela ne risque pas de s'arranger avec tous les licenciements à venir! plus de boulot, plus de sous !!!
5  0