IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un nombre croissant d'internautes s'informent sur TikTok même s'ils ne considèrent pas l'application comme une source d'informations
Selon une étude du Pew Research Center

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

7  0 
Selon une étude récente du Pew Research Center, la part des adultes américains qui disent obtenir régulièrement des nouvelles via TikTok a plus que quadruplé en trois ans, passant de 3% en 2020 à 14% en 2023. Alors que TikTok devient une source d'information de plus en plus populaire pour les Américains, les jeunes adultes croient de plus en plus que la plateforme les expose à des informations qu'ils ne verraient probablement pas ailleurs, selon une nouvelle enquête sur les habitudes des Américains en matière d'information.

TikTok, principalement connu pour le partage de vidéos courtes, a gagné en popularité, en particulier parmi les adolescents et les jeunes adultes. Deux tiers des adolescents rapportent utiliser la plateforme, et parmi les adultes, ce sont ceux âgés de 18 à 29 ans qui sont les plus susceptibles de dire qu’ils obtiennent régulièrement des actualités sur TikTok.

Ce phénomène soulève plusieurs questions importantes :
  • Qu’est-ce qui rend TikTok attrayant comme source d’informations ?
  • Quelles implications cela a-t-il pour les autres plateformes de médias sociaux et les médias traditionnels ?
  • Comment la véracité des informations est-elle assurée sur une plateforme dominée par le contenu généré par les utilisateurs ?


L'enquête, publiée mercredi par le Pew Research Center, examine le rôle que jouent les principales plateformes de médias sociaux - Facebook, Instagram, TikTok et X - dans les habitudes d'information des Américains. Selon l'enquête, TikTok est la deuxième source d'information la plus populaire après X, bien que la plupart des utilisateurs de TikTok ne considèrent pas l'application vidéo de forme courte comme une source d'information.

Parmi les utilisateurs de TikTok, seuls 15 % déclarent que suivre l'actualité est l'une des principales raisons pour lesquelles ils utilisent l'application. Toutefois, 35 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles n'auraient pas vu ailleurs les informations qu'elles obtiennent sur TikTok. Et contrairement à d'autres applications, les nouvelles que les utilisateurs voient sur TikTok sont tout aussi susceptibles de provenir d'influenceurs ou de célébrités que de journalistes - et il est beaucoup plus probable qu'elles proviennent de parfaits inconnus. (Dans le même temps, la plupart des utilisateurs de Facebook et d'Instagram déclarent que les nouvelles qui apparaissent sur leur fil d'actualité sont publiées par des amis, des parents ou d'autres personnes qu'ils connaissent ; sur X, les utilisateurs sont plus susceptibles de voir des nouvelles publiées par des médias ou des journalistes).

Bien que la plupart des utilisateurs de TikTok ne se servent pas de la plateforme dans un but d'information, l'enquête Pew suggère que sa popularité en tant que source d'information est en hausse, tout comme les préoccupations des législateurs concernant les informations que les utilisateurs voient sur l'application.

TikTok pourrait être interdit aux États-Unis

En avril, le président Joe Biden a signé un projet de loi visant à interdire TikTok, à moins que sa société mère, basée en Chine, ne se retire de l'application dans un délai d'un an. TikTok a promis de « saisir les tribunaux », où elle compte contester la loi en la qualifiant de « violation manifeste des droits du premier amendement des 170 millions d'Américains qui utilisent TikTok », selon un mémo interne envoyé au personnel samedi. L'entreprise demandera probablement une injonction préliminaire, arrêtant le compte à rebours de sa vente jusqu'à ce que les questions juridiques soient réglées.

Certains partisans de l'interdiction de TikTok (qui soulignent souvent que la loi n'est pas une interdiction puisque ByteDance peut l'empêcher en vendant TikTok) affirment que le problème réside dans le puissant algorithme de TikTok et dans le rôle que le gouvernement chinois pourrait jouer dans le choix des informations, y compris les actualités, que voient 170 millions d'utilisateurs américains.

Les précédentes tentatives d'interdiction ou de vente forcée de TikTok n'ont souvent pas résisté aux tribunaux.

Le décret de Trump de 2020 visant à interdire TikTok a été interrompu par un juge fédéral qui a déclaré qu'il dépassait probablement l'autorité de l'exécutif. Une loi du Montana qui tentait d'interdire l'application a été annulée en 2023 par un juge fédéral qui a déclaré qu'elle outrepassait les pouvoirs de l'État et « violait probablement le premier amendement ».

Cette fois-ci, cependant, il pourrait en être autrement. La raison ? Le Congrès affirme que TikTok représente un risque pour la sécurité nationale, et les tribunaux ont tendance à s'en remettre à cet organe directeur lorsqu'il s'agit de questions de sécurité nationale, ont expliqué des experts. Le gouvernement fédéral a plus d'autorité en la matière qu'un État comme le Montana.

« Le tribunal examinera le bien-fondé de l'affaire, mais il s'en remettra au Congrès, qui a une bien meilleure compréhension des risques pour la sécurité nationale que les juges eux-mêmes », a déclaré Matthew Schettenhelm, analyste principal des litiges chez Bloomberg Intelligence. Schettenhelm estime que la loi a 70 % de chances de survivre à une contestation judiciaire.

La consommation d'informations est plus courante sur certains sites que sur d'autres.

Selon une enquête du Pew Research Center réalisée en 2023, Facebook devance tous les autres sites de médias sociaux en tant que source d'informations pour les Américains, puisque 30 % des adultes américains déclarent s'y informer régulièrement. Une plus petite proportion d'entre eux s'informent régulièrement sur Instagram (16 %), TikTok (14 %) ou X (12 %).

Certains sites sont plus largement utilisés que d'autres. Mais il existe également des différences entre les utilisateurs en ce qui concerne la part de ceux qui déclarent s'informer régulièrement sur chaque site. Selon une nouvelle enquête du Center, la moitié des utilisateurs de X disent qu'ils s'informent régulièrement sur ce site, alors qu'ils sont moins nombreux sur TikTok (40 %), Facebook (37 %) et Instagram (30 %).

La nouvelle enquête a également demandé aux utilisateurs de chaque plateforme si le fait de suivre l'actualité était une raison majeure ou mineure pour laquelle ils utilisaient la plateforme - ou pas de raison du tout. X est la seule plateforme sur laquelle une majorité d'utilisateurs déclare que l'obtention d'informations est une raison pour laquelle ils l'utilisent : Environ deux tiers des utilisateurs de X (65 %) affirment que c'est le cas, dont 25 % qui déclarent que suivre l'actualité est une raison majeure pour laquelle ils utilisent X.

Moins de la moitié des utilisateurs de TikTok, de Facebook et d'Instagram déclarent que l'obtention de nouvelles est une raison majeure ou mineure pour laquelle ils utilisent le site. Seuls 15 % des utilisateurs de TikTok, 7 % des utilisateurs de Facebook et 8 % des utilisateurs d'Instagram déclarent qu'il s'agit d'une raison majeure.


Alors qu'une proportion relativement faible d'utilisateurs de ces plateformes déclare que l'obtention d'informations est une raison majeure pour laquelle ils les utilisent, un nombre bien plus important d'utilisateurs de toutes les plateformes déclare y voir des contenus liés à l'actualité.

Les opinions et les contenus humoristiques liés à l'actualité sont courants sur les quatre plateformes. Deux tiers ou plus des utilisateurs de chaque site déclarent avoir déjà vu des personnes exprimant leur opinion sur l'actualité ou des messages drôles faisant référence à l'actualité. Sur Facebook, Instagram et TikTok, les utilisateurs sont moins susceptibles de dire qu'ils voient parfois des articles d'actualité (qu'ils soient postés, repostés, liés ou qu'ils fassent l'objet d'une capture d'écran) ou des informations sur un événement d'actualité de dernière minute au moment où il se produit. X est la seule plateforme étudiée où au moins trois quarts des utilisateurs voient tous ces types d'informations.

Si l'on considère les quatre différents types de contenus liés à l'actualité, une grande majorité d'utilisateurs sur toutes les plateformes déclarent en voir au moins un. Environ huit utilisateurs d'Instagram sur dix voient au moins un de ces types de contenu lié à l'actualité (82 %), tout comme 90 % des utilisateurs de TikTok, 91 % des utilisateurs de Facebook et 92 % des utilisateurs de X.

X se distingue en tant qu'endroit où l'on peut voir les dernières nouvelles : 75 % des utilisateurs déclarent y voir des informations sur les dernières nouvelles en temps réel, contre une proportion plus faible d'utilisateurs sur Facebook (58 %), TikTok (55 %) et Instagram (44 %).

Source : étude du Pew Research Center

Et vous ?

Quels critères utilisez-vous pour évaluer la fiabilité d’une information trouvée sur TikTok ?
Comment la nature éphémère et rapide de TikTok influence-t-elle votre perception des actualités ?
En quoi l’expérience de consommation de nouvelles sur TikTok diffère-t-elle de celle des médias traditionnels ?
Pensez-vous que TikTok a une responsabilité dans la vérification des faits et la lutte contre la désinformation ?
Comment les algorithmes de TikTok façonnent-ils votre exposition aux actualités et quel impact cela a-t-il sur votre compréhension des événements mondiaux ?
Quel rôle les créateurs de contenu jouent-ils dans la présentation des nouvelles sur TikTok et comment cela affecte-t-il la neutralité de l’information ?
Avez-vous déjà été témoin ou victime de désinformation sur TikTok ? Si oui, comment avez-vous réagi ?
Quelles mesures pourraient être prises pour améliorer la qualité de l’information diffusée sur TikTok ?
La popularité croissante de TikTok comme source d’informations change-t-elle votre opinion sur le rôle des médias sociaux dans la société ?
Comment envisagez-vous l’avenir de l’information à l’ère des plateformes de médias sociaux comme TikTok ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Mograine
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/06/2024 à 20:03
YouTube, Vimeo, Netflix, Spotify, Twitch, Pandora, Soundcloud, Periscope, Dailymotion, Pornhub,
Facebook ;Instagram ; Twitter ; Quora ; Snapchat ; Pinterest ; Tumblr ; Reddit.
WhatsApp ; Facebook Messenger ; Telegram ; KaKao Talk ; Signal ; Google Hangouts ; Viber ; Zoomin ; Skype

Voici une liste non-exhaustive des applis que la chine interdit. Je ne suis pas fan de l'idée de base (c'est à dire empêcher un réseau social concurrent de s'établir librement), mais j'ai du mal à comprendre pourquoi la chine pourrait tout bloquer à sa guise et s'attend à ce que toutes ses applications soient les bienvenues dans les pays occidentaux ?
4  0 
Avatar de Prox_13
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/06/2024 à 15:14
Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
en quoi cela serait pire que s'informer sur LinkedIn, Facebook, Twitter, BFM ou bien CNEWS ?

Des faussetés il y en a partout...
En première nuance que je verrais entre ces réseaux, ce serait la capacité à véhiculer l'information d'une source à une autre sans (trop de) perte, ce qui est virtuellement impossible dans le cadre du format purement vidéo de TikTok par exemple. Une seconde nuance, pourrait être ironiquement la vitesse de propagation d'une information; Généralement une info déployée trop vite est vague, biaisée ou erronée, problème exacerbé avec l'effet "Trending" de Twitter par exemple, chose que l'on retrouve totalement chez TikTok.

Malgré tout, il faut du temps pour que l'information décante et soit recroisée, et en attendant le biais de la source sera toujours un problème. L'essentiel est d'être capable de faire preuve de discernement et d'introspection; Savoir prendre des pincettes et se remettre en question. Ne pas former une opinion sur la base d'un article orphelin, même provocateur.

Personnellement, je me tiens à l'écart de la plupart des médias que tu as cité par manque de confiance; TikTok est au même niveau.
LinkedIn => Relation professionnelle
Facebook => Quitté en 2019 (Pré Covid... )
Twitter => Jamais eu de compte à proprement parler
BFM, CNEWS => Pas de télé

Même sur les sites annexes, c'est pour moi assez rare de trouver une source tangible, mais ça m'arrange, je préfère être un ignorant conscient qu'un inconscient qui s'ignore.
2  0 
Avatar de marc.collin
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/06/2024 à 15:24
en quoi cela serait pire que s'informer sur linkedin, facebook, twitter, bfm ou bien cnews?

des faussetés il y en a partout...
1  0 
Avatar de marc.collin
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 28/06/2024 à 17:19
en fait trop souvent quand un produit non américain fonctionne bien au usa... les usa tentent de leur mettre des bateaux dans les roues
1  0 
Avatar de marc.collin
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 29/06/2024 à 16:38
Citation Envoyé par Mograine Voir le message
YouTube, Vimeo, Netflix, Spotify, Twitch, Pandora, Soundcloud, Periscope, Dailymotion, Pornhub,
Facebook ;Instagram ; Twitter ; Quora ; Snapchat ; Pinterest ; Tumblr ; Reddit.
WhatsApp ; Facebook Messenger ; Telegram ; KaKao Talk ; Signal ; Google Hangouts ; Viber ; Zoomin ; Skype

Voici une liste non-exhaustive des applis que la chine interdit. Je ne suis pas fan de l'idée de base (c'est à dire empêcher un réseau social concurrent de s'établir librement), mais j'ai du mal à comprendre pourquoi la chine pourrait tout bloquer à sa guise et s'attend à ce que toutes ses applications soient les bienvenues dans les pays occidentaux ?
on peut souvent lire que ces réseaux américains n'ont pas voulu respecter les lois en chine...

sinon j'ai trouvé cela

https://www.quora.com/Why-is-Faceboo...1aaf&srid=ARGd
1  1 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/07/2024 à 17:39
Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
on peut souvent lire que ces réseaux américains n'ont pas voulu respecter les lois en chine...

sinon j'ai trouvé cela

https://www.quora.com/Why-is-Faceboo...1aaf&srid=ARGd
La loi mérite d'être respecté si elle est légitime. Interdire de critiquer le régime politique ou de s'inscrire sur un RS sans confirmer son identité n'est absolument pas légitime.
Votre obstination à soutenir systématiquement le Chine est assez écœurante.
0  0