IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Allemagne fait pression sur l'UE et exige sept ans de mises à jour de sécurité et de pièces de rechange pour les smartphones
Dans le cadre des négociations avec la Commission européenne

Le , par Nancy Rey

26PARTAGES

27  0 
Le support à long terme est une question essentielle pour les smartphones, d'autant plus que les fabricants de smartphones Android sont mis sous pression pour proposer des mises à jour logicielles plus rapides et plus cohérentes. Alors que beaucoup demandent des améliorations minimales, l'Allemagne souhaite que les appareils Android et iOS bénéficient d'un support à long terme pendant sept ans. Le gouvernement fédéral allemand fait pression sur l'Union européenne pour exiger sept ans de mises à jour de sécurité et de pièces de rechange pour les smartphones dans le cadre des négociations avec la Commission européenne. C’est deux ans de plus qu'une proposition récente de la Commission et ce nouveau délai donnerait aux téléphones un cycle de vie plus proche de celui d'un ordinateur. Et il pourrait également réduire le nombre de téléphones achetés sur une plus longue période, ce qui contribuerait également à résoudre le problème des déchets électroniques.


À l'heure actuelle, la plupart des smartphones ont la chance de durer une demi-décennie. Les iPhones d'Apple peuvent généralement s'attendre à environ cinq ans de mises à jour en fonction du modèle, certains allant même au-delà. Les téléphones Android, quant à eux, bénéficient généralement de deux ans de mises à jour irrégulières, mais des noms tels que Google et Samsung insistent pour que les mises à jour soient régulières pendant au moins trois ans. Si l'Allemagne devait suivre sa voie, les mises à jour logicielles dureraient beaucoup, beaucoup plus longtemps selon la loi.

L'UE souhaite que les cinq années de mise à jour s'appliquent aux smartphones et aux tablettes, mais alors que les pièces détachées pour smartphones pourraient être proposées pendant cinq ans, les fabricants pourraient proposer des pièces détachées pour tablettes pendant six ans. Le ministère fédéral de l'économie allemand, quand à lui souhaite que ces périodes soient portées à sept ans.

Outre la durée de vie supplémentaire, l'Allemagne souhaite que les fabricants proposent les pièces de rechange à « un prix raisonnable ». Cela implique d'exiger des vendeurs qu'ils publient les prix des pièces de rechange et qu'ils n'augmentent pas leur coût au fil du temps. En ce qui concerne le temps nécessaire pour que ces pièces arrivent à destination, la Commission prévoit une limite maximale de 5 jours ouvrables, même si, là encore, l'Allemagne souhaite des livraisons plus rapides. L'Allemagne soutient également les projets de la Commission visant à introduire un label énergétique et un indice de réparabilité, afin de montrer aux consommateurs la facilité avec laquelle les appareils peuvent être réparés.

Alors que l'Allemagne souhaite que la Commission soit plus stricte, les fournisseurs veulent le contraire. DigitalEurope, dont Apple est membre aux côtés de Google et Samsung, préconise plutôt trois ans de mises à jour de sécurité et deux ans de mises à jour fonctionnelles. Il n'est pas surprenant que les deux propositions se heurtent à l'opposition des fabricants. Le groupe de défense DigitalEurope souhaite que les mises à jour de sécurité ne soient exigées que pour trois ans et que les pièces détachées soient limitées aux écrans et aux batteries plutôt qu'aux appareils photo, aux haut-parleurs et à d'autres composants censés être plus fiables.

En d'autres termes, DigitalEurope plaide effectivement en faveur du statu quo. Alors qu'Apple fournit généralement cinq ans de mises à jour régulières des fonctionnalités et de la sécurité, de nombreux fournisseurs Android s'arrêtent à trois ou moins. Samsung ne s'est engagé à fournir des correctifs de sécurité que pendant quatre ans en 2021. Une partie de cette situation a été dictée par la politique de mise à jour de Qualcomm, mais il est clair que les marques elles-mêmes sont parfois réticentes au changement.

Ce soutien prolongé pourrait devenir crucial. La proposition de l'UE, qui pourrait entrer en vigueur en 2023, vise à protéger l'environnement en permettant de conserver les téléphones plus longtemps. Ils resteraient protégés et fonctionnels pendant environ deux fois plus longtemps que les 2,5 à 3,5 ans actuels. Cette mesure pourrait également être essentielle pour renforcer la sécurité mobile dans son ensemble.

Alors que les appareils plus anciens perdent la prise en charge des nouvelles mises à jour de sécurité, les utilisateurs continuent de les utiliser, ce qui les rend vulnérables aux nouvelles formes de logiciels malveillants et autres attaques. Des périodes de mise à jour plus longues pourraient permettre à ces téléphones d'être sécurisés plus longtemps, offrant aux attaquants moins de cibles potentielles. Selon effectivement, les données sur les parts d'utilisation d'août 2021 de StatCounter, une grande partie des utilisateurs de téléphones mobiles possèdent des appareils qui ont cessé de recevoir les mises à jour de sécurité ou qui sont sur le point de les perdre.

Le Parlement européen a voté en faveur du concept de droit à la réparation en novembre 2020, une résolution qui préconise un rapport demandant à la Commission européenne de se pencher sur les questions d'étiquetage obligatoire et de durée de vie des appareils associés. Entre-temps, en avril 2021, les ministres espagnols ont approuvé une norme nationale de protection des consommateurs, qui oblige les entreprises à vendre des produits avec une garantie de trois ans, ainsi qu'à augmenter la disponibilité des pièces de rechange de cinq à dix ans.

Sources : heise online, Statcounter

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Eco Rating, un nouvel indice de « performance environnementale » des smartphones, qui note sur la base de certaines informations, y compris celles fournies par les fabricants eux-mêmes

Altroconsumo, une association de consommateurs italienne, poursuit Apple pour l'obsolescence planifiée de l'iPhone et réclame des dommages et intérêts de 60 millions d'euros

Certains fabricants de smartphones auraient compromis certaines fonctionnalités d'applications tierces pour augmenter l'autonomie de la batterie

Prolonger la durée de vie des smartphones devrait permettre de réduire l'émission de carbone dans l'UE, rapportent des activistes

Le bogue de l'épuisement de la batterie d'iOS 14 serait un exemple d'obsolescence programmée, selon une action en justice contre Apple

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/09/2021 à 16:16
Je dis pas que ce que tu écris est faux mais tu prends le problème à l'envers.
Si les gens changent aussi souvent de smartphone, parce qu'ils cèdent à la mode, au marketing, ou parce que c'est simplement un signe extérieur de richesse d'avoir un smartphone cher et récent, c'est cependant une catastrophe écologique, donc il faut créer les conditions pour que ça change, donc par exemple en rendant les smartphones réparables, faire en sorte que la batterie soit facile à changer, et imposer une forte taxe de recyclage pour les produits neufs. Donc les allemands ont parfaitement raison.
14  2 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/09/2021 à 15:26
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Qui garde son smartphone 7ans ?
... la majorité des smartphones sont conservés 3-4ans max et sont renouvelé pour avoir mieux (pas car ils tombent en panne), plus puissant, "plus beau", faire de plus belle photo...
...
Pas d'accord, il y a un tas de gens qui ont un usage basique et qui n'ont donc pas besoin de renouveler leurs smartphone, donc généralement la batterie est morte au bout de 4 ans, tu la remplace et ça te fait donc un smartphone à garder environ 8 ans, donc les allemands ont parfaitement raison.
12  2 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/09/2021 à 16:51
Pour moi, il faudrait restreindre les marques de façons à ce qu'elle se concertent à proposer quelques éléments génériques :
- les batteries ne pas avoir autant de format de batterie que de téléphone mais avoir une dizaine de formats par exemple car c'est ce qui fait souvent défaut au bon de 2 ans
- idem pour les écrans car c'est ce qui est souvent cassé
- simplifier l'installation de ROM en ne bloquant pas autant le bootloader et en mettant à disposition les drivers quand la marque arrête le support

Au niveau national ou européen, il faudrait donc :
- faire une loi avec les éléments citées précédemment
- restreindre le nombre de modèles de téléphone qu'une marque peut commercialiser sur le territoire par an (pour éviter d’inonder le marché avec des téléphones bas de gamme et sans support) avec des taxes supplémentaires sur les modèles sans composants génériques ou des amendes
8  2 
Avatar de seikida
Membre actif https://www.developpez.com
Le 08/09/2021 à 7:27
Qui garde son smartphone 7ans ?
Moi. J'ai toujours mon iPhone 7 Plus sortie en 2016 si je ne me trompe pas.
Et ici (au Japon), je connais des personnes qui ont un iPhone plus vieux que le mien (Je ne sais pas ce qu'il en est en France).
3  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/09/2021 à 10:24
Je ne suis pas le meilleur élève en matière d'écologie
Je garde en moyenne mon smartphone 3-4 ans et s'il fonctionne bien, je le cède à un de mes parents.
J'ai possédé :
- un Samsung Galaxy Spica : je l'ai changé car il était trop lent et manquait de mémoire
- un Samsung Galaxy SII : ici c'est la batterie qui était à changer et il devenait trop lent pour beaucoup d'applications (Navigateur, GPS, Banque, ...)
- un Google Nexus 5 : celui-ci manquait a fini par manquer mémoire interne et la batterie ne tenait vraiment plus
- un Huawei P8 Lite : les photos sont bof, il lag et je trouve compliqué d'installer une ROM custom sur ce modèle

Dans tous les cas je me suis heurté aux problèmes de MAJ et je me suis tourné vers des ROM plus lite et car j'en ai mare de d'avoir des bloatware (Facebook, Netflix, un coffre fort que je n'utilise pas) désactivables (ou non) ou non désinstallables.

Donc je soutiens la proposition de l’Allemagne. On a pas tous besoin d'un smartphone hyper puissant pour jouer. Ca me rappelle aussi dans mon ancienne boite, les commerciaux voulait toujours avoir le smartphone dernier cri (ils en changeait tous les 1-2 ans) car il fallait que ça aille vite pour afficher 300 contacts, ouvrir un PDF et lire les mails
4  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2021 à 1:07
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
en quoi rendre les smartphones réparables vont faire changer les habitudes des gens ?
Certains ne le font pas réparer quand le prix annoncé est trop cher.
En sus le fait qu'il soit plus facile à réparer permet de le récupérer, de le réparer et de le revendre, ce qui aura un coup écologique moindre que de le jeter pour en faire un neuf.
Cette pratique existe déjà, il s'agit de l'encourager avec cette proposition de loi qui facilitera les choses.
3  1 
Avatar de Eric80
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/09/2021 à 14:25
chapeau aux législateurs allemands: 7 ans de MAJ logicielles n'est pas très compliqué et pourrait éviter certains renouvellements. Cela remettrait Android + en phase avec iOS d'Apple: les iPhones sont jusqu'à présent les seuls qui ont des MAJ au delà de 4 ans.

Sur les pièces de rechange, je doute que cela aide bcp. Ou alors il faut aussi légiférer les prix de reventes des pièces pour éviter que le changement d'une pièce coûte aussi cher qu un smartphone neuf.

Exemple très concret: mon Google Pixel 3a acheté fin 2019 (donc encore sous garantie) a pris l eau il y a 2 mois. Il fonctionne encore bien, sauf l ecran qui deconne (le tactile ne répond plus sur la partie basse). Je suis passé ds 3 boutiques de smartphone, et on m a dit qu il faut changer l'écran.
Sauf que Google facture l'écran de rechange > 120€ (alors qu on peut trouver le même sur AliExpress pour 50-60€), donc les 3 boutiques m ont chacune dit que cela ne vaut pas la peine, et qu il faut mieux changer de smartphone.
3  2 
Avatar de frfancha
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/09/2021 à 7:30
Le Samsung S8, téléphone encore au top aujourd'hui, n'est PLUS supporté donc inutilisable en environnement professionnel. C'est juste un pur scandale.
Et c'est le top de Samsung ! C'est encore bien pire pour les moins chers, par exemple, mon Xiaomi redmi 5 qui fonctionne comme au premier jour mais ne reçoit plus d'update depuis bien longtemps. Donc oui il faut supporter la proposition allemande de toutes nos forces.
2  2 
Avatar de SixBearJacques
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 10/09/2021 à 14:30
Comme l'Europe ne produit pas (ou peu) de smartphones, il est facile de réclamer un usage responsable à rendre cardiaque les responsables marketing des firmes concernées.
Personnellement, je dirais que 7 ans pour un produit qui coûte neuf difficilement moins de 500 euros c'est pas beaucoup.
Maintenant, je me demande comment se conduit la marque européenne que je suis et qui s'appelle Fairphone. Officiellement c'est conforme à leur philosophie... sauf qu'au bout d'un an, j'ai envoyé le mien en maintenance parce que l'extension mémoire ne tenait plus en place et qu'ils m'ont changé la carte mère pour ça. Je ne sais pas s'il va me durer encore 5 ans...Mais je m'égare.
0  0 
Avatar de Jesus63
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/09/2021 à 11:38
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
L'Allemagne fait pression sur l'UE et exige sept ans de mises à jour de sécurité et de pièces de rechange pour les smartphones
C'est une fausse bonne idée pour moi;

Lorsqu'un smartphone sort, ses pièces de rechanges sont disponibles dans une durée relativement limitée (Suivant constructeur en général). Ces pièces demandent une production continue pendant la durée de garantie de réparation.

Or, il est fort possible que chaque nouvelle génération de téléphone requiert de nouvelles pièces de rechanges afin de supporter les nouvelles fonctionnalités. Donc cela signifie de nouvelles lignes de production.

Éventuellement, les anciennes lignes disparaissent au profit des nouvelles, plus demandées et efficace. Il y a une "cohabitation" des générations avec cette manière de procéder.

Sauf que si on agrandit ce délai de garantie de réparation, ces anciennes lignes de production vont persister et continuer de produire du matériel potentiellement obsolète pour une plus longue durée, pour la simple raison qu'une partie des consommateurs en réclament.
Cela dit, je comprends l'idée et le problème, mais je ne pense pas que ce soit la (meilleure) solution. Pour moi, une (meilleure) solution serait de standardiser les pièces communes aux smartphones et réclamer que des lignes de production parallèles produisent ces composants de façon continue. Avoir une version générique des pièces, interchangeable avec l'original sans nécessairement beaucoup empiéter sur les performances du téléphone.

Cela devrait aider à:
- Réduire drastiquement le nombre de pièces produites.
- Garder la possibilité de réparer pendant plus longtemps.
- Avoir un tronc commun des technologies utilisées dans les téléphones.
- Permettre à l'utilisateur final de se procurer/réparer son téléphone plus facilement. (Procédure standardisée et pièce générique)

C'est peut-être déjà quelque chose qui est fait, mais qui n'est probablement pas au goûts des grandes marques.
0  1