IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

X/Twitter a commencé à cacher tous les likes. Dorénavant, vous ne pourrez plus savoir quelles créations pornographiques ont été likées par Elon Musk

Le , par Stéphane le calme

19PARTAGES

13  0 
X a déployé les likes privés dès aujourd'hui. Cela signifie que ce que le nombre d'utilisateurs qui clique sur "j'aime" sur la plateforme sera caché par défaut, ce qui est déjà une option pour les abonnés Premium de X. Le propriétaire de X, Elon Musk, a déclaré qu'il était « important de permettre aux gens d'aimer des posts sans être attaqués pour cela ! »

La fonctionnalité vise à encourager une expression plus authentique en éliminant la pression sociale souvent associée aux likes publics. Les utilisateurs pourront ainsi soutenir des contenus qui leur tiennent à cœur sans craindre le jugement ou les représailles. Cependant, cette approche n’est pas sans susciter des débats. Certains craignent qu’elle ne facilite l’approbation de contenus haineux ou controversés sans responsabilité publique.


Il y a quelques semaines, Elon Musk, connu pour ses prises de position tranchées et ses initiatives disruptives, a annoncé que X rendrait les "likes" privés par défaut. Cette mesure vise à encourager les utilisateurs à exprimer leurs préférences sans craindre le jugement public ou les représailles. Haofei Wang, directeur de l’ingénierie chez X, a confirmé ce changement en déclarant : « Oui, nous rendons les likes privés ».

Une fois les mentions publiques supprimées, les utilisateurs ne pourront plus voir quels posts ont été aimés par d'autres sur leur profil.

« Les likes publics encouragent les mauvais comportements. Par exemple, de nombreuses personnes se sentent découragées d'aimer des contenus susceptibles d'être « osés » par crainte de représailles de la part de trolls ou pour protéger leur image publique. Bientôt, vous pourrez aimer sans vous soucier de qui pourrait le voir. Nous vous rappelons également que plus vous aimez de messages, plus l'algorithme Pour vous s'améliore ».

Pour dissiper la confusion parmi les utilisateurs, Enrique Barragan, ingénieur logiciel senior chez X, a également répondu par un message, indiquant que les utilisateurs pourront toujours voir qui a aimé leurs messages, ainsi que le nombre de « like » pour tous les messages, les réponses, etc. Le changement consiste à masquer les messages que d'autres personnes ont aimés, ce qui implique la suppression de l'onglet Aimé sur les profils publics.

Les utilisateurs de X Premium ont eu accès à la possibilité de rendre leurs likes privés en septembre, mais les commentaires de Wang suggèrent que cette fonctionnalité sera bientôt étendue aux utilisateurs non payants de X par défaut également.

Et c'est désormais chose faite.

Certaines personnalités ont été ridiculisées dans le passé après que leurs comptes aient semblé aimer des messages controversés

En 2017, le sénateur Ted Cruz a blâmé un collaborateur après que son compte a « aimé » une vidéo pornographique sur Twitter. « Plusieurs personnes de l'équipe ont accès au compte. Il semble que quelqu'un ait appuyé par inadvertance sur le bouton "J'aime". Lorsque nous avons découvert le message, une heure ou deux plus tard, nous l'avons supprimé », a déclaré Cruz (R-Texas) à propos de l'incident. « Il s'agissait d'un problème de personnel. Et c'était par inadvertance, c'était une erreur. Ce n'était pas un acte délibéré. Nous nous en occupons en interne, mais c'était une erreur. Ce n'était pas malveillant ».

Et des célébrités comme Harry Styles et Samuel L Jackson sont également devenues virales après que leurs comptes ont « aimé » des publications NSFW (not safe for work; du contenu - texte, image, vidéo, son - potentiellement choquant).

En décembre 2022, Samuel L. Jackson était en vogue sur Twitter après avoir été surpris en train de « liker » de la pornographie sur son compte de médias sociaux. Il se trouve que ce jour-là, il fêtait également son 74e anniversaire. Mais au lieu que ses fans tweetent son nom pour lui présenter leurs vœux, son nom est entré dans les tendances Twitter lorsque ses fans ont essayé de l'avertir que ses « likes » sur Twitter étaient publics.

La légende hollywoodienne avait mis en favoris plusieurs vidéos classées X sur son compte vérifié, qui compte 9,1 millions de followers. Samuel L. Jackson a rapidement retiré toutes les vidéos X de son compte Twitter.

Mais cela n'a pas empêché le reste de l'internet d'en parler, une personne plaisantant : « Samuel L Jackson aimant le porno le jour de son 74ème anniversaire est la chose la plus drôle que l'on puisse faire quand on atteint cet âge ».

Un autre utilisateur a écrit : « Samuel L Jackson, 74 ans, qui aime le porno sur twitter, c'est un homme qui a ses priorités. ».

Une théorie quant à cette décision circule

Le 19 mai 2023, un internaute a fait une capture d'écran des « likes » d'Elon Musk. La capture d'écran montre que Musk a aimé une photo de jeunes filles animées sexualisées de manière inappropriée, avec la légende suivante : « Si tu ressembles à ça, envoie-moi un DM dès que possible ». La personne qui a pris la capture d'écran a ensuite commenté : « Non, les likes vont devenir privés après ça. » Lorsque cette décision a été prise, il a ressorti une capture d'écran de son message. Difficile cependant de lier cette décision de X à cet évènement qui a eu lieu... il y a un an.

Les implications potentiellement négatives de la décision de rendre les “likes” privés sur X

Voici quelques points qui peuvent être problématiques :

La question de la transparence : La privatisation des “likes” soulève des inquiétudes quant à la transparence des interactions sur les réseaux sociaux. En cachant les préférences des utilisateurs, on risque de créer un environnement où les actions ne sont pas visibles par la communauté, ce qui pourrait nuire à la confiance et à l’authenticité des échanges.

D'ailleurs certains utilisateurs ne manquent pas de le souligner : « donc maintenant les gens peuvent utiliser des bots pour liker leurs posts et personne ne le saura. bon boulot. 🙃 »


L’effet sur la modération du contenu : avec des “likes” privés, il devient plus difficile pour les plateformes de surveiller et de modérer le contenu inapproprié. Cela pourrait-il conduire à une prolifération de contenus nuisibles ou offensants, sachant qu’ils peuvent être “aimés” sans conséquences publiques ?

La responsabilité individuelle : La privatisation des “likes” peut également avoir un impact sur la responsabilité individuelle. Si les utilisateurs savent que leurs “likes” ne sont pas visibles par les autres, cela pourrait-il les encourager à soutenir des contenus controversés ou extrêmes sans réfléchir aux implications ?

Le débat sur la vie privée vs. la responsabilité sociale : Enfin, cette initiative de X met en lumière le débat en cours sur la balance entre la vie privée individuelle et la responsabilité sociale. Comment les plateformes peuvent-elles protéger la vie privée tout en assurant que les utilisateurs agissent de manière responsable ?

Conclusion

L’initiative de X soulève des questions importantes sur la nature de notre interaction en ligne. Est-ce que la visibilité des likes contribue réellement à une culture de l’intimidation et de l’autocensure ? Ou est-ce que la transparence est nécessaire pour maintenir une certaine responsabilité dans l’espace numérique ? Ces questions méritent une réflexion approfondie alors que nous naviguons dans l’ère de l’information et de la désinformation.

Le ‘J’aime privé’ de X pourrait bien être un pas vers une ère de discrétion et d’intimité renforcées sur les réseaux sociaux. Alors que certains applaudissent cette évolution, d’autres restent sceptiques quant à ses répercussions. Ce qui est certain, c’est que le paysage des médias sociaux continue d’évoluer, et avec lui, notre façon de communiquer et de nous connecter.

Source : X

Et vous ?

Quels avantages personnels voyez-vous à l’utilisation des ‘J’aime privés’ sur les plateformes sociales ?
La possibilité de liker en privé pourrait-elle changer votre façon de consommer le contenu en ligne ? Si oui, comment ?
Croyez-vous que les ‘J’aime privés’ pourraient influencer la qualité du contenu publié sur X ?
Comment envisagez-vous l’avenir de l’engagement en ligne avec des interactions moins visibles au public ?
Les ‘J’aime privés’ peuvent-ils contribuer à un environnement en ligne plus sain ou risquent-ils de créer des chambres d’écho ?
Pensez-vous que cette fonctionnalité va encourager ou décourager la participation des utilisateurs sur la plateforme ?
Quel impact les ‘J’aime privés’ pourraient-ils avoir sur la manière dont les influenceurs et les marques interagissent avec leur audience ?
En tant qu’utilisateur, quelle importance accordez-vous à la visibilité des réactions (likes, commentaires) sur les publications des autres ?
Les ‘J’aime privés’ vont-ils modifier votre perception de la popularité et de l’influence sur les réseaux sociaux ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de dragonofmercy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 13/06/2024 à 8:00
Je trouve les likes en privé est une bonne chose, Facebook l'a fait il y a plusieurs années déjà.
De plus ça évitera un vague de cancel pour un tweet liké par exemple...
4  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/07/2024 à 7:43
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Musk veut porter plainte contre ceux qui n'achètent pas son service?
C'est intéressant comme concept, voir révolutionnaire.
Que pensez-vous de l'appel de Musk à poursuivre les personnes qui ont boycotté la publicité sur X ?
L'un des hommes les plus riches du monde semble découvrir le lobbyisme. Je suis impressionné.
Que pensez-vous des actions menées par la GARM contre X ? La plainte de Musk a-t-elle des chances d'aboutir ?
Le GARM fait du pinkwashing, ce qui est nul à chier, Musk fait du reacwashing, ce qui est encore pire.
Les méthodes de la GARM sont nulles et en grande partie contre productive mais ça diffuse petit à petit dans la société donc pourquoi pas.
Quid du pouvoir de la GARM ? Cette alliance contribue-t-elle à rendre l'industrie de la publicité meilleure comme elle le prétend ?
Pas vraiment.
4  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/07/2024 à 13:39
ce n'est plus une certification, c'est un statut qui dit qu'on est abonné et qui donne des privileges.

ca ne dit pas que vous etes un officiels, ni que vous etes legit. plein de spammeurs,
ceux entre autre qui diffusent des articles du monde contrefaits plus vrai que vrai avec des fake news sur des acteurs ou des comiques.

X ne fait rien, ils font comme la suisse, il prennent le cash et ferment les yeux
3  1 
Avatar de paloy
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 15/07/2024 à 9:16
Où va le monde, et pourquoi Elon Musk ne ferait-il pas un procès à tous les gens qui ne lui achèteraient pas une Tesla.
Je ne sais pas si l'idée vient de lui ou de l'un de ses conseillés ou avocats, mais il mérite au moins une médaille.
Dans le monde et pire au USA, tout le monde est libre d'acheter ou pas un produit ou un service.
S'il gagne ce procès c'est une porte ouverte à toutes les dérives.
1  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/07/2024 à 8:42
Citation Envoyé par noremorse Voir le message
X dérange les censeurs avec leur vérité "officielle", c'est une bonne chose qu'il faut continuer.
Musk affirme vouloir protéger la liberté d'expression, mais admet qu'il décidera ce que X censurera. Et maintenant Totozor a découvert que le plus haut responsable de la censure de X est un égomaniaque raciste, LGBTphobe et un ancien entrepreneur sud africain qui veut pomper toutes vos données personnelles - pour votre bien.

X est un censeur.
Google est un censeur.
Ils sont aussi des experts de l'espionnage de masse comme le monsieur dont on voit le portait mais pas le nom.
Bref chacun son complotisme.
2  1 
Avatar de Planetary
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/06/2024 à 15:28
Bizarre le titre du sujet.
Les likes cachés sont une bonne chose. Ca évitera aux stalkers et autres nuisances d'aller fouiller dans les poubelles virtuelle pour aller chercher un like sur un post "controversé" (qui décide de ce qui est controversé ?) et d'aller l'étaler sur la place publique à des fins d'humiliation.

Ca évitera aux cancelleur professionelles d'appeller les employeurs afin de faire virer une personne parce qu'il y a 3 ans, elle a aimé un tweet qui disait que X était Y.

Jamais compris pourquoi certains pensent qu'ils peuvent s'arroger le droit de voir les likes d'inconnus.
A l'ère du tout transparent, du tout publique, du tout vérédique (on a vu ce que ça a donné avec le covid), une dose de vie privée vis-à-vis de son prochain ne fait pas de mal.

Les censeurs ont toujours tenté d'adopter des lois "anti-harcèlement", et aujourd'hui, nous sommes dans une démarche anti-harcèlement qui ne repose pas sur la censure.

Bonne idée. J'ajouterais que X devrait rendre cette option active par défaut, mais donner la possibilité à ceux qui le souhaitent de rendre leur like publique.
0  0 
Avatar de aubinesim
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 14/07/2024 à 17:14
La tension entre Elon Musk et l'industrie de la publicité semble atteindre de nouveaux sommets. Le fait qu'il veuille poursuivre ceux qui boycottent la publicité sur X est peut-être une stratégie agressive, mais elle pourrait se retourner contre lui. il sera intéressant de voir comment cette situation évoluera, surtout avec les implications potentielles pour la liberté d'expression et les pratiques commerciales équitables.
0  0 
Avatar de noremorse
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 15/07/2024 à 9:50
X dérange les censeurs avec leur vérité "officielle", c'est une bonne chose qu'il faut continuer.
2  2 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/06/2024 à 21:44
jed m'attendait a ce qu'il active ca seulement pour les compte qui paient l'abo
0  1