IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk admet que ses messages erratiques ont davantage contribué à affaiblir financièrement X qu'à l'aider,
Une déposition humiliante révèle comment il se sabote lui-même et sabote la plateforme

Le , par Mathis Lucas

0PARTAGES

7  0 
Elon Musk, propriétaire du réseau social X (anciennement Twitter), a reconnu que ses publications erratiques ont considérablement nui aux résultats financiers de l'entreprise. Les confessions du milliardaire sont intervenues lors d'une déposition humiliante en mars que son avocat a tenté en vain de garder secrète. La déposition révèle à quel point Musk n'a cessé de se saboter lui-même et de saboter le réseau social qu'il a pourtant acquis pour 44 milliards de dollars. Un délire de mégalomane ? Il fait face à un procès en diffamation, mais a défendu lors de son audition la liberté d'expression sur X et a qualifié la plateforme de l'endroit le plus véridique sur Internet.

Ben Brody, un jeune homme juif de 22 ans, a poursuivi Elon Musk pour diffamation à l'automne dernier. La plainte allègue que le milliardaire de a mis en avant sur X une théorie du complot qui identifie faussement Brody comme étant impliqué dans une bagarre entre deux groupes d'extrême droite dans l'Oregon. L'avocat de Musk a demandé à plusieurs reprises que la transcription de son témoignage de près de deux heures reste confidentielle, mais ces demandes ont été rejetées par le juge. Les questions de l'avocat de l'accusation ont contraint Musk à révéler ou à confirmer les contenus de plusieurs rapports sur l'état de X.

Musk avait en effet répondu à une série de messages postés sur X à propos de l'incident dans l'Oregon. Ils semblaient indiquer que le jeune Brody était l'un des individus figurant sur une vidéo de l'incident. « On dirait que l'un est un étudiant (qui veut rejoindre le gouvernement) et que l'autre est peut-être un membre d'Antifa. Mais il s'agit néanmoins d'une situation probable de faux drapeau », a écrit Musk sur X. En réalité, le jeune homme se trouvait en Californie à ce moment-là, et cette "désinformation" n'était fondée sur rien d'autre que la moindre ressemblance entre Brody et la personne présente lors de l'événement.


Ce message a été directement référencé par l'avocat de Brody. Musk a fait valoir que son message n'avait pas une grande portée puisqu'il s'agissait simplement d'une réponse. « Les réponses reçoivent cent fois moins d'attention que le message principal. Il ne s'agissait donc certainement pas d'une tentative de générer des revenus publicitaires. En fait, les annonceurs ne souhaitent généralement pas faire de la publicité avec un contenu litigieux », a déclaré Musk. Mais selon Bankston, compte tenu de la taille du compte de Musk et de sa notoriété, sa réponse, qui reste sur le site, a été vue par plus d'un million de personnes.

« Comprenez-vous que le nombre de personnes qui ont vu ce message équivaut aux 30 plus grands stades de baseball remplis à pleine capacité ? », a demandé Bankston. Mais Musk a affirmé que X enregistrait entre 5 000 et 8 000 milliards de vues par an, et qu'un million de vues n'était donc pas significatif sur la plateforme. « Ce n'est pas grave ? », a demandé Bankston. « Oui, c'est possible », a répondu Musk. Et à Bankston de poursuivre : « ce n'est pas grave que cela ait été envoyé à autant de personnes ? ». Ce à quoi Musk a une nouvelle fois répondu que ce n'est pas grave, suggérant que l'avocat est en train d'exagérer.

Brody réclame un million de dollars de dommages-intérêts, accusant Musk d'avoir porté atteinte à sa réputation. Il déclare avoir été victime de doxxing (ou divulgation non autorisée de données personnelles). Le doxxing consiste à divulguer sur Internet des informations sur l'identité et la vie privée d'une personne (son véritable nom, l'adresse, le lieu de travail, le numéro de téléphone, etc.) généralement dans le but de lui nuire. Brody a ajouté avoir été victime de harcèlement et qu'il avait même été contraint de fuir son domicile à un moment donné en raison des retombées des messages publiés sur les réseaux sociaux.

Lorsque Bankston a demandé à Musk s'il pensait avoir causé du tort à Brody, Musk a répondu qu'il ne pensait pas qu'il avait été blessé de manière significative par son message. « Les gens sont attaqués tout le temps dans les médias, les médias en ligne, les médias sociaux, mais il est rare que cela ait un impact négatif significatif sur leur vie », a-t-il déclaré. À la suite des accusations sur sa personne, Brody a confié à CNN : « j'ai commencé à recevoir ces messages textuels de la part d'autres personnes. J'ai commencé à recevoir des SMS de mes amis. On t'accuse d'être un néonazi ! Regarde tout ce que l'on dit sur toi ».

Brody aurait tenté de se disculper à deux reprises, en se rendant sur Instagram et en réalisant une vidéo expliquant qu'il se trouvait à des kilomètres de là, en Californie, lorsque le conflit s'est produit dans l'Oregon. Même lorsqu'il a fourni des images de vidéosurveillance le montrant dans un restaurant à l'heure exacte où la bagarre s'est produite pour prouver son alibi, il a été traité de néonazi. Le milliardaire a également précisé qu'il ne pensait pas que Brody, qui a été contraint d'évacuer sa maison à un moment donné, ait subi un "préjudice significatif" en raison des fausses accusations qu'il a contribué à répandre.

À un moment donné, Mark Bankston, l'avocat de Brody, interroge Musk sur le rachat de Twitter et sur l'impact de sa présence sur le site. Musk a répondu qu'il pensait que ses messages étaient restés "inchangés" avant et après l'acquisition. Cependant, il a reconnu que le maintien de cette attitude avait probablement fait plus de mal que de bien à X. Le milliardaire a également admis avoir "une compréhension limitée" du procès pour lequel il était entendu. Il a déclaré qu'il pensait que c'était l'avocat de Brody qui le poursuivait, et non l'étudiant. Il a déclaré être coupable de nombreuses blessures qu'il s'est lui-même infligées.

« J'ai peut-être fait davantage pour nuire financièrement à l'entreprise que pour l'aider, mais je ne guide pas mes messages en fonction de ce qui est financièrement avantageux, mais plutôt en fonction de ce que je crois intéressant, important ou divertissant pour le public », a expliqué Musk en réponse à une question de Bankston qui voulait savoir s'il avait utilisé ses messages sur X pour stimuler la croissance de la plateforme de médias sociaux. Mais Musk est persuadé que son réseau social X offre plus de liberté d'expression que ses rivaux : « X est l'endroit le plus précis, le plus opportun et le plus véridique sur Internet ».

Musk a critiqué les médias grand public et les soi-disant experts en désinformation et a insisté sur le fait que X avait de meilleurs moyens de garantir l'exactitude des informations. Notamment, il a fait l'éloge de la fonction "Community Notes" de la plateforme, qu'il considère comme le meilleur système sur Internet en matière de vérification des faits. Pourtant, Musk a parfois contesté les notes de la communauté sur ses propres messages et, bien qu'il ait étiqueté les notes de la communauté dans son message approuvant les affirmations erronées de "faux drapeau" sur la mêlée de l'Oregon, le message n'a jamais été corrigé.

Musk a admis qu'il y a toujours un certain risque que ce qu'il dit soit incorrect, mais a déclaré que cela devait être mis en balance avec "un effet dissuasif sur la liberté d'expression en général, qui saperait le fondement même de notre démocratie". Les déclarations de Musk lors de son audition lui ont valu des critiques acerbes. Un critique a déclaré : « l'hypocrisie est exaspérante. Il faut rappeler que ce milliardaire mégalomane qui a sa propre sécurité privée a bloqué le compte de quelqu'un qui suivait son jet, mais lorsqu'il ruine la vie de quelqu'un d'autre en partageant de fausses accusations, il prétend que ce n'est pas grave ».

« En gros, parce que les remarques de Musk à propos de ce type étaient si "litigieuses" que les annonceurs refusent d'y être associés, le message ne génère pas de revenus publicitaires et n'est donc pas pertinent et ne nuit donc pas à ce type ? Est-ce que je comprends bien l'argument de Musk ? C'est vraiment n'importe quoi. Ce qui est triste, c'est que Musk est immensément riche et que même une punition très sévère ne changera pas grand-chose à ce comportement erratique et dangereux. Ce milliardaire dangereux ne comprend donc pas que les gens ordinaires n'ont pas de gardes du corps », a déclaré un autre critique.

Depuis que Musk a racheté Twitter en 2022, l'entreprise aurait perdu bon nombre de ses plus gros annonceurs et Musk a été critiqué pour certaines de ses publications sur le site, dont une où il a semblé donner un coup de pouce à une publication promouvant la théorie du complot du "grand remplacement", communément répandue par les suprémacistes blancs. Le gestionnaire d'actif Fidelity a revu à la baisse la valeur de sa participation dans l'entreprise de médias sociaux de Musk le mois dernier. Fidelity a suggéré que son évaluation de X a chuté de 73 % depuis que Musk a acheté la plateforme pour 44 milliards de dollars.

Par ailleurs, lors de sa déposition, Musk a également admis qu'il était le propriétaire d'un compte appelé "@ermnmusk" dans lequel il jouait le rôle de son propre fils en bas âge. Il semble avoir utilisé le compte @ermnmusk pour publier des articles sur X du point de vue de son fils de trois ans, qui est également prénommé X. « Je vais enfin avoir 3 ans le 4 mai ! », a posté le compte en avril 2023. Le propriétaire de X exploiterait plusieurs comptes de ce type sur la plateforme.

Source : audition d'Elon Musk

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des déclarations d'Elon Musk dans devant le tribunal ?
Quels pourraient être les impacts de ces révélations sur sa plateforme de médias sociaux X ?
Pourquoi Musk continue sur cette voie sachant pertinemment qu'il sabote X et nuit à ses résultats financiers ?
Comprenez-vous pourquoi Musk estime que ses déclarations diffamatoires à l'égard de Ben Brody ne sont pas si graves ?
Comment les salariés de X vont-ils se comporter face aux révélations selon lesquelles leur employeur sabote les efforts qu'ils fournissent ?

Voir aussi

Un an après l'acquisition d'Elon Musk, le trafic et les utilisateurs actifs mensuels sont en baisse sur X, selon un rapport. Point positif : la page Twitter/X de Musk n'a jamais autant été consultée

Les recettes publicitaires de X, ex-Twitter, auraient baissé chaque mois aux États-Unis depuis qu'Elon Musk a racheté l'entreprise, ce qui remet en cause les prévisions de rentabilité pour 2024

Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens de X, ex Twitter, diminue, avec une perte estimée entre 9 et 34 millions d'utilisateurs, soit entre 3,7 et 11,6 %, depuis le rachat par Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 10/04/2024 à 8:39
Le mec se défend quand même dans un procès pour diffamation en se justifiant que Twitter serait la plateforme de la vérité alors même que le message qu'il a posté est faux.
Le nombre de contradiction dans cette simple phrase est hallucinant mais ce n'est pas ce genre de détail qui va désarçonner Musk.
Ce mec est vraiment hors sol.

Après je comprends aussi la difficulté de se défendre quand il a tout fait de travers sur le sujet.
Mais c'est peut être dans ces moments qu'il faut assumer ses conneries et essayer de ne plus les refaire...
5  0 
Avatar de Jules34
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/04/2024 à 15:58
Quel est votre avis sur le sujet ?

A mon avis beaucoup de gens ont pas réalisé que ce que présentait l'occident comme étant la tolérance/l'esprit d'ouverture est en fait l'antichambre du fascisme le plus abject, ou ce que l'on peut dire ou non est étroitement contrôlé par des intérêts financier et certaines catégories de personnes qui avancent bien masqués. Quel pays libre a besoin de la loi pour établir ce qui est vrai ou pas ?

C'est assez prodigieux ce politiquement correct permanent alors que les Français se font taper dessus à chaque fois qu'ils osent un peu la ramener, mais tout d'un coup si on se range derrière certaine catégorie "acceptée" par le système on peut tout dire, voir tout et son contraire comme le démontre la flopée de haine contre les arabes du hamas ou pleins de français se sont lâché sur X en mode il faut nuke la bande de Gaza. Mais du coup c'est pas raciste ? L'actualité chasse le bon sens, surtout quand des ventes d'armes se profile.

Mais dire que Macron est un agent américain qui a vendu des entreprises stratégiques aux cowboys c'est pas correct. Comme de dire que l'immigration massive fait le jeu des mondialistes et pas le bonheur du porte feuille/de la fiche de paie des Français.

Plus que jamais la vérité est une notion à géométrie variable dans la tête de certains.

Alors ils tapent sur Musk, car ils ne savent faire que ça, dénoncer ce qui les gène dans la construction d'une société ou tout dialogue social qui dépasserait des cadres qu'ils imposent serait tout simplement illégal car "intolérant".

Le wokisme est la salle d'attente du fascisme et du refus de la différence, de la vraie altérité (entre peuple, entre culture), pas du sexe ou de je sais pas quelle égalité à la noix.

Et il va falloir se faire à une idée que jusque la on avait bien intégrée : on sera jamais copain avec tout le monde, on l'est déjà pas, alors pas la peine en plus de se rajouter en contrainte de faire semblant de l'être.
5  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/04/2024 à 9:08
Depuis ce matin j'ai lu deux choses a deux endroits differents:
- Elon veut faire payer les nouveaux utilisateurs pour lutter contres les bots
- Elon veut que les utilisateurs écrivent leur postes avec son AI grok, les transformants en bots.

Je suppose que ce qu'il désire réellement c'est du temps d'attention des utilisateurs pour vendre de la pub, or le temps qu'ils passent a écrire du contenu ils ne le passent pas a consommer la pub.
3  0 
Avatar de olaxius
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/04/2024 à 10:27
Quel génie !
Donc tu payeras pour envoyer des "posts" et en plus t'auras de la pub ...
C'est pas formidable tout ça ???
3  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/05/2024 à 16:48
De toute les décisions particulière qu'il prend, je trouve que celle ci est la plus incompréhensible. Changer de nom oui, pourquoi pas, mais une lettre, spécialement celle ci, c'est une catastrophe niveau moteur de recherche. A moins qu'il s'imagine déjà que tout internet passera par x...
2  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/05/2024 à 20:26
Je ne dis pas qu'il n'a pas fait des trucs biens dans le passé, et Paypal et SpaceX sont quand mêmes des réussites, mais la décider tout seul du changement de domaine vers X sans avoir pris la peine de demander à un expert SEO son avis qui lui aurait clairement expliqué que c'est une idée totalement débile, on voie bien qu'il est passé en phase mégalomane et qu'il est devenu dangereux pour lui et les autres. On a vu la situation de son état mental dégradé encore il y a peu quand il a décidé de faire un caprice et de virer tout le staff de Supercharger, c'est n'importe quoi.

Au stade ou il en est c'est du ressort d'un psychiatre
2  0 
Avatar de seedbarrett
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/04/2024 à 16:37
Sachant qu'il y a déjà énormement de bots qui ont des compte vérifié (payant), je vois aucune différence avec le fait de payer 1$. Par contre, ça va faire fuir le peu d'humains qui voulaient encore s'inscrire sur ce site proche de l'autodestruction. J'ai hâte de voir la chute, et pourtant je suis utilisateur régulier du site.
1  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 17/04/2024 à 20:23
Je suis assez d'accord avec ce rapport sur les problèmes de modération dans X.
Cependant, je pense que cela est plus lié à la volonté de Musk de rentabiliser le service à tous pris, que d'une volonté d'appliquer une politique ultra permissive.
Ce qui le prouve est la prolifération de compte d'arnaque en tout genre (par exemple, une fois sur deux dans un fils de discussion, on tombe sur un message du type "mes nus dans mon profile", c'est insupportable). Ce genre de compte n'est pourtant aimé de personne, personne ne va venir défendre une "liberté d'expression" si ces comptes sont bannis.
1  0 
Avatar de _toma_
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/04/2024 à 23:50
Ha bah voilà une bonne nouvelle, la cure de désintox finit par porter ses fruits.

0  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/04/2024 à 8:21
Le wokisme est la salle d'attente du fascisme et du refus de la différence, de la vraie altérité (entre peuple, entre culture), pas du sexe ou de je sais pas quelle égalité à la noix.
C'est marrant de parler de salle d'attente du fascisme quand l'article parle de défenseur d'une idéologie qui a tué de plus de monde dans notre histoire récente.
Tu parles de vérité à géométrie variable mais l'essence même du "wokisme" est de constater la différence de traitement entre des personnes qui devraient être traitées de la même façon.
Et il va falloir se faire à une idée que jusque la on avait bien intégrée : on sera jamais copain avec tout le monde, on l'est déjà pas, alors pas la peine en plus de se rajouter en contrainte de faire semblant de l'être.
Et c'est en partie ce que revendique le "wokisme", vous n'êtes pas nos copains, on est pas vos copains.
Laissez nous vivre tranquille plutôt que de vous scandaliser de ce qui ne vous concerne pas.

Les wokistes que vous attaquez existent, je ne le nie pas.
Nous, les "woke", luttons aussi contre eux mais arrêtez de les réinvoquer à tout bout de champs vous leur donnez un importance qu'ils n'ont pas et de la force contre laquelle nous luttons petit à petit.

Et balayez devant votre porte : quand on condamne l'expansion de nazisme sur Twitter, condamnez le aussi.
0  0