Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'épidémie de coronavirus va arrêter "presque toute" la production de l'iPhone si la Chine prolonge la fermeture de l'usine de Foxconn,
Selon un rapport

Le , par Stan Adkens

33PARTAGES

7  0 
Foxconn, qui fabrique des smartphones pour Apple et d'autres marques, a dit la semaine dernière qu'elles fonctionneraient toujours selon un calendrier de vacances et qu’il n'y avait pas d'impact prévu sur la production. Mais si l'arrêt de ses usines chinoises, en raison de l'épidémie de coronavirus, se prolonge dans une deuxième semaine, cela pourrait avoir un "gros" impact sur la production et les expéditions vers les clients, et Apple risque d'être en difficulté en ce qui concerne la production d'iPhone, a rapporté Reuters qui cite une personne ayant une connaissance directe de la question.

Dans l'est de la Chine, à Suzhou, l'un des plus grands centres de production, les entreprises ont été priées de rester fermées au moins jusqu'au 8 février et à Shanghai jusqu'au 9 février, a rapporté Reuters. Les usines du centre manufacturier de Dongguan, dans la province du Guangdong, orientée vers l'exportation, ont également été priées de ne pas ouvrir avant le 10 février.


Foxconn, le fabricant taïwanais de smartphones, a arrêté "presque toute" sa production en Chine conformément aux règles gouvernementales, et le principal partenaire d'Apple dans la chaîne d'approvisionnement attend de savoir si cette date sera repoussée, a déclaré la source à Reuters. La source a également déclaré qu'un arrêt au-delà du 10 février pourrait perturber les expéditions de Foxconn, soulignant les inquiétudes concernant les centres de production dans la province méridionale de Guangdong et la ville de Zhengzhou dans la province du Henan où se trouvent les principales usines d'iPhone.

Alors que le coronavirus a été déclaré par l'Organisation mondiale de la santé une urgence sanitaire mondiale, l’épidémie menace de perturber des pans entiers de l'industrie manufacturière chinoise. La société Foxconn, basée à Taipei, qui est le plus grand fabricant d'électronique sous contrat au monde, n'avait pas encore répondu à une demande de commentaires de Reuters au moment où l’agence de presse écrivait son rapport, et Apple a refusé de commenter, d’après Reuters.

Toutefois, la source a déclaré à Reuters lundi que Foxconn a jusqu'à présent constaté un « impact assez faible » de l'épidémie, car elle utilisait des usines dans des pays comme le Vietnam, l'Inde et le Mexique pour combler le vide, ajoutant que l'entreprise pourra rattraper le retard si les usines font des heures supplémentaires après l'interdiction.

Apple a déclaré samedi qu'elle fermerait tous ses magasins officiels, ses bureaux d'entreprise et centres de contact en Chine continentale jusqu'au 9 février, et que la société se réjouissait de rouvrir les magasins « dès que possible ». De nombreux autres détaillants étrangers, dont Starbucks Corp et McDonald's Corp, ont fermé temporairement des vitrines par mesure de précaution. Plusieurs entreprises ont demandé à leurs employés en Chine de travailler depuis leur domicile et de cesser leurs voyages d'affaires non essentiels au cours de la première semaine de février, a rapporté Reuters samedi.

Apple est exposée à l'épidémie de coronavirus du côté de la demande et de l'offre. Si Foxconn doit rester fermé pendant une semaine de plus, Apple ne pourra pas maintenir son rythme normal d'expéditions mondiales d'iPhone en raison des contraintes d'approvisionnement. Lors de l'appel aux résultats trimestriels, Apple a fait état d'une fourchette de revenus plus large que la normale, estimant que les ventes pour le trimestre en cours se situeront entre 62 et 67 milliards de dollars. Le directeur financier d'Apple, Luca Maestri, a déclaré que l'incertitude due au coronavirus était la raison de cette fourchette plus large.

La personne source a déclaré à Reuters que « Ce qui nous inquiète, ce sont les retards d'une semaine, voire d'un mois. L'impact serait important ». « Cela aura certainement un impact sur la chaîne de production d'Apple ». « La question délicate est de savoir si nous pourrons reprendre la production (le 10 février)... Cela dépend des instructions données par les gouvernements central et provinciaux », a-t-il ajouté.

Des mesures de contrôle de l’état de santé des travailleurs

Alors que le nombre de victimes ne cesse d’augmenter – plus 400 morts –, l'épidémie de coronavirus a déclenché la première quarantaine obligatoire du CDC aux États-Unis en 50 ans et obligé les ressortissants étrangers de ne pas revenir de Chine. De nombreux pays mettent en place des restrictions aux voyages, les compagnies aériennes suspendent leurs vols et les gouvernements évacuent leurs citoyens de la Chine, risquant ainsi d'aggraver le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Foxconn a demandé aux employés et aux clients du Hubei en Chine, l'épicentre de l'épidémie, de ne pas retourner dans les usines et a dit aux travailleurs de signaler quotidiennement leur état de santé aux responsables, d’après un mémo interne que Reuters a pu examiner. Selon Reuters, l'entreprise a déclaré que les employés qui respectent les règles seront payés comme d'habitude et que ceux qui ne le font pas seront "sévèrement" punis, bien qu'elle n'ait pas donné de détails sur les punitions dans le document.

Une ligne téléphonique est même rendue disponible par la société pour encourager les employés à dénoncer leurs collègues qui ont enfreint les règles, avec une récompense monétaire de 200 yuans (29 dollars), indique le document qui date du samedi dernier.

Malgré le spectre de la baisse de la production et l'expédition des smartphones en Chine, Don Yew, analyste de Morningstar, ne prévoit qu’un impact "limité" sur la chaîne d'approvisionnement de Foxconn, affirmant que ses quatre filiales à Hubei ne représentaient que 1,8 % du chiffre d'affaires global de l'entreprise en 2018 et que des fournisseurs tels qu'Apple maintiennent une chaîne d'approvisionnement diversifiée. Toutefois, une propagation du coronavirus aux principaux centres de fabrication de smartphones comme Guangdong pourrait les amener à réviser les estimations financières de sociétés comme Foxconn, a déclaré M. Yew.

Cette crise montre une fois de plus combien Apple reste très dépendante de la Chine, tant pour la vente de smartphones que pour sa chaîne d'approvisionnement et sa fabrication. Ceux qui attendent le prochain iPhone devraient s’apprêter à payer un peu plus que prévu si jamais le "gros" impact sur la production et les expéditions vers les clients est confirmé par un prolongement de délai de fermeture des usines par le gouvernement chinois.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Que pensez-vous du fait qu’Apple concentre la fabrication de ses smartphones en Chine ?
Pensez-vous qu’Apple va délocaliser ses usines après cette crise ?

Lire aussi

Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport
Apple affiche un chiffre d'affaires record de 91,8 Md$ au premier trimestre 2020, favorisé par une très « bonne performance commerciale », selon Luca Maestri, directeur financier d'Apple
Huawei a dépassé Apple en termes de vente de smartphones sur une année entière, la peur du coronavirus en Chine aura des implications potentielles sur les chaînes d'approvisionnements
Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan, à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fleur en plastique
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 10:54
Une véritable catastrophe mondiale, Apple va ne pas pouvoir fabriquer d'iPhone pendant une semaine, ruez-vous sur les stocks pendant qu'il est encore temps, il n'y en aura pas pour tout le monde ?

Non mais allô quoi, faut arrêter ; sans avoir de chiffres sur la main, il y a sûrement plus d'un téléphone fonctionnel par habitant de la planète actuellement, donc si le dernier iPhone 17.5 XL Pro Plus n'est pas disponible dans les rayons, c'est pas grave, le con sommateur pourra attendre une ou deux semaines de plus, non ? Et la pollution de la planète dans tout cela avec tous ces téléphones jetés chaque jour tout ça pour avoir le dernier cri (dernier cri tout à fait relatif, car un téléphone de 2020 ne sera pas sensiblement plus puissant qu'un téléphone de 2019 ou 2018) ?

D'un autre côté, Apple n'est pas un constructeur sérieux s'il dépend d'une source unique dans une région unique.

Je me rappelle qu'IBM, quand il a fabriqué ses premiers IBM PC, alors qu'ils ne savaient même pas le succès que cela allait avoir, avait exigé d'Intel, le fabriquant du 8088, le processeur du PC, qu'il ait une seconde source. C'est ainsi qu'Intel a donné ses plans à AMD pour qu'AMD puisse aussi fabriquer des clones parfaits de 8088 afin de pouvoir rassurer IBM, qu'il n'aurait pas de pénurie de processeur si jamais Intel flanchait. Cette affaire de seconde source c'est poursuivie pour le 80286 (utilisé dans IBM AT), mais pas au-delà (le 386 d'AMD est différent du 386 d'Intel). Au final, même si la clause d'IBM était drastique, le but cherché était sain. On ne dépend pas d'un unique fournisseur pour éviter de se retrouver dans la merde.
9  1 
Avatar de calvaire
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/03/2020 à 16:03
je suis tombé la dessus hier :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/...b6010221122150

Publiées par la Nasa, elles montrent une baisse drastique des niveaux de pollution en Chine liée à la baisse d’activité, aux mesures de confinement et aux fermetures d’usines provoquées par l’épidémie de coronavirus
6  0 
Avatar de gabriel21
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/03/2020 à 18:53
C'est une excellente nouvelle.
En effet, ces sociétés sont clairement surévaluées, ce qui faisait craindre un nouveau crack boursier.
La chute est pour l'instant contrôlée, ce qui fait une bonne régulation. Et très honnêtement, ces sociétés sont loin d'être dans le rouge...
6  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 10:13
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Que pensez-vous du fait qu’Apple concentre la fabrication de ses smartphones en Chine ?
Ça coûte moins cher de produire en Chine et les composants sont proche. Plein d'usines sont basées en Chine donc c'est plus pratique de produire là-bas.

Mais peut-être que la prochaine Chine ce sera la Croatie, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie :
Les niveaux de salaires en Chine atteignent voire dépassent ceux de certaines régions d’Europe

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Pensez-vous qu’Apple va délocaliser ses usines après cette crise ?
Il y a une expression qui dit "la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit", peut-être qu'après cette crise, il n'y aura plus de problème dans cette région.

Apple aurait du écouter Trump
Trump veut qu'Apple "produise américain" : pourquoi ce n'est pas si simple
Apple n'a pas commenté cette déclaration du président américain. Le secteur de la technologie, qui fait fabriquer un grand nombre de pièces en Chine, est l'un des plus gros perdants potentiels en ce qui concerne la taxation des produits importés voulu par Donald Trump. Car non seulement la plupart des entreprises technologiques américaines font assembler leurs produits en Chine et en Asie du Sud-Est pour des raisons de coût de la main d'oeuvre, mais les composants de ces appareils sont aussi, pour la plupart, conçus en Asie, même si Apple, comme d'autres géants de la Silicon Valley, tente de réduire sa dépendance envers ses fournisseurs.

Relocaliser la production d'appareils Apple aux États-Unis serait donc un chantier extrêmement complexe - la dépendance de la Silicon Valley envers l'Asie et la Chine pour les composants électroniques est réelle -, long et coûteux. Il aurait pour conséquence d'augmenter drastiquement les coûts de production, de réduire les marges et de gonfler la facture pour le consommateur final.
Quand tu dépends trop des autres, dès qu'il y a une histoire de taxe tu te retrouves dans une situation inconfortable.
5  0 
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 02/03/2020 à 17:28
Les valeurs boursières des entreprises technologiques comptent désormais parmi les grands perdants du marché boursier
à cause de l'inquiétude autour de l’épidémie du coronavirus

Le coronavirus a commencé à toucher les résultats financiers de la Big Tech, les entreprises présentes en Chine étant les plus durement touchées. Selon un nouveau rapport de Reuters, tout porte à croire que les effets du coronavirus affectent de plus en plus les affaires de l’industrie technologique. Les actions technologiques, un moteur clé de l'ascension de la bourse vers des records au cours des derniers mois, font maintenant partie de ceux qui cultivent le plus les inquiétudes croissantes concernant l’épidémie du coronavirus à Wall Street.

Selon l’analyse de Reuters, en 2019, les investisseurs ont investi des milliards dans les grandes valeurs technologiques et dans d'autres paris d'impulsion, alors qu'une réserve fédérale a alimenté l'appétit pour le risque et a permis une remontée de plus de 30 % du S&P 500. Certaines grandes valeurs technologiques et certains titres momentum ont continué à grimper, poussant les marchés vers des records alors même que les inquiétudes concernant la propagation du virus en Chine se sont accrues ces dernières semaines. Mais les choses ont changé depuis peu.


La recrudescence des cas de coronavirus en dehors de la Chine a incité certains investisseurs à se séparer d'actifs plus risqués au profit de valeurs refuges traditionnelles comme l'or et les bons du Trésor américain, qui ont grimpé en flèche ces derniers jours. « Tout le monde vient de recevoir une aide complète des actions technologiques en hausse. Ce fut l'un des achats les plus téméraires que j'ai jamais vus de toute ma vie », a déclaré Christopher Stanton, directeur des investissements chez Sunrise Capital Partners, une institution financière basée en Californie.

D’après le rapport, le secteur des technologies de l'information du S&P 500 a chuté de 9,3 % depuis la clôture de jeudi, dépassant la baisse de 7,3 % pour l'indice. Le secteur de l’énergie est le seul à avoir enregistré de moins bons résultats, reflétant une forte baisse des prix du pétrole. Cela découle des craintes selon lesquelles le coronavirus arrive à ralentir l'activité économique mondiale. L’année dernière, Stanton a fait grimper les parts qu’il possède chez Amazon et d'autres grands noms du secteur de la technologie.

Il a maintenant des produits dérivés qui vont continuer d’augmenter si l'indice composite du Nasdaq, très technologique, continue de baisser. Vendredi, le secteur technologique du S&P 500 représentait près de 55 % du rendement total du S&P 500 en 2020. Selon Howard Silverblatt, analyste principal des indices chez S&P Dow Jones Indices, le secteur de la technologie ne représentait que 24,3 % de la valeur marchande de l'indice de référence. Selon ce qu’il dit, seulement quatre sociétés à savoir Microsoft, Apple, Amazon et Google, représentaient 46,4 % du rendement total en 2020.

Cette concentration dans un petit univers de noms a fait craindre à certains investisseurs qu'ils ne soient devenus trop sollicités et vulnérables à un brusque retournement de l'appétit pour le risque. Selon Refinitiv Datastream, une entreprise qui fournit des informations sur la finance à d’autres entreprises, la valorisation du secteur technologique a récemment atteint son plus haut ratio cours/bénéfice à terme depuis 2004. Ainsi, si les actions du secteur technologique ont tendance à surperformer en période de prospérité, elles peuvent également chuter plus que les marchés plus larges lorsque l'appétit pour le risque se tarit.

À ce titre, lorsque l'indice S&P 500 a chuté de près de 20 % par rapport à son sommet fin 2018, le secteur technologique a subi une chute plus forte de 23 % au cours de cette période. « Jusqu'à présent, ce marché a été remarquablement exempt de toute pensée critique », a déclaré Hans Olsen, directeur des investissements de la Fiduciary Trust Company, une société privée de gestion de patrimoine. « Cela a donné aux investisseurs une parfaite raison d'examiner ce qu'ils paient et ce qu'ils attendent ». Selon d’autres avis, les choses pourraient aller encore plus mal si le nombre de cas du coronavirus continue à augmenter.

Source : Reuters

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Le coronavirus commence à toucher les résultats financiers de la Big Tech, la Chine ayant pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour lutter contre virus

Apple envoie des colis de soins comprenant de la nourriture, des masques et un iPad aux employés bloqués en Chine en raison de l'épidémie du coronavirus

Coronavirus : l'édition 2020 de la Game Developer Conference a été reportée à l'été suite à une vague d'annulations de grandes enseignes comme Facebook, Microsoft, Sony ou encore Unity
5  0 
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 02/03/2020 à 14:27
Apple envoie des colis de soins comprenant de la nourriture, des masques et un iPad aux employés bloqués en Chine
en raison de l’épidémie du coronavirus

Plusieurs employés de diverses entreprises étrangères se sont vus coincés en Chine depuis le début de l’épidémie du coronavirus (COVID-19). La semaine dernière, Apple a envoyé à ses employés bloqués dans le Hubei et à Wenzhou, la ville répertoriée comme l’épicentre de l'épidémie, des sacs de soins comprenant un iPad, des masques faciaux, un désinfectant pour les mains, des lingettes désinfectantes, de la nourriture, et bien d’autres. Ces détails ont été partagés sur le réseau social chinois Weibo. Apple a également joint une lettre aux emballages.

Selon la lettre, les iPad sont fournis pour l'apprentissage en ligne des enfants ou simplement pour aider les employés à passer le temps pendant le séjour prolongé à la maison. L’extrait de la lettre publié sur le réseau social Weibo se présente comme suit : « Chers collègues du Hubei et de Wenzhou. Nous espérons que cette note vous trouvera bien au chaud. Depuis la dernière communication avec vous, nous comprenons que vous restez tous forts en ces temps difficiles. Nous comprenons les difficultés auxquelles vous êtes confrontés et nous aimerions vous apporter, à vous et à vos familles, notre meilleur soutien ».

« Le Hubei et la ville de Wuhan ont été les plus durement touchés par l'épidémie de coronavirus, qui a fait 2 835 victimes en Chine. Nous vous adressons nos meilleurs vœux, au nom de toute l'équipe Apple, avec un autre CareKit pour vous et vos familles. Dans ce kit, vous trouverez des articles de confort et un iPad qui peuvent être utilisés pour faciliter l'apprentissage en ligne des enfants ou aider à passer le temps pendant le séjour prolongé à la maison ». En outre, la lettre comporte des détails sur le programme d’aide de l’entreprise à ses employés.


Apple leur offre cette aide en partenariat avec ComPsych, un fournisseur mondial de programmes d'aide aux employés. Selon Apple, ce programme peut fournir une large gamme d'aides aux employés et à leur famille. « Une série de services de conseil et de consultation a été spécialement préparée pour vous aider à traverser cette période », a déclaré Apple. Par ailleurs, le PDG d’Apple, Tim Cook, a également déclaré qu'Apple avait limité les voyages à destination et en provenance de la Chine en raison de l'épidémie de coronavirus. Il espère que la situation s'améliore.

Depuis le début de l’épidémie, les calendriers des entreprises et de plusieurs événements ont été bouleversés. À ce titre, l'édition 2020 de la Game Developer Conference a été reportée à l'été. Ce report est dû au fait que plusieurs grandes enseignes comme Facebook, Microsoft, Sony ou encore Unity ont annulé leur participation à l’événement. « Nous avons pris la décision difficile d'annuler notre participation à la Game Developers Conference en raison des préoccupations croissantes liées à COVID-19 », a déclaré un porte-parole de Sony Interactive Entertainment.

« Nous avons estimé que c'était la meilleure option, car la situation liée au coronavirus et aux restrictions de voyage dans le monde change quotidiennement. Nous sommes déçus d'annuler notre participation, mais la santé et la sécurité de nos collaborateurs est notre plus grande préoccupation. Nous sommes impatients de participer à la GDC à l'avenir », a-t-il expliqué. « Chez Epic, nous étions ravis de participer au GDC 2020. Malheureusement, l'incertitude entourant les problèmes de santé n'a pas permis d'envoyer nos employés, et nous avons donc pris la décision difficile de nous retirer de la participation », a déclaré Epic Games.

Le virus a également eu un impact négatif sur les résultats financiers de la Big Tech. Les résultats financiers sont à la baisse en raison de la baisse de la production. La Chine paie le lourd tribut. Le pays a pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour se consacrer principalement sur la lutte contre le virus.

Source : Apple

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Coronavirus : l'édition 2020 de la Game Developer Conference a été reportée à l'été, suite à une vague d'annulations de grandes enseignes comme Facebook, Microsoft, Sony ou encore Unity

Le coronavirus commence à toucher les résultats financiers de la Big Tech. La Chine ayant pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour lutter contre virus

CoronaCoin : les développeurs de cryptomonnaie s'emparent du coronavirus pour créer un nouveau jeton morbide. Dont le prix augmentera avec le nombre de personnes qui tombent malades ou meurent
4  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 11:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a une expression qui dit "la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit", peut-être qu'après cette crise, il n'y aura plus de problème dans cette région.
Pour information: D'une année sur l'autre, la souche du virus qui entraîne la maladie que l'on appelle "grippe" sous nos contrée change mais a TOUJOURS pour origine la Chine!

Le SRAS, la grippe aviaire H1N1, le coronavirus d'aujourd'hui ne sont rien d'autres que des "grippes" qui vu leur dangerosité réelle ou supposée ont droit à une appellation particulière et qui ont toutes pour origine... La Chine!

PS: Le coronavirus a fait à ce jour environ 400 morts dans le monde entier. La simple "grippe" annuelle aura fait à la fin de cette hiver entre 12'000 et 15'000 morts en France! Comme chaque année...
4  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 11:05
Le coronavirus aura un "gros" impact sur la production de l'iPhone si la fermeture des usines est prolongée
Vu les bénéfices que se fait Apple en faisant construire ses appareils par des esclaves asiatique plutôt que de participer de manière éthique au fonctionnement de la société, cette boite n'a rien à craindre, elle peut cesser de vendre ces i-machins pendant 10 ans, ses caves déborderont toujours de frics!

Et ce n'est que partie remise: Dès que les i-machins seront à nouveau disponibles, des millions d'imbéciles courront dans le shop le plus proches pour dépenser leur salaire mensuel de smicard dans l'achat d'un smartphone qu'ils changeront 6 mois plus tard!
4  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 11:11
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
TOUJOURS pour origine la Chine!
Je ne sais pas, mais de toute façon la Chine c'est grand.
Le SRAS c'était à Hong Kong, alors que ce coronavirus c'est à Wuhan, les 2 villes sont éloignées. Ce n'est pas la même région.
Quand il y a un problème comme ça tout le pays n'est pas paralysé. Il y a des usines qui tournent encore.

En gros 1 humain sur 6 vit en Chine, donc statistiquement la probabilité qu'un problème arrive là-bas est élevé.
Ça pourrait arriver en Inde également, ils sont beaucoup et au niveau de l'hygiène ils ne sont pas au top.

Si ça se trouve dans très peu de temps tout va revenir à la normal.
Est-ce que la maladie a tué beaucoup de gens en bonne santé ? Combien de sportifs qui ont la vingtaine sont morts ?
5  2 
Avatar de spyserver
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 10:03
Pourquoi ne pas le produire en Europe et aux Etats-Unis, ses principaux marchés ? Les chinois boudent les iPhones par patriotisme et ne sont plus la cible principale ...
3  1