IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

X (anciennement Twitter) est en train de devenir une « zone fantôme » de bots
Alors que les spams générés par l'IA inondent l'internet, un signe de l'ampleur de l'industrie florissante de la générati

Le , par Bruno

17PARTAGES

2  0 
Le phénomène des « zones fantômes » de bots sur X (anciennement Twitter) s'intensifie, alimenté par l'inondation d'internet par des spams générés par l'IA. Malgré les efforts déployés par Elon Musk pour éliminer les bots après l'acquisition de X, le problème persiste, créant des « contenus zombies » destinés à tromper les algorithmes et à escroquer les utilisateurs. Des chercheurs ont découvert des centaines de comptes de bots tweetant sur des sujets tels que le ruissellement agricole et les débris marins menaçant la Grande Barrière de Corail.

Cette prolifération de contenus automatisés dégrade la qualité des conversations en ligne et crée un écosystème où les robots interagissent entre eux. L'industrie de la fabrication de bots prospère, avec des créateurs proposant leurs services sur des plateformes en ligne. Malgré les tentatives des plateformes de lutter contre ce problème émergent, le « grand déluge de l'IA » menace d'inonder davantage internet de contenus générés par des machines, compromettant la fiabilité des résultats de recherche et des plateformes en ligne.

Un matin de janvier dernier, Terry Hughes, spécialiste des sciences de la mer, a ouvert X (anciennement Twitter) et a effectué une recherche de tweets sur la Grande Barrière de Corail. « Je surveille quotidiennement les tweets concernant le récif », explique le professeur Hughes, l'un des principaux chercheurs sur les coraux à l'université James Cook.

Ce qu'il a découvert ce jour-là l'a surpris et déconcerté : des centaines de comptes robots tweetant le même message étrange avec des formulations légèrement différentes. « Wow, je n'avais aucune idée que le ruissellement agricole pouvait avoir un impact aussi dévastateur sur la Grande Barrière de Corail », a tweeté un compte qui, par ailleurs, faisait l'apologie des cryptomonnaies. Un autre bot cryptographique a écrit : « Wow, c'est décourageant d'entendre parler des problèmes de pollution de l'eau auxquels l'Australie est confrontée ».

Au début du mois, des affrontements entre des groupes de robots ont éclaté suite à l'incident impliquant le ballon espion chinois. Une proportion significative des intervenants semblent être des robots cherchant à influencer le débat. Kathleen Carley et Lynnette Hui Xian Ng, de l'université Carnegie Mellon en Pennsylvanie, ont examiné près de 1,2 million de tweets provenant de plus de 120 000 utilisateurs sur Twitter, rebaptisé X, entre le 31 janvier et le 22 février 2023. Tous les tweets étaient accompagnés des hashtags #chineseballoon et #weatherballoon, se référant à l'objet aérien controversé que les États-Unis accusent la Chine d'utiliser à des fins d'espionnage.

Les tweets ont été géolocalisés via la fonction dédiée de Twitter et soumis à l'analyse de l'algorithme BotHunter, qui identifie les signaux indiquant qu'un compte n'est pas contrôlé par un être humain. Kathleen Carley explique : « Divers critères sont utilisés pour identifier un bot, comme l'envoi de messages à une vitesse impossible pour un humain ou des changements de géolocalisation de Londres à la Nouvelle-Zélande en une minute, physiquement impossible pour une personne ».

Les résultats de l'étude révèlent qu'environ 35 % des utilisateurs géolocalisés aux États-Unis présentaient un comportement similaire à celui d'un bot, tandis que 65 % étaient considérés comme des humains. En Chine, les proportions étaient inversées, avec 64 % de bots et 36 % d'humains. Parmi les comptes prétendument situés dans l'un ou l'autre pays, 42 % étaient des bots et 58 % des humains. Bien que l'obtention de statistiques précises soit difficile, des recherches antérieures suggèrent que 10 à 20 % des utilisateurs de Twitter pourraient être des bots. Ces robots effectuent de manière autonome des tâches telles que l'envoi de messages sur Twitter et l'interaction avec d'autres publications, souvent dans le but d'influencer l'opinion publique.

L'intelligence artificielle porte un coup fatal au web traditionnel, et le nouvel internet peine à émerger. Ces derniers mois, les signes alarmants se multiplient rapidement. Google cherche à éliminer les 10 liens bleus, Twitter est envahi par des bots et des badges bleus, Amazon subit une « junkification », et TikTok connaît une « enshittification ». Les médias en ligne sont ravagés par des licenciements massifs, avec des offres d'emploi exigeant la production de « 200 à 250 articles par semaine » par un « rédacteur IA ».

ChatGPT est exploité pour la création de sites de spam, Etsy est inondé de « déchets générés par l'IA », et les chatbots s'auto-citent dans un tourbillon de désinformation. LinkedIn utilise l'IA pour stimuler des utilisateurs fatigués, Snapchat et Instagram espèrent que des bots prendront le relais lorsque vos amis ne le feront pas. Les Redditors organisent des pannes de courant, les mods de Stack Overflow sont en grève, et l'Internet Archive lutte contre les racleurs de données, tandis que « l'IA met Wikipédia en pièces ». L'ancien web agonise, et le nouveau peine à voir le jour.

Le déclin du web est un phénomène continu, mais en 2023, une nouvelle menace émerge, comme le suggère la liste précédente : l'intelligence artificielle. Le problème essentiel réside dans le fait que l'IA dépasse la capacité d'échelle d'Internet. Autrefois, le web était le domaine où les individus créaient du contenu, des pages d'accueil aux forums. Cependant, les entreprises ont introduit des plateformes sophistiquées, incitant les utilisateurs à les remplir de contenu. Avec la croissance, ces plateformes deviennent des cibles lucratives. Mais l'IA perturbe ces dynamiques.

Les systèmes d'IA, en particulier les modèles génératifs, se développent de manière exponentielle avec des ressources financières et informatiques. Ils produisent massivement du texte, des images, et bientôt de la musique et de la vidéo. Bien que cette production puisse rivaliser avec les plateformes traditionnelles, la qualité souvent médiocre de ces systèmes perturbe le paysage. Ils sont formés sur des données établies pendant la dernière ère du web, recréant imparfaitement ces informations. Les entreprises utilisent ces données pour générer un contenu bon marché mais moins fiable, rivalisant avec les plateformes et les créateurs traditionnels pour attirer l'attention. Les utilisateurs et les sites tentent de comprendre ces changements et de s'adapter à cette nouvelle réalité incertaine.

Des discussions et des expériences révèlent la tension créée par l'apparition de systèmes d'IA

Les modérateurs de Reddit ont décidé d'organiser des coupures de courant en réaction à l'annonce par l'entreprise d'une augmentation significative des frais d'accès à son API. Les dirigeants de Reddit justifient ces changements en partie comme une réponse aux entreprises d'IA qui récupèrent leurs données. Steve Huffman, fondateur et PDG de Reddit, a souligné la valeur importante du corpus de données de Reddit, déclarant au New York Times : « Mais nous n'avons pas besoin de donner gratuitement toute cette valeur à certaines des plus grandes entreprises du monde. » Bien que cette augmentation des frais soit également liée à la préparation d'une introduction en bourse prévue plus tard dans l'année, elle souligne la tension entre le web actuel et le scraping, incitant les entreprises à revoir l'accessibilité de leurs plateformes.

Wikipédia a longtemps été sujet à être « scrapée » par Google pour fournir des « panels de connaissances », avec le géant de la recherche payant récemment pour ces informations. Cependant, les modérateurs de Wikipédia explorent désormais l'utilisation des nouveaux modèles de langage de l'IA pour rédiger des articles pour le site lui-même. Bien conscients des risques associés à ces systèmes génératifs, qui peuvent créer des faits et des sources de manière trompeuse, ils reconnaissent également les avantages en termes de rapidité et de portée. Amy Bruckman, professeur de communautés en ligne, a souligné le risque de diminution de la qualité sur Wikipédia, tout en suggérant que l'utilisation initiale de l'IA comme brouillon pourrait être envisagée, mais chaque point devrait être vérifié.

Stack Overflow présente un cas similaire, les modérateurs étant en grève et exprimant des préoccupations quant à la qualité du contenu généré par les machines. Bien que ChatGPT ait été initialement interdit sur la plateforme en raison de la facilité avec laquelle il produisait des réponses potentiellement erronées, l'interdiction a été partiellement levée par l'entreprise, qui souhaite désormais tirer parti de la technologie de l'IA tout en continuant à débattre avec les modérateurs sur les normes du site.

Cependant, les changements les plus importants semblent se produire chez Google, dont la recherche est au cœur de l'économie du web moderne. Google répond à la popularité croissante de Bing AI et de ChatGPT en tant que moteurs de recherche alternatifs en expérimentant le remplacement des traditionnels « 10 liens bleus » par des résumés générés par l'IA. Les critiques soulignent que le nouveau système de Google agit essentiellement comme un « moteur de plagiat », copiant souvent mot pour mot le contenu des sites web et reléguant les liens sources, ce qui pourrait avoir des conséquences significatives sur la viabilité économique de nombreux sites.

En fin de compte, ces évolutions soulignent les défis posés par l'utilisation de l'IA pour générer du contenu bon marché à partir du travail d'autrui. Si Google poursuit son expérience actuelle de recherche par l'IA, les répercussions sur le web pourraient être profondes et difficiles à prédire. Les sites pourraient réagir en restreignant l'accès et en instaurant des frais, ce qui entraînerait une réorganisation majeure de l'économie du web. En dernière analyse, Google pourrait potentiellement nuire à l'écosystème qui a contribué à sa propre valeur, voire menacer sa propre existence.

Étendue du problème lié aux robots de l'entreprise X

En janvier, un incident impliquant ChatGPT a mis en lumière les problèmes liés aux robots de cette société. Pendant une brève période, certains comptes de l'entreprise X semblaient être exploités par des robots. Ces comptes ont affiché les réponses génériques de ChatGPT à des demandes jugées hors politique de contenu, révélant ainsi leur utilisation par des bots générant du contenu. Des utilisateurs ont partagé des vidéos montrant des flux de messages automatisés, et de nombreux comptes ont indiqué ne pas pouvoir répondre en raison de la politique de contenu d'OpenAI, transformant Twitter en une « zone fantôme », selon un utilisateur.

Cependant, évaluer l'ampleur réelle du problème des robots de X depuis l'extérieur reste difficile. Peu après que Elon Musk ait pris le contrôle de X et exprimé ses préoccupations concernant les bots, l'accès gratuit à l'interface de programmation permettant aux chercheurs d'étudier le problème a été fermé. Les chercheurs ont été contraints de choisir entre payer X pour accéder à ses données ou trouver d'autres moyens pour les obtenir. Des études, notamment celles du QUT, ont révélé que le problème des robots était plus grave que jamais, mais l'accès limité complique l'estimation précise de l'ampleur du problème.


L'industrie croissante de la fabrication de robots souligne la complexité du problème des bots. Les robots cryptographiques stimulent la demande de certaines pièces, les robots pornographiques incitent au paiement sur des sites pour adultes, les robots de désinformation propagent de fausses nouvelles, et les robots d'astroturfing créent une fausse impression de soutien populaire. Certains bots visent simplement à augmenter le nombre de followers et les statistiques d'engagement pour des clients payants. Cette industrie en plein essor attire des créateurs de robots du monde entier, offrant leurs services sur des plateformes indépendantes.

Awais Yousaf, un informaticien pakistanais, vend des « robots Twitter ChatGPT » pour différents tarifs en fonction de leur complexité. Il a noté l'évolution de la demande, initialement axée sur la promotion de cryptomonnaies, puis sur les NFT (jetons non fongibles), et finalement sur l'intégration de l'IA, en particulier le modèle GPT3 d'OpenAI. Yousaf a créé 120 bots Twitter en cinq ans, principalement liés à l'IA. Interrogé sur la promesse de Elon Musk de « vaincre les robots spammeurs », Yousaf a souligné la complexité de supprimer les robots de Twitter, affirmant que la plateforme était essentiellement constituée de robots.

Source : Terry Hughes on X

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Le procureur général du Texas ouvre une enquête sur les bots de Twitter, Twitter a jusqu'au 27 juin pour répondre à la demande du procureur général Paxton

Pour déterminer le pourcentage de bots sur Twitter, Elon Musk a utilisé un outil qui a déjà qualifié son propre compte de bot, selon des affirmations de Twitter auprès du tribunal

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/06/2024 à 7:49
Citation Envoyé par febneo Voir le message
Developpez.net est constant avec la propagande anti-Musk. Avez-vous déjà lu un seul article positif à son sujet sur ce forum ?
On imagine tellement bien le profile de l'auteur incel (sous différent pseudos), en train de se faire un petit plaisir hédoniste juste avant de croiser un miroir et de contempler sa propre médiocrité.
C'est donc votre tout premier message sur le forum :



Vous n'avez même pas eu la courtoisie de vous présenter sur le forum "présentations", ni participé à aucun forum technique - c'est quand même la vocation première de "Développez" - mais pour dénigrer vous répondez présent.

Intéressant...
15  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/06/2024 à 7:37
Citation Envoyé par febneo Voir le message
Avez-vous déjà lu un seul article positif à son sujet sur ce forum ?
N'importe quel membre du forum peut écrire un article. Si un jour il y a une actualité positive concernant Elon Musk, vous pourriez essayer d'en écrire un.
8  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 0:28
Ce mot n'a aucune raison d'être.
11  4 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/06/2024 à 8:22
Citation Envoyé par hd999 Voir le message
beaucoup de débiles (et le terme est largement sous-pesé pour les naïfs de la "finanssse" qui jurent que par merluch') s'imaginent qu'il se barre avec la caisse ou qu'il prend un gros paquet
Non. Juste que les actions qui lui étaient attribuées en 2018 valaient beaucoup moins, et que du coup avec l'organisation de son contrat lié aux performances boursières de l'entreprise, il prends beaucoup plus.
Il avait un paquet qui a grossit, du coup il prend un gros paquet, non? (Oui je suis un débile et un ignorant de la finance).
C'est contractuellement normal mais on a le droit d'être choqué qu'un patron "prenne un gros paquet" après avoir viré une partie non négligeable de son personnel et dit aux autres qu'ils devront être particulièrement efficaces et ne pas espérer plus sous risque de suivre leur voisin de bureau.
Le tout pendant que les ventes baissent tellement que les parkings sont pleins de voitures qui attendent acquéreurs. Baisse de vente qui sont en partie de son fait (Mon entreprise refuse de prendre des nouvelles Tesla comme voitures de société parce que Tesla tient encore moins ses promesses que les autres constructeurs, en terme de délai de livraison, de SAV, de communication etc)
6  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 14:25
Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
Si tout ça est nécessaire, c'est simplement parce que les droits des personnes lgbt sont sans-cesses menacés, mais ça, vous n'êtes pas capable de le comprendre.
Et, tu ne penses pas que, plus on mettra en avant les LGBT, au plus certaines personnes se sentiront offensées, choquées, et finalement les rejetteront ?

Un dicton dit : "pour être heureux, vivons cacher". Je ne pense pas que ce matraquage médiatique serve la cause qu'elle prétend défendre, bien au contraire.
5  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/06/2024 à 1:20
Citation Envoyé par febneo Voir le message
Developpez.net est constant avec la propagande anti-Musk.
C'est bien trop d'honneur que tu fais à cet excellente site, Elon Musk n'a pas besoin de developpez.com, il sait faire sa propagande anti Musk lui même, et il a avoué lui même être un menteur compulsif.

Il a même arnaqué la France avec des millions dépensés pour rien, pour un tunnel à la con grotesque qui a déposé le bilan :
Hyperloop va fermer ses portes, mettant un terme au projet d'Elon Musk qualifié de « formidable escroquerie technico-intellectuelle », l'entreprise vend ses actifs et licencie tous les employés

C'est pas developpez.com mais le monde entier qui se fou de lui :



Vends tes actions Tesla au lieu d'écrire n'importe quoi, c'est foutu c'est mort
5  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:43
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Les utilisateurs de réseau ont un pouvoir incroyable : la capacité à contourner les règles.
Interdisez cis et ils utiliseront autre chose, tous les milieux le font (combien de termes sont utilisés par le milieu complotiste antisémite pour définir les juifs?) (combien de termes sont utilisé par les homosexuels pour se définir?).

Quant à ceux qui pensent que ce terme n'a pas de raison d'être il devient vite nécessaire pour un échange fluide dans les milieux qui sont (ou se prétendent) inclusifs, rien que pour éviter des paraphrases en continu.
Ou, tout du moins, il a autant de raison d'être que blanc pour définir la couleur de peau d'une personne.
Mais je suis d'accord, le jour où ma transphobie aura disparue nous pourrons archiver ce mot parmi les mots obsolètes. (J'ai hâte)
Heu ! Si je comprends bien, ce terme signifie une personne normale, qui n'a pas été contre la nature vis à vis d'elle même. Il n'a donc, en effet, aucun intérêt.
6  2 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 13:49
Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
Il est toujours aussi drôle de voir tous ces commentaires, vantant un réseau de "professionnels" qui pleurent dès que ça parle un peu de LGBT et surtout de Trans. Messieurs, peut-être qu'il serait temps d'avancer dans la vie et d'arrêter de pleurer parce que des gens veulent vivre différemment de vous ?
De plus, la transphobie est toujours un délit et donc il y aura des petits signalements Pharos par rapport à certains commentaire, ça ne change pas.

Et ceux qui parlent de "réalité physique", il serait temps d'ouvrir de vrais livres mis à jours, les personnes trans ne vont, à aucun moment, envers la biologie, c'est d'ailleurs prouvé. Et quand bien même, le fait que ça fasse aussi mal à votre égo est incroyable, ca vous trouerait tant le cul que ça de laisser les personnes vivre et être heureuses ?

Allez, déchainez vous bien en mettant votre pouce rouge le plus furibond !
Coeur avec les doigts
Personnellement, j'en ai rien à f**** des LGBT+++. Chacun vit sa vie. Par contre, ce qui me gène, c'est la manière dont le lobby LGBT, si puissant dans le monde des médias, impose ce mode de vie (qui, excuses-moi, mais n'est pas naturel). Pas une série, pas un film, pas une pub sans que soit mis en avant, qui un couple homo, qui un trans, qui un couple mixte, ... Bref, ce qui est une minorité dans la vie, devient la règle dans les médias. On a l'impression qu'être homosexuel, trans, c'est l'avenir, et que les hétéros bien dans leur sexe sont des parias rétrogrades d'un monde ancien ou un homme était un homme et une femme, une femme.

Donc, pas de problèmes pour que chacun vive sa vie de la manière qu'elle le souhaite (dans le respect des autres et de la loi) mais qu'on oublie pas que, s'il n'y avait de couples homme/femme, il n'y aurait pas d'humanité. Et même si aujourd'hui, la sciences permet de faire des enfants in vitro, c'est pas aussi simple que cela, et ça nécessite un gros investissement en temps, en souffrances et en argent.
6  2 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 16:09
Citation Envoyé par wistiti1234 Voir le message
Ce terme vise à stigmatiser les personnes normales, c'est quand même fort ça.

Mais soit. Dans ce cas là, organisons-nous en collectifs, afin défendre les droits des personnes naturelles, et éviter que la majorité ne se retrouve un jour discriminée

C'est plutôt que ce terme tente d'escamoter la dimension pathologique des "lgbt..." ainsi, en y affrontant "cis-genre", les militants évincent la confrontation "individu normal" versus "individu anormal".

Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
Il est toujours aussi drôle de voir tous ces commentaires, vantant un réseau de "professionnels" qui pleurent dès que ça parle un peu de LGBT et surtout de Trans. Messieurs, peut-être qu'il serait temps d'avancer dans la vie et d'arrêter de pleurer parce que des gens veulent vivre différemment de vous ?
De plus, la transphobie est toujours un délit et donc il y aura des petits signalements Pharos par rapport à certains commentaire, ça ne change pas.
Mouais... Sauf, qu'en tant que personne à peu près normale, je ne passe pas mon temps à revendiquer ma sexualité, à en faire étalage sur la place publique, à en faire l'alpha et l'oméga de ma vie (y compris professionnelle). La Transphobie un délit, mais bien sûr... La discrimination est un délit, et c'est déjà plus que suffisant.

Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
Et ceux qui parlent de "réalité physique", il serait temps d'ouvrir de vrais livres mis à jours, les personnes trans ne vont, à aucun moment, envers la biologie, c'est d'ailleurs prouvé. Et quand bien même, le fait que ça fasse aussi mal à votre égo est incroyable, ca vous trouerait tant le cul que ça de laisser les personnes vivre et être heureuses ?

Allez, déchainez vous bien en mettant votre pouce rouge le plus furibond !
Coeur avec les doigts
Eux, sans médecine moderne, et la complaisance malsaine (car intéressée idéologiquement et/ou financièrement) de certains médecins : Pas de "trans" qui pour les plus militants d'entre-eux, sont clairement dans le déni de l'absolue suprématie de la biologie qui est la seule réalité et bien physique... Et quand on est heureux, on ne passe pas son temps à faire chier la majorité (qui globalement n'en a rien à carré de leurs lubies sexuelles pourvu qu'elles restent dans la chambre à coucher des personnes concernées).
3  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 16:22
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
... Parce qu'il y a forcément des homosexuels qui n'aiment pas le lobby LGBT...
Ouais, j'ai des voisins comme ça, sont pacsés, et on s'entend bien. Ils n'ont aucune envie d'exposer ou que l'on se mêle de leur vie intime... Pas plus que des gens normaux, en fait.
3  0