IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Inde rend la charge USB Type-C obligatoire pour les fabricants d'appareils portables à partir de mars 2025
Tentant de s'arrimer au mieux au calendrier européen

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

6  0 
Les fabricants d'appareils ont reçu une date limite de mars 2025 pour s'assurer que les produits qu'ils vendent en Inde disposent d'un port USB Type-C pour le chargement. Appelée la directive commune sur les chargeurs, les fabricants d'appareils devront s'assurer qu'ils suivent une norme de charge filaire USB Type-C commune. L'Union européenne (UE) a déjà donné un délai du 28 décembre 2024 aux fabricants d'appareils pour la mise en conformité, et le mandat sera appliqué quelques mois plus tard en Inde, à partir de mars 2025.

Suivant les traces de l'Union européenne en rendant obligatoires les chargeurs USB-C pour tous les appareils électroniques, le gouvernement indien s'oriente également dans la même direction.

Le gouvernement indien envisage l'introduction de deux ports de charge communs pour les appareils électroniques mobiles et portables dans le but de profiter aux consommateurs et de réduire les déchets électroniques. Le Bureau of Indian Standards (BIS) a publié des normes de qualité pour le port de charge USB Type-C, qui sera utilisé pour les téléphones portables, les smartphones et les tablettes. Le ministère de la Consommation est actuellement en consultation avec les parties prenantes de l'industrie pour déterminer la meilleure solution pour un port de charge commun pour les appareils électroniques portables.

Selon un rapport, le secrétaire à la Consommation, Rohit Kumar Singh, a affirmé que les parties prenantes étaient largement d'accord sur l'adoption de l'USB Type-C comme port de charge pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables. La BIS a maintenant notifié des normes pour le chargeur de type C. En outre, l'Institut indien de technologie (IIT) de Kanpur étudie la possibilité d'un port de charge unique pour les appareils électroniques portables tels que les montres, et les résultats de cette étude seront discutés avec l'industrie une fois terminés.

Selon Singh, pour s'aligner sur le calendrier de l'Union européenne pour 2024, le déploiement de ces ports de recharge communs sera échelonné de manière à permettre à l'industrie et aux consommateurs de les adopter harmonieusement. Lors d'une réunion organisée le 16 novembre a également été décidé la formation d'un sous-groupe pour examiner la faisabilité d'un port de charge uniforme pour les appareils portables, qui comprendra des représentants d'organismes industriels et d'établissements d'enseignement. Le ministère de l'Environnement de l'Union mènera également une étude d'impact pour évaluer l'impact potentiel d'un port de recharge uniforme sur les déchets d'appareils électroniques.

Selon les nouvelles règles, les consommateurs n'auront plus besoin d'un chargeur séparé chaque fois qu'ils achèteront un nouvel appareil (smartphone, écouteurs, tablettes, etc.), car ils pourront utiliser un seul chargeur pour toute la catégorie des dispositifs portables de petite et moyenne taille. Quel que soit leur fabricant, tous les nouveaux téléphones mobiles, tablettes, appareils photo numériques, écouteurs et casques, consoles de jeux vidéo portables et ordinateurs portables sont rechargeables par câble et prennent en charge 100 watts de charge, et seront équipés d'un port USB Type-C obligatoire.


La situation européenne

En septembre 2021, la Commission a proposé un chargeur universel pour les appareils électroniques. Selon la Commission, grâce à la proposition de révision de la directive sur les équipements radioélectriques présentée, le port de charge et la technologie de recharge rapide seront harmonisés: le port USB Type-C deviendra le port standard pour tous les smartphones, tablettes, appareils photographiques, casques d'écoute, haut-parleurs portatifs et consoles de jeux vidéo portatives. En outre, la Commission a proposé de dissocier la vente de chargeurs de la vente d'appareils électroniques. La Commission a estimé que cela améliorera la commodité pour les consommateurs et réduira l'empreinte environnementale associée à la production et à l'élimination des chargeurs, soutenant ainsi les transitions écologique et numérique.

La Commission a proposé notamment :
  • un port de charge harmonisé pour les appareils électroniques : le port USB Type-C sera le port universel. Cela permettra aux consommateurs de charger leurs appareils avec le même chargeur USB Type-C, quelle que soit la marque de l'appareil.
  • une technologie harmonisée de recharge rapide : qui permettra d'éviter que différents producteurs limitent la vitesse de charge de manière injustifiée et contribuera à faire en sorte que la vitesse de charge soit la même quel que soit le chargeur compatible utilisé avec un appareil.
  • de dissocier la vente d'un chargeur de la vente de l'appareil électronique : les consommateurs pourront acheter un nouvel appareil électronique sans nouveau chargeur, ce qui limitera l'achat de chargeurs indésirables ou le nombre de chargeurs laissés inutilisés. Selon les estimations, la réduction de la production et de l'élimination des nouveaux chargeurs réduira la quantité de déchets électroniques de près de 1 000 tonnes par an.
  • une meilleure information des consommateurs : les producteurs devront fournir des informations pertinentes sur les performances en matière de charge, y compris des informations sur la puissance requise par le dispositif et sur la question de savoir si celui-ci prend en charge la recharge rapide. Les consommateurs pourront ainsi plus facilement voir si leurs chargeurs existants satisfont aux exigences de leur nouvel appareil ou sélectionner un chargeur compatible. Cette mesure, combinée à d'autres, aiderait les consommateurs à limiter le nombre de nouveaux chargeurs achetés et leur permettrait d'économiser 250 millions d'euros par an en évitant d'acheter des chargeurs inutiles

Le 26 janvier 2022, moins de six mois après le début des négociations au Conseil, les États membres ont arrêté à l'unanimité la position du Conseil sur la directive relative au chargeur universel.

Le 7 juin 2022, le Conseil et le Parlement européen sont parvenus à un accord provisoire sur cette directive relative au chargeur universel, qui a été approuvé par les représentants des États membres de l'UE le 29 juin 2022.

Le 5 octobre, le Parlement européen a confirmé que l'USB Type-C est en passe de devenir la nouvelle norme pour les appareils portables, tant pour le chargement que pour le transfert de données. Suite à son accord annoncé en juin, le Parlement a déclaré que le port deviendrait obligatoire pour les téléphones, les tablettes et les appareils photo en 2024, puis pour les ordinateurs portables à partir du printemps 2026 :

Citation Envoyé par Parlement européen
D’ici fin 2024, tous les téléphones portables, tablettes et appareils photos vendus dans l’UE devront être équipés d’un port de charge USB Type-C. À partir du printemps 2026, cette obligation concernera également les ordinateurs portables. La nouvelle législation – adoptée jeudi en plénière par 602 voix pour, 13 contre et 8 abstentions – participe à un effort plus vaste au niveau européen visant à réduire la quantité de déchets électroniques et à donner aux consommateurs les moyens d’effectuer des choix plus durables.

Lorsque les nouvelles règles entreront en vigueur, les consommateurs n’auront plus besoin d’un chargeur différent pour chaque nouvel appareil qu’ils achètent. Ils pourront utiliser un seul et même chargeur pour toute une série d’équipements électroniques portables de petite et moyenne taille.

Indépendamment de la marque de l’appareil, tous les nouveaux téléphones portables, tablettes, appareils photographiques numériques, casques d’écoute, casques-micro, haut-parleurs portatifs, consoles de jeux vidéo portatives, liseuses numériques, claviers, souris, systèmes de navigation portables, écouteurs intra-auriculaires et ordinateurs portables rechargeables par câble, d’une puissance inférieure ou égale à 100 watts, devront être équipés d’un port USB Type-C.

La vitesse de charge sera la même pour tous les appareils dotés de la charge rapide. Les utilisateurs pourront dès lors recharger leur appareil à la même vitesse avec n’importe quel chargeur compatible.

Encourager l’innovation technologique

Alors que la recharge sans fil est de plus en plus répandue, la Commission européenne devra harmoniser les exigences d’interopérabilité d’ici fin 2024 afin d’éviter des conséquences négatives pour les consommateurs et pour l’environnement. Cela permettra également de supprimer la dépendance technologique des consommateurs à l’égard des producteurs, aussi appelée ‘‘ effet lock-in’’.

Des consommateurs mieux informés et plus libres de leurs choix

Des labels spécifiques informeront les consommateurs sur les caractéristiques de charge des nouveaux appareils afin qu’ils puissent vérifier plus facilement la compatibilité des chargeurs qu’ils possèdent. Les acheteurs pourront ainsi décider en toute connaissance de cause d’acquérir ou non un nouveau chargeur avec leur nouveau produit.

Ces nouvelles obligations permettront aux consommateurs de réutiliser davantage les chargeurs et d’économiser jusqu’à 250 millions d’euros par an en leur évitant d’acheter des chargeurs inutiles. Les chargeurs que l’on jette ou que l’on n’utilise plus représentent environ 11 000 tonnes de déchets électroniques par an dans l’UE.
Comme prévu, la loi a été facilement adoptée par le Parlement : « La nouvelle loi, adoptée en séance plénière mardi avec 602 voix pour, 13 contre et 8 abstentions, fait partie d'un effort plus large de l'UE visant à réduire les déchets électroniques et à donner aux consommateurs les moyens de faire des choix plus durables ».

Le 24 octobre, l'Union européenne a donné son approbation à la législation. La directive a désormais été officiellement adoptée. Ces nouvelles règles rendront obligatoire un port de recharge de type USB-C pour une grande variété d'appareils électroniques. Par conséquent, la plupart des appareils pourront être rechargés grâce à un même chargeur. Pour que les consommateurs sachent exactement ce qu'ils achètent, la directive introduit un pictogramme précisant si un chargeur est proposé avec le nouvel appareil, ainsi qu'une étiquette indiquant les performances de recharge.

Par ailleurs, la directive permet aux consommateurs d'acheter un nouvel appareil avec ou sans chargeur. Cela permettra non seulement aux consommateurs d'économiser de l'argent, mais il en découlera aussi une réduction du volume de déchets électroniques associés à la production, au transport et à l'élimination des chargeurs. La possibilité de rendre obligatoire cette vente dissociée sera évaluée par la Commission quatre années après l'entrée en vigueur de la directive.

Bien qu'elle gagne en popularité, la recharge sans fil n'a pas encore été harmonisée entre les appareils. Afin que cette technologie puisse être disponible pour davantage d'appareils, la Commission travaillera à l'harmonisation de la recharge sans fil pour les appareils électroniques ainsi qu'à l'interopérabilité, sur la base des développements technologiques.

Le voyage d'Apple vers un iPhone USB-C

Bien que la loi oblige effectivement Apple à faire passer les ports iPhone de Lightning à USB-C en théorie à partir de l'iPhone 16 (s'il se nomme ainsi), il semble probable que la société aurait déjà fait le changement de toute façon.

Apple a commencé son adoption de l'USB-C pour les Mac en 2015, avec le MacBook 12 pouces. Il est ensuite allé de pair avec le MacBook Pro 2016, avant de revenir un peu en arrière l'année dernière en restaurant les emplacements pour cartes MagSafe, HDMI et SD.

L'iPad est passé de Lightning à USB-C en 2018, avec les modèles iPad Pro 11 pouces et 12,9 pouces.

Cela a laissé l'iPhone comme seul produit Apple de base avec une prise Lightning. Étant donné que l'iPhone a conservé l'ancien connecteur pendant des années après l'adoption de l'USB-C par Mac et iPad, certains soupçonnaient qu'il continuerait à le faire jusqu'au premier modèle sans port. Cependant, Ming-Chi Kuo a annoncé plus tôt cette année qu'Apple passerait à l'USB-C dans l'iPhone 15.

Une amélioration de la spécification USB4 annoncée en septembre offre une autre incitation au commutateur, offrant des vitesses de transfert de données allant jusqu'à 80 Go/s.

Source : Bureau of Indian Standards

Et vous ?

Que pensez-vous de la loi sur le chargeur unique ?
Les autres régions / pays gagneraient-ils à s'en inspirer ? Pourquoi ?
Une mesure vraiment écologique ?
Devrait-elle s'accompagner d'une baisse du prix d'un appareil dans le cas où il est livré sans chargeur ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !