IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'utilisation de l'application Threads de Meta continue de chuter, avec une baisse de 79 %,
Malgré un démarrage record au cours des premières semaines de son lancement

Le , par Nancy Rey

1PARTAGES

5  0 
L'enthousiasme initial n'a pas duré longtemps pour Threads, la réponse de la Meta Platform à l'application anciennement connue sous le nom de Twitter. Threads a été lancé en grande pompe au début du mois de juillet, grâce à l'intégration quasi instantanée des utilisateurs d'Instagram dans la nouvelle application sociale basée sur le texte. Cependant, l'explosion du nombre d'utilisateurs actifs de Threads n'a pas duré. Le nombre d'utilisateurs actifs de l'application a explosé au cours des deux premiers jours, lorsque les nouveaux utilisateurs étaient occupés à vérifier l'application et à voir qui d'autre l'utilisait, mais ce phénomène s'est rapidement estompé. Même aux États-Unis, où l'engagement était initialement plus fort, le temps passé avec l'application a baissé de 85 % par rapport à l'engouement initial du lancement.


Similarweb, une entreprise de technologie de l'information, a suivi l'utilisation de Threads sur la base d'estimations pour Android, la plateforme d'applications mobiles pour laquelle elle dispose des données les plus détaillées. L'utilisation du Web n’étant pas encore un élément significatif de l'histoire de Threads, car jusqu'à présent le site Web de Threads n'est accessible qu'en lecture seule.

Principaux enseignements

L'application Android de Threads a atteint un pic de 49,3 millions d'utilisateurs actifs quotidiens dans le monde le 7 juillet, selon les estimations de Similarweb. Le 7 août, l'application ne comptait plus que 10,3 millions d'utilisateurs actifs quotidiens.
  • Aux États-Unis, le pic d'utilisation de Threads était de 2,3 millions d'utilisateurs actifs quotidiens le 7 juillet, contre environ 576 000 le 7 août.
  • La durée moyenne d'utilisation de l'application par les utilisateurs actifs quotidiens était d'environ 14 minutes dans le monde entier, mais elle était nettement plus élevée aux États-Unis : près de 21 minutes le 7 juillet. Le 7 août, elle n'était plus que de 3 minutes.
  • À titre de comparaison, X (anciennement Twitter) compte plus de 100 millions d'utilisateurs actifs quotidiens rien que sur Android, et ceux-ci y consacrent régulièrement environ 25 minutes par jour.


Aucune de ces statistiques ne signifie que Threads ne finira pas par réussir, mais seulement que son "succès du jour au lendemain" était trop beau pour être vrai.

Le nombre d'utilisateurs a explosé, puis a chuté rapidement

Voici l'évolution de Threads à ce jour, comparée à celle de X (anciennement Twitter).


Après avoir brièvement rivalisé avec X en matière de durée d'utilisation, Threads a perdu l'attention des utilisateurs.

Aux États-Unis, Threads a enregistré presque autant de temps d'utilisation active que X (anciennement Twitter) lors de son lancement, mais il a depuis perdu beaucoup de terrain.


Bien que les réfugiés de Twitter puissent apprécier Threads pour son absence relative de drame inutile, Threads manque également d'une grande partie du contenu intriguant qui incite les utilisateurs de X à revenir - ne serait-ce que pour lire et commenter les messages des uns et des autres critiquant le propriétaire de X, Elon Musk.
Le réseau social qui n'est pas Twitter doit encore trouver ses marques

Threads est entré en scène lors de la dernière vague de controverses chez Twitter, qui ne s'était pas encore rebaptisé X mais avait agacé les utilisateurs actifs en limitant le nombre de messages, ce qui les incitait encore plus à chercher une autre solution. Threads a peut-être plus de chances de devenir le "nouveau Twitter" que d'autres alternatives, mais il doit fournir à ses utilisateurs davantage de raisons de revenir.

Source : Similarweb

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
À votre avis cette baisse l'utilisation de l'application Thread est elle permanente ?

Voir aussi :

Pourquoi vous devez éviter le nouveau réseau social Threads de Mark Zuckerberg si vous tenez à votre vie privée

Des personnalités d'extrême droite débarqueraient en masse sur Threads. Plusieurs testent les limites de modération de Threads, certains exprimant le désir d'être bannis en guise d'insigne d'honneur

Threads a attiré plus de 30 millions d'utilisateurs en 24 heures qui y ont publié plus de 95 millions de messages, malgré des défauts de conception et des problèmes de confidentialité

Les services de renseignement confirment qu'ils achètent les données personnelles disponibles, parmi lesquelles les données de smartphones, de véhicules connectés ou de navigation web

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/08/2023 à 12:36
les gens sont sur twitter et ils resteront sur twitter.

meme chose si demain twitter crée un clone de facebook, les gens sont féignant et aiment rester dans le confort et ne pas tester autre chose (linux a la place de windows, firefox à la place de chrome...etc)
surtout que entre threads et twitter j'aurais tendance a penser que threads (meta) est plus toxique comme entreprise.

j'ai déja du mal perso à migrer ma famille/amis sur signal à la place de whatsapp.

Meta c'est une boite qui semble bien aimer investir dans des projets foireux (metaverse, ray ban stories, threads...)
3  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/08/2023 à 10:20
ça me rappelle l'essor et l'effondrement de Google Buzz et ensuite de Google+. et dans un autre domaine windows phone.

C'est assez triste de voir que malgré du pognon quasi infini, il est presque impossible de déloger un monopole.
1  0 
Avatar de Alicia-duval
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 16/08/2023 à 10:53
La majorité des personnes ont peur de la décentralisation
0  0 
Avatar de mith06
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/08/2023 à 9:06
J'espère que cette platform va respecter la liberté d'expression, en appliquant massivement la censure des propos qui ne sont pas en accord avec les valeurs de META.
0  0