IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple dépasse Android pour atteindre 50 % des smartphones utilisés aux États-Unis et domine les ventes mondiales de produits haut de gamme,
Selon des données de Counterpoint Research

Le , par Bill Fassinou

11PARTAGES

7  0 
La part de marché de l'iPhone aux États-Unis a atteint un niveau record record au dernier trimestre, lui conférant plus de 50 % du marché américain total pour la toute première fois. Alors qu'Apple se taille la part du lion, environ 150 autres marques de smartphones utilisant le système d'exploitation Android représentent le reste. En outre, les données rapportées par Counterpoint Research montrent que la marque à la pomme domine également les ventes mondiales de smartphones haut de gamme, représentant 78 % du segment des smartphones vendus à plus de 1 000 dollars dans le monde.

L'iPhone a connu une ascension fulgurante ces dernières années, profitant notamment de la chute de Huawei à la suite des sanctions américaines. La base installée active des iPhone (le nombre total d'utilisateurs actifs de l'iPhone) est également en hausse en raison de la perte de vitesse d'Android de Google, qui a perdu au moins 8 % de sa part de marché mondial des systèmes d'exploitation mobiles au cours de ces cinq dernières années. En raison de ces vents contraires pour le camp Android et des fonctions de sécurité apportées par les dernières mises à jour de l'iOS, l'iPhone est devenu plus populaire auprès des consommateurs.

L'iPhone a franchi la barre des 50 % du marché américain total au cours du trimestre qui s'est achevé en juin. « Les systèmes d'exploitation sont comme les religions - ils ne changent jamais de manière significative. Mais au cours des quatre dernières années, le flux a toujours été Android vers iOS. C'est une étape importante que nous pourrions voir se reproduire dans d'autres pays riches à travers le monde », a déclaré le directeur de recherche de Counterpoint, Jeff Fieldhack. Selon les analystes, cette nouvelle prouesse donne au fabricant de l'iPhone un avantage sur son rival alors qu'il s'implante dans des secteurs tels que la finance et la santé.



La base installée active prend en compte les millions de personnes intégrées à l'écosystème d'Apple par le biais du marché des téléphones d'occasion, ainsi que celles qui utilisent des iPhone achetés il y a plusieurs années. Selon les analystes, si les livraisons de nouveaux téléphones peuvent fluctuer fortement d'un trimestre à l'autre, en fonction du calendrier de lancement des smartphones, la base installée active est une mesure plus significative de la popularité. Ben Woods, analyste chez CSS Insight, explique : « si les livraisons trimestrielles font les gros titres, Apple s'empare tranquillement de plus de parts chaque année ».

Selon Woods, la base installée - un aspect sur lequel Apple a toujours mis l'accent et qu'elle décrit comme le "moteur" de l'entreprise - est de plus en plus importante, car Apple augmente continuellement les revenus qu'il tire des propriétaires d'iPhone existant. « Toute personne qui achète un iPhone, qu'il soit d'occasion, de troisième ou de quatrième main, donnera probablement de l'argent à Apple en achetant des applications, en payant pour iCloud, en utilisant Apple Music ou en effectuant des transactions sur Apple Pay. Et c'est un modèle que personne d'autre, vraiment, n'a été capable de reproduire », a déclaré Woods.

Les services ne font pas que générer des revenus : ils génèrent aussi des mégaprofits. Alors que la marge globale d'Apple se situe autour de 37-38 %, les analystes estiment que les marges des services dépassent 70 %. Quelque 150 appareils utilisant le système d'exploitation Android de Google, menés par Samsung, ont représenté le reste. Selon les données de Counterpoint, la barre des 50 % est la part la plus élevée de l'iPhone depuis son lancement en 2007. En outre, un autre rapport de Counterpoint indique qu'Apple continue également de dominer le marché mondial des smartphones haut de gamme.

Le segment premium est défini comme un prix de gros de 400 dollars et plus. Apple y occupe 57 % du marché mondial. Dans la tranche ultra-premium des appareils à 1000 dollars et plus, Apple détient 78 % du segment. Varun Mishra, analyste principal chez Counterpoint, a déclaré que cette tranche supérieure du marché était non seulement rentable, mais aussi relativement épargnée par la récession financière. « Comme la 5G devient plus répandue, les consommateurs mettent à niveau leurs appareils. C'est particulièrement important, car l'importante base installée d'utilisateurs d'iPhone haut de gamme passe à la 5G », a déclaré Mishra.

« Les ventes d'Apple ont augmenté de 114 % par rapport à l'année précédente, s'emparant de plus de 78 % du segment de prix de 1 000 dollars et plus. Les consommateurs dont les finances n'ont pas été affectées par la pandémie ont utilisé le revenu disponible supplémentaire créé par la restriction des voyages pour acheter des appareils plus cher, notamment des smartphones », a expliqué l'analyste. Counterpoint estime que pendant la pandémie, les utilisateurs ont également pris conscience de l'importance des smartphones et ont commencé à voir plus de valeur dans la mise à niveau de leurs appareils.

Un autre facteur intéressant est que cette tendance sur le marché de l'ultra-premium est omniprésente dans toutes les régions, malgré les pressions inflationnistes. Cela s'explique par le fait que les consommateurs aisés ne sont pas touchés par les vents contraires de l'économie actuelle. Par conséquent, le segment des prix bas à moyens a été durement touché par les récents vents contraires macroéconomiques, tandis que le segment des prix élevés reste solide, ce qui stimule encore les prix de vente moyens. En outre, selon Counterpoint, la croissance du segment a également permis d'enrayer la baisse des revenus.

Malgré la baisse des ventes unitaires, les revenus du marché mondial des smartphones haut de gamme sont restés stables en glissement annuel. Comme les niveaux de prix inférieurs ont été davantage touchés par les pressions inflationnistes, la contribution des revenus du marché haut de gamme à l'ensemble du marché des smartphones est passée de 58 % au premier trimestre 2022 à 60 % au deuxième trimestre 2022. Les ventes de Samsung ont augmenté de 2 % par rapport à l'année précédente, le S22 Ultra restant le smartphone Android le plus vendu dans le segment haut de gamme pour le deuxième trimestre consécutif.

La part des équipementiers chinois OPPO, Xiaomi et Huawei a diminué alors que leur marché domestique a connu des difficultés au cours du T2 2022, enregistrant les ventes trimestrielles les plus faibles depuis le T4 2012. Cependant, les ventes de Vivo ont augmenté de 59 % par rapport à l'année précédente, dépassant OPPO pour devenir la troisième plus grande marque de smartphones premium au T2 2022 pour la toute première fois. Vivo est également devenu la deuxième plus grande marque de smartphones haut de gamme en Chine pour la toute première fois.

Les téléphones Android sont apparus sur le marché en 2008, un an après le lancement de l'iPhone, et selon le cabinet américain d'étude NPD Group, ils ont dépassé la base installée sur iOS en 2010. Au cours des trois années précédentes, les ventes de téléphones étaient dominées par des marques comme Nokia, Motorola, Windows et BlackBerry. L'iPhone a fait d'Apple la plus grande entreprise du monde, avec une capitalisation boursière de 2 500 milliards de dollars. En 2020, la base mondiale installée des iPhone a dépassé le milliard d'appareils.

Le PDG Tim Cook a récemment déclaré qu'Apple avait "établi un record pour le trimestre de juin en matière de switchers", c'est-à-dire de consommateurs quittant Android pour iOS. Apple dévoilera la série d'iPhone 14 de nouvelle génération lors de son événement médiatique "Far Out" le mercredi 7 septembre, où elle devrait également présenter l'Apple Watch Series 8.

Source : Counterpoint

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'évolution des parts de marché de l'iPhone aux États-Unis et dans le monde ?

Voir aussi

Android a perdu 8% de sa part de marché mondiale des systèmes d'exploitation mobiles en cinq ans, une érosion qui profite en grande partie à iOS

La virtualisation Android 13 permet au Pixel 6 d'exécuter Windows 11 et des distributions Linux, telles que Ubuntu ou Arch Linux Arm

Les ventes de tablettes Android ont subi une chute importante de 14% au début de l'année 2022, tandis que la part de marché d'iOS a augmenté de 4 %, réduisant l'écart entre les deux

Les expéditions mondiales de PC en 2022 vont baisser de 9,5 %, tandis que les expéditions de smartphones en Grande Chine devraient chuter de 18 %, selon Gartner

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/09/2022 à 13:05
Ici les pourcentages ne veulent pas dire grand chose sur l'état du marché "haut de gamme" avec du matériel qui coûte à peine plus de $200 en production et mis en vente à plus de $1000, il n'est pas difficile d'avoir une activité pérenne avec une base réduite de clients qui sont probablement pour l'essentiel des "hommes d"affaires" très sensibles au paraître social et obligés d'adopter la même techno de communication que leurs pairs, notamment parce qu'Apple dégrade volontairement les modes de communications avec les appareils de la concurrence. Ces stratagèmes furent également ceux de blackberry et aujourd'hui ils n'existent plus faute d'avoir su innover, maladie qui semble également avoir contaminée Apple.
3  0 
Avatar de leulapin
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 05/09/2022 à 16:07
Quand on a investi des centaines d'euros dans des apps on ne switch plus vers android, ils ont une base captive via la musique et les jeux qui les rend indétrônables sauf erreur de conception.

Quand on offre de la sécurité aux utilisateurs ils adhèrent.
Quand on offre de la simplicité également.

Ils ont fait quasi tous les bons choix depuis les générations ratées niveau couche de télécommunications/son du début.

Perso leur grille d'applis m'insupporte ainsi que leur politique de censure des contenus culturels mais sinon j'aurais switché depuis longtemps sur leurs tels.
1  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/09/2022 à 16:42
Citation Envoyé par leulapin Voir le message
Quand on a investi des centaines d'euros dans des apps on ne switch plus vers android, ils ont une base captive via la musique et les jeux qui les rend indétrônables sauf erreur de conception.
C'est clair. Les utilisateurs sont complètement captifs.

Citation Envoyé par leulapin Voir le message
Quand on offre de la sécurité aux utilisateurs ils adhèrent.
Quand on offre de la simplicité également.
Okay pour la simplicité, mais pour la sécurité (et la vie privée), on repassera...
0  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/09/2022 à 12:41
Quel est votre avis sur le sujet ?
Cette étude de Counterpoint Research a le mérite de démontrer la c******* sans limites des gens riches, pourvu que le produit soit vendu le plus cher possible.



Selon Woods, la base installée - un aspect sur lequel Apple a toujours mis l'accent et qu'elle décrit comme le "moteur" de l'entreprise - est de plus en plus importante, car Apple augmente continuellement les revenus qu'il tire des propriétaires d'iPhone existant. « Toute personne qui achète un iPhone, qu'il soit d'occasion, de troisième ou de quatrième main, donnera probablement de l'argent à Apple en achetant des applications, en payant pour iCloud, en utilisant Apple Music ou en effectuant des transactions sur Apple Pay. Et c'est un modèle que personne d'autre, vraiment, n'a été capable de reproduire », a déclaré Woods.
Cela est très connu sur ce forum, mais c'est bien que la dénonciation de cette pratique abusive soit de plus en plus diffusée. C'est exactement ce qu'a dénoncé par le passé Epic Game.

Le segment premium est défini comme un prix de gros de 400 dollars et plus. Apple y occupe 57 % du marché mondial. Dans la tranche ultra-premium des appareils à 1000 dollars et plus, Apple détient 78 % du segment. Varun Mishra, analyste principal chez Counterpoint, a déclaré que cette tranche supérieure du marché était non seulement rentable, mais aussi relativement épargnée par la récession financière. « Comme la 5G devient plus répandue, les consommateurs mettent à niveau leurs appareils. C'est particulièrement important, car l'importante base installée d'utilisateurs d'iPhone haut de gamme passe à la 5G », a déclaré Mishra.
Le comble de la superficialité, du consumérisme et de la bêtise ; changer pour avoir la 5G.

La base installée active prend en compte les millions de personnes intégrées à l'écosystème d'Apple par le biais du marché des téléphones d'occasion, ainsi que celles qui utilisent des iPhone achetés il y a plusieurs années. Selon les analystes, si les livraisons de nouveaux téléphones peuvent fluctuer fortement d'un trimestre à l'autre, en fonction du calendrier de lancement des smartphones, la base installée active est une mesure plus significative de la popularité. Ben Woods, analyste chez CSS Insight, explique : « si les livraisons trimestrielles font les gros titres, Apple s'empare tranquillement de plus de parts chaque année ».
Très intéressant, j'avais négligé cet aspect.

Que pensez-vous de l'évolution des parts de marché de l'iPhone aux États-Unis et dans le monde ?
Pour les États-Unis, c'est assez logique, Apple est une entreprise américaine. À titre personnel, je ne connais que très peu de gens qui possèdent des iPhone neufs ou récents. De moins en moins de personnes semblent intéressées par le fait "d'avoir le dernier modèle" de smartphone (quelle que soit la marque). Et parmi ceux qui le sont encore, les plus satisfaits des performance de l'appareil sont souvent les propriétaires de non-iPhone (tandis que les propriétaires d'iPhone sont satisfaits... de la marque ). Et même du côté de l'occasion/reconditionné c'est le smartphone Android qui possède la très large majorité.

Donc :

Soit cette étude exagère.
Soit ma région est une exception (plus probable)
Ou alors le milieu social que je fréquente le plus possède un biais smartphone Android (très probable).

Une chose et sûr, il faudrait me payer pour me faire utiliser un iPhone (c'est-à-dire utiliser le pire système d'exploitation du marché).

Voici la définition parfaite des acheteurs d'iPhone : http://toastytech.com/about/consumertard.html

1  3