IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk demande aux employés de Twitter de s'engager dans une culture de travail "extrêmement hardcore" ou de partir,
Les employés ont jusqu'à demain à 17h pour se décider

Le , par Bill Fassinou

2PARTAGES

6  0 
Après le renvoi de plusieurs milliers d'employés au début du mois, Elon Musk a invité ceux qui restent à changer leurs habitudes de travail et d'être prêt pour un travail intensif à l'avenir. Il leur a lancé un ultimatum aujourd'hui. Musk a envoyé un message aux employés de Twitter à minuit pour leur dire qu'ils avaient jusqu'à jeudi 17h pour décider s'ils voulaient rester pour "travailler de longues heures à une intensité folle" ou accepter une indemnité de départ de trois mois de salaire. « Quelle que soit la décision que vous prenez, merci pour vos efforts pour faire de Twitter un succès », conclut le nouveau patron de Twitter dans son message.

Elon Musk, PDG de Tesla et de SpaceX, est connu pour son dégoût vis-à-vis du télétravail et pour imposer une culture de travail "hardcore" aux employés sous ses ordres. En juin, Musk a supprimé le télétravail au sein de Tesla et a ordonné à son personnel de direction de travailler au minimum 40 heures par semaine depuis son bureau ou de prendre congé. Et les derniers développements chez Twitter montrent que les employés de l'entreprise n'échapperont pas à cette forme de management. Dès son arrivée à la tête de Twitter, Musk a supprimé le travail à distance qu'il considère comme une simple excuse pour ne pas se présenter au travail.

Dans un courriel envoyé aujourd'hui à minuit, Musk a lancé un ultimatum aux employés : « s'engager à adopter une culture "hardcore" chez Twitter ou partir avec des indemnités de licenciement ». Musk a demandé aux employés de Twitter de signer un formulaire en ligne avant jeudi 17h (heure de l'Est) et de s'engager à travailler "de longues heures à une intensité élevée". Si les employés refusent de signer le formulaire, ils seront licenciés et recevront trois mois d'indemnités. Dans le message, Musk a décrit un "Twitter 2.0" qui sera dirigé par des ingénieurs, "ceux qui écrivent du bon code" jouant un rôle plus important au sein de l'entreprise.



« Si vous êtes sûr de vouloir faire partie du nouveau Twitter, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous », peut-on lire dans l'e-mail adressé à l'ensemble du personnel, qui renvoie à un formulaire en ligne. Musk a déclaré que Twitter "devra être extrêmement dur" à l'avenir. « Cela signifiera travailler de longues heures à haute intensité. Seules des performances exceptionnelles constitueront une note de passage », a-t-il dit. Selon les analystes, l'e-mail d'engagement, associé à une nouvelle politique imposant un retour au bureau, devrait conduire à encore plus d'attrition dans une entreprise dont Musk avait déjà réduit le personnel de moitié.

Cette annonce intervient également après que la première fonctionnalité majeure de Musk, Twitter Blue Verified, a été interrompue pendant que la société examine les problèmes survenus lors de son lancement. Lancé il y a une semaine, ce produit permet aux utilisateurs d'obtenir une icône bleue cochée à côté de leur nom pour un coût de 7,99 dollars par mois, promet de réduire de moitié le nombre de publicités qu'ils voient et de donner une plus grande visibilité à leurs messages. Mais vendredi, l'option a disparu au milieu d'une vague de faux comptes se faisant passer pour tout le monde, du président Biden à la star du basket LeBron James.

Les inscriptions ont été suspendues jeudi soir et Musk a annoncé que le service ne sera pas "relancé" avant le 29 novembre "pour s'assurer qu'il est solide comme un roc". Mais au sein de Twitter, le personnel a profité de ces deux semaines supplémentaires pour faire un bilan du lancement, en essayant de comprendre pourquoi les usurpations d'identité ont échappé à tout contrôle. Musk n'aurait pas tenu compte des avertissements internes concernant son système de vérification payant. Cette semaine, Musk a admis avoir licencié un ingénieur pour l'avoir corrigé sur Twitter. D'autres qui se sont plaints auraient également été licenciés.

Les utilisateurs intensifs sont les plus susceptibles de s'abonner, mais ils constituent également la principale base publicitaire de l'entreprise, un facteur clé de revenus. Selon un document interne, Twitter devrait facturer 44 dollars par mois pour récupérer la valeur publicitaire générée par le segment supérieur des utilisateurs intensifs américains s'il ne comptait que sur les abonnements. Selon le document, plus l'utilisateur est actif, plus le prix de l'abonnement doit être élevé. Pendant ce temps, ceux qui se sont abonnés à Blue Verified étaient souvent des comptes faisant la promotion de la politique de droite et de la spéculation sur les cryptomonnaies.

Selon des personnes au fait des affaires internes de Twitter, environ 150 000 utilisateurs étaient abonnés à Twitter Blue - qui englobe Blue Verified - au moment de la pause. Ce chiffre est corroboré par les données internes sur les tweets des comptes vérifiés et une analyse externe. Cela ne représente que 0,06 % des quelque 250 millions de personnes qui, selon les estimations, utilisent Twitter chaque jour. Selon les estimations, ce nombre d'abonnés ne rapporterait que 14,4 millions de dollars par an, tout en menaçant les revenus publicitaires générés par les utilisateurs intensifs qui paient pour Twitter Blue et qui verront moins de publicités.

Ce compromis aurait été mis en garde dans le document interne précédant le rachat par Musk. Ce dernier doit en effet trouver des moyens de générer de nouvelles sources de revenus, car après le rachat, Twitter devrait devoir environ 1 milliard de dollars d'intérêts annuels, en plus de récupérer les investissements de ses nombreux partenaires financiers qui sont intervenus dans la transaction. Mais les annonceurs se montrent déjà méfiants, ce qui s'est aggravé le mois dernier lorsque Musk a tweeté un article conspirationniste sur l'attentat contre le mari de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, Paul Pelosi.

La débâcle de Blue Verified, où de grandes marques ont été usurpées, n'a fait qu'ajouter à leurs préoccupations. Ainsi, Eli Lilly le géant de l'industrie pharmaceutique, a interrompu ses dépenses publicitaires sur le site, ce qui pourrait avoir coûté des millions à Twitter. D'autres entreprises - dont General Motors, Volkswagen et General Mills - ont déclaré qu'elles interrompaient leurs dépenses publicitaires après l'arrivée de Musk au pouvoir. Certaines marques ont agi de concert avec les appels lancés par des groupes de défense des droits civils. Cela dit, Musk s'est également intéressé à d'autres modèles d'abonnement et à d'éventuels paywalls.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Partagez-vous l'avis d'Elon Musk sur le télétravail ?
Que pensez-vous de la lettre d'Elon Musk aux employés de Twitter ?
Selon vous, à quelle réaction peut-on s'attendre de la part des employés de Twitter ?
Quelle serait votre décision face à cet ultimatum si vous étiez un employé de Twitter ?
Selon vous, Musk parviendra-t-il à faire de Twitter la super-application qu'il a évoquée après le rachat ?

Voir aussi

Elon Musk licencie un ingénieur qui l'a corrigé sur Twitter, Eric Frohnhoefer, le développeur, avait remis publiquement en question l'évaluation de Musk dans un tweet d'excuses

Elon Musk propose de transformer Twitter en banque pour éviter la faillite. Musk vise à augmenter le nombre d'utilisateurs de Twitter d'un milliard, puis à lier les comptes aux cartes de débit

Twitter abandonne discrètement la vérification payante à 8 dollars, après l'éruption de comptes imposteurs sur la plateforme ; « tromper les gens n'est pas acceptable », déclare Musk

Le personnel de Twitter a reçu l'ordre de travailler 84 heures par semaine et les managers ont dormi au bureau le week-end, alors qu'ils s'efforçaient de respecter les délais serrés d'Elon Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
11  1 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 23:50
ça m'a toujours bien fait marrer ces grands patrons donneurs de leçons sur le temps de travail. Ces types ont une armée de personnel qui s'occupe tous leurs petits problèmes sur un simple claquement de doigt. Beaucoup de gens pourraient en faire plus dans les mêmes conditions. Il faut faire attention à l'intérêt que sucite ce genre de taré qui risque de faire école pour s'aligner.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 8:45
Et ce qui était prédis continue de se passer.

Quand les équipes coeur et les senior qui pilote et coach tout le monde s'en vont... Tu es dans la merde comme manager.

C'est pas avec des junior ou les employés qui ne trouvent rien de mieux que tu crée un produit exceptionnel.

L'exemple de toxicité ce la relation mise en place en quelques jours est presque jouissif. Ça devrait couper les couilles de tous les managers mettant EM sur un piédestal.

Au final... Un manager sans son équipe ne peut pas grand chose.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/11/2022 à 10:03
Au passage ça commence à râler chez les employés de twitter en Europe.
Il semble que recevoir un email disant

Conformément à votre volonté exprimée en ne cliquant pas sur "yes" dans l'email... Vous êtes licencié avec un préavis de 3 mois...

Ne soit pas une procédure de licenciement valide.

Sans rire.

Au passage ça démontre encore le modèle toxique de management.
Alors qu'il devrait s'activer a réussir la séparation avec les employés et gérer la boîte... Pour lui éviter de perdre des centaines de millions en procès... Il joue a faire de la code review.

Dans les 2 cas il n'a pas a jouer les petites mains.. mais a mettre en place des moyens pour que ça fonctionne.

Son incapacité a le faire est assez affligeante.

En même temps... Ça occupe vachement cette nouvelle série. Y a plein de rebondissement je trouve!
9  1 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 8:59
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
De multiples équipes d'ingénierie « cruciales » au sein de Twitter ont démissionné complètement ou presque, a déclaré un autre employé qui a requis l'anonymat pour parler sans la permission de Musk. Par exemple, l'équipe qui maintient les bibliothèques du système central de Twitter que chaque ingénieur de l'entreprise utilise est partie après jeudi. « Vous ne pouvez pas faire fonctionner Twitter sans cette équipe », a déclaré l'employé.
Pendant la crise du covid mon entreprise à laisser partir quiconque voulait partir avec la garantie de pouvoir revenir quand la situation sera plus stable et si l'employé le désire.
Problème : des clés de voutes de certains projets sont partis, ont soit trouvé un travail mieux reconnu et payé ou alors se sont reconverti dans un métier plus proches de leurs valeurs.
Problème 2 : On a remplacé ces gens par des vampires aux dents longues qui rayent le parquet mais qui ne sont pas forcément compétents.
Constat : on a remplacé des gens passionnés par des incompétents qui rejettent toujours la faute sur les autres. Les opérationnels sont démotivés voir dégoutés. Certains projets ont l'air d'avancer (selon les indicateurs) alors qu'ils reculent techniquement. La chute va être violente pour tout le monde.

Voici une attitude de dictateur:
1. Vous pouvez faire ce que vous voulez tant que vous restez raisonnables.
« En ce qui concerne le travail à distance, il suffit que votre responsable prenne la responsabilité de s'assurer que vous apportez une excellente contribution. Il est également attendu que vous ayez des réunions en personne avec vos collègues à une fréquence raisonnable, idéalement une fois par semaine, mais pas moins d'une fois par mois ».
2. Avant de te laisser le temps de réfléchir : tes gars peuvent faire ce qu'ils veulent et ce que tu veux mais si je suis pas content d'un de tes gars, il saute et toi avec.
Vingt minutes plus tard, Musk a envoyé un courriel de suivi disant : « Au risque d'énoncer une évidence, tout responsable qui prétend faussement que quelqu'un qui lui rend compte fait un excellent travail ou qu'un rôle donné est essentiel, qu'il soit à distance ou non, sera sorti de l'entreprise ».
Voilà comment on met en place l'autocensure et un système ultra restrictif sans l'écrire.
On laisse des frontière floue de ce qui est acceptable (excellent contribution, excellent travail, rôle essentiel) on met un peu de donnée factuelle mais qui n'a rien à voir (idéalement 1 fois/semaine, au moins 1fois/mois), on exige la perfection (excellente *3, essentiel) on suggère que c'est facile (il suffit de...) et j'atteins le point Godwin où je dis que Musk vient de créer les SS.

« si vous pouvez vous présenter au bureau et que vous ne vous y présentez pas, démission acceptée »
« Au risque d'énoncer une évidence, tout responsable [...] sera sorti de l'entreprise »
« Les managers m'enverront les listes d'exceptions pour examen et approbation »,[...]toute personne [...] met sa tête sur le billot, elle aussi.
D'ailleurs si tu fais un pet de travers tu es responsable de ta sortie de l'entreprise.
Je ne sais pas à quel point ceci est légal aux US mais quand j'entends les jeunes me dire qu'ils vont partir aux US pour rejoindre l'Eldorado informatique je penses avoir bien raison de leur suggérer d'évaluer les conditions sociales et pas que les $$$.

" [...]Les gens ne veulent pas sacrifier leur santé mentale et leur vie de famille pour rendre l'homme le plus riche du monde plus riche », a déclaré l'ancien employé
Mais la décision pourrait ne pas être aussi facile à prendre pour d'autres. [...] Les employés d'autres pays travaillant aux États-Unis risquent également de perdre leur visa de travail s'ils quittent l'entreprise.
Quand ça arrive au Qatar on appelle ça de l'esclavagisme.
Quand ça arrive au US c'est du libéralisme.

Quel est votre avis sur le sujet ?
Musk est un tyran aux ailes d'ange (défenseur absolue de la liberté d'expression) mais ça reste un tyran.
Il surfe sur son image de visionnaire mais un jour la tête tombera et le jour où ça arrivera, rien ne se passera parce qu'il pourra vivre confortablement même après avoir perdu 99% de sa fortune.
Quand on a autant d'argent le risque est une chose qui n'existe plus vraiment.
7  0 
Avatar de Fagus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/11/2022 à 21:08
Elon Musk, a déclaré que le nombre d'inscriptions de nouveaux utilisateurs sur la plateforme de médias sociaux n'a jamais été aussi élevé
C'est parce qu'ils ont viré l'équipe de modération des bots
7  0 
Avatar de Erviewthink
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 8:56
Le premier point c'est que les enfants ne devraient pas avoir accès à twitter. Les parents sont irresponsables de laisser leurs enfants sur une plateforme comme celle-ci.
8  1 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 23/11/2022 à 8:28
Citation Envoyé par sanderbe Voir le message
Bonsoir,

Un lien pour comprend Elon Musk et son syndrome d'Asperger : https://destinationsante.com/autisme...dasperger.html
N'étant pas un grand fan de Musk, je trouve cependant regrettable que certains ne pensent qu'à le réduire à son prétendu syndrome d'asperger !
Cela n'a rien à apporter et rien à voir avec un éventuel Twitter 2.0
7  1