IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les smartphones seront-il bientôt remplacés par les "dumbphones" ?
De plus en plus de consommateurs cèdent à la tendance des téléphones mobiles basiques pour un quotidien moins connecté

Le , par Nancy Rey

111PARTAGES

22  0 
Les téléphones mobiles basiques connaissent une certaine résurgence. De nombreuses personnes en ont assez de la surcharge ou de la dépendance numérique et se tournent vers des appareils plus simples. D'autres y pensent, mais hésitent à franchir le pas. Après tout, pour certains, les smartphones sont le seul type de téléphone qu'ils aient jamais connu. Alors que de plus en plus de consommateurs cèdent à la tendance des "dumbphones" pour un quotidien moins connecté, à quoi pouvez-vous vous attendre lorsque vous déposez votre smartphone Android en échange d'un appareil plus simple ?


Robin West, 17 ans, est une anomalie parmi ses pairs : elle ne possède pas de smartphone. Au lieu de faire défiler des applications comme TikTok et Instagram toute la journée, elle utilise un "dumbphone". Un dumbphone ("téléphones idiots" en VF), un feature phone, ou téléphone mobile basique est un téléphone mobile limité à des fonctions de base, essentiellement les appels téléphoniques et l’envoi et la réception de SMS et la gestion d’un répertoire. Peuvent s’y ajouter des fonctions multimédia. Ces appareils sont similaires à certains des premiers combinés que les gens ont achetés à la fin des années 1990.

La décision de mademoiselle West de se débarrasser de son ancien smartphone il y a deux ans a été prise sur un coup de tête. Alors qu'elle cherchait un appareil de remplacement dans un magasin d'occasion, elle a été attirée par le bas prix d'un téléphone brique basique.

Son appareil actuel, de la société française MobiWire, ne lui a coûté que 8 £ (9,56 Euro). Et comme il n'a pas la fonctionnalité d'un smartphone, elle n'a pas à s'inquiéter d'une coûteuse facture mensuelle de données. « Je n'ai pas remarqué avant d'acheter un téléphone basique à quel point le smartphone prenait le dessus sur ma vie. J'avais beaucoup d'applications de médias sociaux dessus, et je ne faisais pas autant de travail car j'étais toujours sur mon téléphone », dit-elle.

La Londonienne ajoute qu'elle ne pense pas acheter un autre smartphone un jour. « Je suis heureuse avec ma brique ; je ne pense pas qu'elle me limite. Je suis définitivement plus proactive ».

Les dumbphones continuent de bénéficier d'un renouveau. Les recherches Google les concernant ont bondi de 89 % entre 2018 et 2021, selon un rapport de la société de logiciels SEMrush. Et si les chiffres de vente sont difficiles à obtenir, un rapport indique que les achats mondiaux de dumbphones ont atteint un milliard d'unités l'année dernière, contre 400 millions en 2019. Cela se compare aux ventes mondiales de 1,4 milliard de téléphones intelligents l'année dernière, après une baisse de 12,5 % en 2020. Pendant ce temps, une étude de 2021 du groupe comptable Deloitte a déclaré qu'un utilisateur de téléphone mobile sur 10 au Royaume-Uni avait un dumbphone.

« Il semble que la mode, la nostalgie et leur apparition dans les vidéos TikTok, aient un rôle à jouer dans le renouveau des dumbphones. Beaucoup d'entre nous ont eu un dumbphone comme premier téléphone mobile, il est donc naturel que nous éprouvions un sentiment de nostalgie envers ces combinés classiques », explique Ernest Doku, expert en mobiles sur le site de comparaison de prix Uswitch.com.

Ernest Doku affirme que c'est le relancement en 2017 du combiné 3310 de Nokia (sorti pour la première fois en 2000, et l'un des mobiles les plus vendus de tous les temps) qui a vraiment déclenché ce renouveau. « Nokia a poussé le 3310 comme une alternative abordable dans un monde rempli de mobiles à haute spécification ». Il ajoute que s'il est vrai que les dumbphones ne peuvent pas rivaliser avec les derniers modèles haut de gamme d'Apple et de Samsung en termes de performances ou de fonctionnalités, « ils peuvent les surpasser dans des domaines tout aussi importants comme la durée de vie de la batterie et la durabilité ».

Il y a cinq ans, Przemek Olejniczak, un psychologue, a troqué son smartphone pour un Nokia 3310, initialement en raison de la plus grande autonomie de la batterie. Mais il s'est vite rendu compte qu'il y avait d'autres avantages. « Avant, j'étais toujours collé au téléphone, vérifiant tout et n'importe quoi, parcourant Facebook ou les actualités, ou d'autres faits que je n'avais pas besoin de connaître… Maintenant, j'ai plus de temps pour ma famille et pour moi. Un énorme avantage est que je ne suis pas accro à liker, partager, commenter ou décrire ma vie à d'autres personnes. Maintenant, j'ai plus de vie privée», dit-il.

Cependant, Olejniczak, qui vit dans la ville polonaise de Lodz, admet qu'au départ, le changement a été difficile. « Avant, je vérifiais tout, comme les bus et les restaurants, sur mon smartphone. Maintenant, c'est impossible, alors j'ai appris à faire toutes ces choses à l'avance à la maison. Je m'y suis habitué ».

Retour à la base

L'un des fabricants de dumbphones est la société new-yorkaise Light Phone. Légèrement plus intelligents que la norme pour ce type de produits, ses combinés permettent aux utilisateurs d'écouter de la musique et des podcasts, et sont reliés par Bluetooth à des écouteurs. Pourtant, l'entreprise s'engage à ce que ses téléphones « n'aient jamais de médias sociaux, de nouvelles "clickbait", d'e-mails, de navigateur Internet ou tout autre flux infini anxiogène ». L'entreprise affirme avoir enregistré sa meilleure année en termes de performance financière en 2021, avec des ventes en hausse de 150 % par rapport à 2020. Et ce, malgré le fait que ses combinés soient chers pour des dumbphones, les prix commencent à 99 $.

Le cofondateur de Light Phone, Kaiwei Tang, explique que l'appareil a été initialement créé pour être utilisé comme un téléphone secondaire pour les personnes souhaitant faire une pause de leur smartphone pour un week-end par exemple, mais maintenant la moitié des clients de la firme l'utilisent comme leur appareil principal. « Si des extraterrestres venaient sur terre, ils penseraient que les téléphones portables sont l'espèce supérieure qui contrôle les êtres humains,. Et ça ne va pas s'arrêter, ça ne va faire qu'empirer. Les consommateurs se rendent compte que quelque chose ne va pas, et nous voulons offrir une alternative », dit-il. Kaiwei Tang ajoute que, étonnamment, les principaux clients de l'entreprise ont entre 25 et 35 ans. Il dit qu'il s'attendait à ce que les acheteurs soient beaucoup plus âgés.

À coté du Light Phone, il ya le Punkt MP02*: un feature phone plus radical, et c’est le principal rival du Light Phone . Ensuite Mudita Pure : le principal atout de ce feature phone est son écran e-ink. Un écran de liseuse qui permet d’afficher un texte avec un rendu proche de celui du papier. Donc pas de lumière bleue qui réveille et bousille la rétine. Le Kapsys MiniVision 2: un dumbphone pour malvoyants, fabriqué en France ; Kapsys est une marque française spécialisée dans les téléphones pour personnes malvoyantes. Ils conservent un clavier physique, mais aussi un écran tactile et un système de vocalisation très efficace. Le Nokia 3310, la référence. En 2017, Nokia a refait le coup du 3310, mais en version 2.0. Un come-back remarqué. Eh oui, à leur sortie, les « nouveaux » 3310 étaient une volonté de surfer sur la nostalgie des indestructibles Nokia des années 90.

Le professeur Sandra Wachter, expert en technologie et chercheur principal en intelligence artificielle à l'université d'Oxford, estime qu'il est compréhensible que certains d'entre nous recherchent des téléphones portables plus simples. « On peut raisonnablement dire qu'aujourd'hui, la capacité d'un téléphone intelligent à connecter des appels et à envoyer des messages courts est presque une caractéristique secondaire. Votre téléphone intelligent est votre centre de divertissement, votre générateur de nouvelles, votre système de navigation, votre agenda, votre dictionnaire et votre porte-monnaie », explique-t-elle.

Elle ajoute que les smartphones « veulent toujours attirer votre attention » avec des notifications, des mises à jour et des nouvelles de dernière minute qui perturbent constamment votre journée. « Cela peut vous tenir en haleine, pourrait même être agité. Cela peut être accablant ». Le Pr Wachter ajoute : « Il est logique que certains d'entre nous recherchent désormais des technologies plus simples et pensent que les téléphones portables pourraient offrir un retour à des temps plus simples. Ils pourraient laisser plus de temps pour se concentrer pleinement sur une seule tâche et s'y consacrer de manière plus ciblée. Ils pourraient même calmer les gens. Des études ont montré que trop de choix peut créer du malheur et de l'agitation ».

Sources : Gartner, Counterpoint

Et vous ?

Possédez-vous un dumbphone ?
Seriez-vous prêts à troquer votre smartphone pour un téléphone basique ?
À votre avis, les smartphones seront-il bientôt remplacés par les dumbphones ?

Voir aussi:

Les téléphones Android espionnent constamment leurs utilisateurs et transmettent des informations sensibles au développeur du système d'exploitation, et également à des tiers, selon une étude

Google accusé de pister illégalement les utilisateurs d'Android par le défenseur de la vie privée NOYB, qui demande à la CNIL française d'ouvrir une enquête sur ses pratiques

Certains services de Google sur Android et iOS enregistreraient l'historique de vos déplacements en ignorant vos paramètres de confidentialité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de esperanto
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/03/2022 à 9:57
Dumbphone, ou la manie de donner un nouveau nom débile au retour à un concept ancien

Autant parler de téléphone fixe par opposition au portable, je veux bien
Smartphone, j'aurais préféré la proposition ordiphone, mais passe encore
Bon, un peu de patience et l'Académie nous proposera "vieuxphone" ou un truc dans le genre

...

Ah non autant pour moi: on ne parle pas d'un vieux téléphone recyclé, faut pas réver: on parle bien de produire de nouveaux téléphones qui sont seulement des imitations des anciens.
Mince, l'espace d'un instant j'ai cru qu'on se préoccupait de la planète?
17  3 
Avatar de vanquish
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 22/03/2022 à 9:33
les smartphones « veulent toujours attirer votre attention » avec des notifications, des mises à jour et des nouvelles de dernière minute qui perturbent constamment votre journée. « Cela peut vous tenir en haleine, pourrait même être agité. Cela peut être accablant »
Pas les smartphones ! Seulement les programmes qu'on y installe.
Des notifications, ça se désactive, un programme ça se désinstalle, on peut désactiver les maj automatiques et un cerveau ça s'utilise.

Je ne doute pas qu'il y ai une clientèle et un usage pour ce type de téléphone simple.
Mais troquer son smartphone pour ce type de téléphone pour ne plus avoir les alerte What'sApp, c'est se couper le bras pour éviter un panaris.
Si Facebook et What'sApp te pourrissent la vie, désinstalle Facebook et What'sApp. Tu gardera un GPS, tes contacts sauvegardés dans le cloud et tout un tas d'autres services très utiles.
12  3 
Avatar de Claude40
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/03/2022 à 10:46
Bonjour à tous,

Personnellement j'ai un vieux basique Alcatel One Touch que j'avais acquis pour des raison de sécurité, lorsque je partais à la pêche en bateau sur un grand lac. Je n'ai toujours eu que ce portable et je n'ai jamais éprouvé le besoin d'acheter un smartphone. Trop envahisant ! Mais depuis quelques temps, beaucoup de gestes de la vie courante deviennent impossible sans smartphone. Certes, il y a souvent l'équivalent en mode " classique". Par exemple, si on n'a pas le Qr code de son pass vaccinal on peut présenter un papier. Mais, exemple à contrario : une enseigne de supermarché chez qui je me sers régulièrement à mis en place un carte de fidélité exclusivement basée sur une appli téléchargeable et un QR code à présenter à un lecteur. Il n' y a pas la carte de fidélité classique avec code barre. Donc je suis dans l'impossibilité de bénéficier des avantages liées à la carte de fidélité. Mais tout compte fait, c'est une évolution inéluctable. Celui qui, par choix personnel, par incapacité ou pour des raisons économique, ne suivra pas l'évolution des technologies, subira un handicap, par rapport au reste de la population.
4  0 
Avatar de ouistitis
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/03/2022 à 20:54
Bonjour tout le monde.

Possédez-vous un dumbphone ?

Oui, je possède un vieil appareil, un Samsung Solid B2100 qui me sert occasionnellement de téléphone et uniquement de téléphone + SMS. C'est bien de pouvoir se concentrer sur la vie réelle, sans avoir l'impression d'être espionnés tout le temps. Il possède un emplacement pour accrocher une dragonne et une batterie qui nous laisse 1 ou 2 bonnes semaines entre 2 rechargements. Les appareils récents sont plus fragiles, et on sent bien que tout est fait pour devoir les remplacer au bout 2 ans maxi. On a besoin de sortir de cette surconsommation énergivore et polluante, on a déjà 5 continents de plastiques...

Bon, j'ai aussi un smartphone Android. De plus en plus, on nous demande de nous authentifier en MFA, ou d'installer telle ou telle appli à la demande de la banque, de l'employeur, des impôts, etc. Sans compter les messageries, parce qu'une seule ne suffit plus. Et des QR codes à scanner ! Après, j'essaie de le faire durer au maximum.

Seriez-vous prêts à troquer votre smartphone pour un téléphone basique ?

Oui et non, je pourrais troquer le smartphone contre le B2100, mais pas tout le temps.

À votre avis, les smartphones seront-il bientôt remplacés par les dumbphones ?

Et non, je ne pense pas que les smartphones seront remplacés par les dumbphones, en tout cas, par pour la plupart des gens. Ils sont devenus trop indispensables pour accéder à de nombreux services. Cela dit, on aura toujours des irréductibles, et heureusement qu'ils sont là.
3  0 
Avatar de LeDruide87
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/03/2022 à 8:56
Personnellement, j'ai toujours refusé ces engins dont 95% des fonctionnalités sont parfaitement inutiles, sans parler de ma détestation des écrans tactiles. En regardant autour de moi, je vois des gens intoxiqués par ces machines, oubliant la réalité et la présence des autres. Donc j'utilise toujours un vieux Blackberry qui ne me sert qu'à recevoir des sms envoyés par des personnes connues et éventuellement à parler avec ces personnes ou avec un garagiste proche si ma voiture a besoin de ses services en cours de route. Le monde est suffisamment intéressant pour ne pas s'aventurer, tel un ectoplasme, dans la Matrice.
L'on prétend que ces "téléphones élégants" (dits "smartphones" servent à communiquer. Mais c'est ignorer absolument ce qu'est réellement la communication, et je pense qu'en réalité, si les gens débagoulent, l'on n'a jamais aussi peu communiqué.
4  1 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/03/2022 à 8:25
Mon oncle offre chaque année des "bijoux de technologie" à sa mère (smartphone, tablette, ordinateur, télé connectée, etc) pour "lui faciliter la vie". On passait notre vie à l'aider à les utiliser pendant que tonton nous expliquait qu'on n'était pas assez présent pour elle. Jusque... Au jour ou elle a tout mis dans un carton qui avait deux destination possible : chez l'oncle ou une association caritative. Elle a acheté un "dumbphone" facile à utiliser avec un autonomie nettement supérieure au smartphone.
Voici une des utilisation pertinente de ces téléphone : avoir un appareil super simple pour pouvoir appeler, être appeler facilement.

Après j'ai vu la vidéo d'un "influenceur" qui m'a expliqué à quel point acheter un nouveau téléphone pour réussir à se passer temporairement de son smartphone était primordial pour mon bien être.
Le concept de consommer plus pour maitriser sa consommation est assez paradoxal mais je suppose que ça marche sur certains.

Je ne suis pas prêt à me débarrasser de mon smartphone, il a certaines fonctionnalité dont j'aurais du mal à me passer.
Pour qu'il soit moins envahissant je ne reçois pas mes mails dessus, aucun réseau social n'est actif dessus.
J'ai passé quelques heures à paramétrer les notifications des différentes applications que j'utilise. Certaines sont faciles à configurer pour d'autres c'est un vrai casse tète.

J'envisage d'acheter aussi un téléphone simple parce que je fais régulièrement des randos longues où je ne suis pas sur d'avoir une prise de courant tous les jours et la gestion de la batterie du mon smartphone est compliquée.
Avoir un outil plus fiable serait rassurant.
2  0 
Avatar de daerlnaxe
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/03/2022 à 9:34
Citation Envoyé par LeDruide87 Voir le message
Personnellement, j'ai toujours refusé ces engins dont 95% des fonctionnalités sont parfaitement inutiles, sans parler de ma détestation des écrans tactiles. En regardant autour de moi, je vois des gens intoxiqués par ces machines, oubliant la réalité et la présence des autres. Donc j'utilise toujours un vieux Blackberry qui ne me sert qu'à recevoir des sms envoyés par des personnes connues et éventuellement à parler avec ces personnes ou avec un garagiste proche si ma voiture a besoin de ses services en cours de route. Le monde est suffisamment intéressant pour ne pas s'aventurer, tel un ectoplasme, dans la Matrice.
L'on prétend que ces "téléphones élégants" (dits "smartphones" servent à communiquer. Mais c'est ignorer absolument ce qu'est réellement la communication, et je pense qu'en réalité, si les gens débagoulent, l'on n'a jamais aussi peu communiqué.
D'accord sur le fond après j'en ai été un consommateur dès le début car ça m'était utile pour avoir des applications importantes dessus, des calcus scientifiques (dont un émulateur de ti), des outils pour l'ingé ou le technicien. Mais parallèlement à ça je ne sais jamais ou est mon téléphone et je m'en fous. Ca m'était utile quand j'étais dans des endroits parfois sans réseau du tout, et dans tous les cas loin d'un pc ou avec des pcs de Mathusalem. Ca pouvait aussi m'être utile en étant sur une machine H.S sur un endroit où je peux pas en avoir une autre à côté et où ne me filait pas un laptop. Donc en tant qu'outil c'est bien... mais derrière en effet les gens se sont engouffrés là dedans (ho regarde je suis un geek), pour avoir quoi dessus, 150 machins de messagerie et comme tu le dis très bien au final pour peu communiquer et avec comme intérêt principal de perdre son temps... Ca se cumule en fait avec les réseaux sociaux comme FB, Twitter, que j'utilise parfois aussi mais de moins en moins souvent, parfois rien en 6 mois. Et même ça, au début je m'y suis mis pour qu'avec les potes on se synchronise sur nos sorties, on puisse s'organiser... au final c'est un leurre. Tu crois que tu gardes le contact avec tes potes alors que la vie vous sépare, tu vois les photos des évènements de leur vie mais sans y participer et puis tu t'es quand même éloigné. T'as simplement eu l'impression de garder le contact. Et cette omniprésence via le smartphone est encore pire.. au final quoi, c'est la photo du chienchien mignon (même si j'aime les animaux), c'est la vidéo de 14 minutes avec du texte où l'on te présente une situation comme avant dans ces émissions pourries de télé réalité basées sur les faits divers... Et qu'on ne regardait pas, car on allait pas vers elle, mais là elles s'imposent à toi car la page est pourrie de ces conneries, tu as des algo qui te les foutent dans les gencives et tôt ou tard tu finis par cliquer. Si t'arrives à avoir du recul tu t'en sors, les plus jeunes et/ou les moins malins vont perdre des heures dessus.

A mon sens c'est pas l'outil le problème c'est ce qui est passé dessus et c'est surtout les RS. La seule appli que j'ai pour communiquer en dehors des SMS c'est Signal. Je n'ai ni twitter, ni FB et je ne veux pas les avoir. Si les gens commençaient déjà par ça, il y a de grandes chances qu'ils voient ensuite à quel point ils n'en ont pas besoin. Il restera photos et vidéos, ceci dit de nos jours un appareil lambda tient dans la poche.. mais surtout ça rejoint ce que je disais sur la conservation des données, les gens veulent un smartphone pour saisir tous les instants de leur vie, mais en réalité... Ils ne traitent pas convenablement ces données par la suite, ils en ont tellement que ça n'a plus aucun intérêt ils les perdent régulièrement aussi et ça ne les affecte pas plus que ça. Il y a en tout cas une hyper dépendance, c'est une certitude... Si quelqu'un sait où est mon portable en passant, qu'il n'hésite pas à me le dire, il doit encore être déchargé
2  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/03/2022 à 10:54
Il semble que beaucoup de choses que les gens disaient ne pas aimer à propos des smartphones dans cet article étaient en fait des choses qu'ils n'aimaient pas à propos des médias sociaux. Vous n'êtes pas obligé d'avoir des médias sociaux sur votre téléphone. Chacun son truc, mais cela ressemble à la version moderne des gens qui disent "oh je n'ai pas de télé".

Personnellement, rien qu'avec Google Maps, avoir un smartphone en vaut la peine.
2  1 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/03/2022 à 0:52
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
L'un des fabricants de dumbphones est la société new-yorkaise Light Phone. Légèrement plus intelligents que la norme pour ce type de produits, ses combinés permettent aux utilisateurs d'écouter de la musique et des podcasts, et sont reliés par Bluetooth à des écouteurs. Pourtant, l'entreprise s'engage à ce que ses téléphones « n'aient jamais de médias sociaux, de nouvelles "clickbait", d'e-mails, de navigateur Internet ou tout autre flux infini anxiogène ». L'entreprise affirme avoir enregistré sa meilleure année en termes de performance financière en 2021, avec des ventes en hausse de 150 % par rapport à 2020. Et ce, malgré le fait que ses combinés soient chers pour des dumbphones, les prix commencent à 99 $.
Le problème, c'est que les smartphones sont conçus dans le but d'inciter les utilisateurs à utiliser des jeux ou des médias sociaux ; il s'agit de grands magasins numériques, pas d'outils de travail.

Le cofondateur de Light Phone, Kaiwei Tang, explique que l'appareil a été initialement créé pour être utilisé comme un téléphone secondaire pour les personnes souhaitant faire une pause de leur smartphone pour un week-end par exemple, mais maintenant la moitié des clients de la firme l'utilisent comme leur appareil principal.
Ce genre d'invention complètement superficielle et inutile prouve effectivement que le smartphone est devenu tout sauf un objet de productivité. Les premiers smartphones à touche proche des PDA (genre Palm), étaient conçus pour aider à l'organisation, pas pour "bouffer" du temps.

« Si des extraterrestres venaient sur terre, ils penseraient que les téléphones portables sont l'espèce supérieure qui contrôle les êtres humains,. Et ça ne va pas s'arrêter, ça ne va faire qu'empirer. Les consommateurs se rendent compte que quelque chose ne va pas, et nous voulons offrir une alternative », dit-il. Kaiwei Tang ajoute que, étonnamment, les principaux clients de l'entreprise ont entre 25 et 35 ans. Il dit qu'il s'attendait à ce que les acheteurs soient beaucoup plus âgés.
Cela ne me surprend pas ; là ou je vis, seulement environs 1/3 des jeunes de ma génération que je connais (plutôt au-dessous de 25 ans) possède la culture des smartphones et des médias sociaux ; les autres n'utilisent les médias sociaux que de manière anecdotique, et ne sont pas accros aux smartphones (même s’ils en possèdent un). Après, c'est possible que ce soit différent dans les grandes villes.

Possédez-vous un dumbphone ?
Oui, mais il ne m'est utile que pour téléphoner (pour les SMS, c'est l’horreur avec le clavier à chiffres), je ne pense donc pas le garder.

À votre avis, les smartphones seront-il bientôt remplacés par les dumbphones ?
Je ne pense pas, cela ne concerne qu'une minorité de personnes.

---------
Le problème principal est que les modèles cités dans cet article sont des modèles faits pour "décrocher", pas pour être utilisé sérieusement. Par exemple, il est très difficile d'écrire des SMS sur un clavier à chiffre, il est aussi impossible de gérer correctement son calendrier sur un téléphone aussi minimaliste que le Light Phone. Je crois que la palme de l'aberration et de la superficialité revient au Palm Phone : https://www.pascalforget.com/palm-phone/ (je vous laisse découvrir).
Ce que je recherche, c'est un smartphone étudié correctement sur le plan de l'ergonomie, avec des fonctionnalités complètes, mais raisonnables (pas d'écran de taille démesuré, par exemple, ni de processeur octocoeur) et surtout un système d'exploitation conçu sur le même modèle que sur un PC (sans tout l'écosystème logiciel m****** d'Android).

EDIT : L'idéal est PostMarketOS, mais la compatibilité est pour l'instant très réduite .
1  0 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/03/2022 à 20:38
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
C'est vrai, et je pense que de nombreux membres de Developpez.net on un smartphone sans médias sociaux .

Cependant, le problème est que les smartphones actuels sons construits sur le modèle de l'iPhone, qui n'est au départ qu’un iPod touch avec les fonctions téléphone/SMS. Donc un appareil uniquement de divertissement, pas d'organisation ou de travail. C'est tout à fait logique que le smartphone soit devenu un "hypermarché numérique". Avant Apple est ses c*******, il existait de nombreux fabriquant (par exemple Palm, Nokia, Ericsson, Motorola) qui fabriquait des smartphones conçus de manière ergonomique (proche des PDA pour Palm ou Ericsson).
Je pense que la très grande majorité des utilisateurs utilisent peu leurs travail. Pour ma part, sur mon téléphone, pour le boulot :
- Teams que j'utilise de temps en temps quand je suis dans les transports, ou vacances pour passer de 2-3 messages à mes collègues
- Okta pour l'authentification sur les applications métiers.

Je ne pense pas qu'il y ait de réel besoin pour le travail sur le téléphone. Même si d'après toi, le téléphone actuelle est construit sur du diverstissement, je pense que l'on peut se contrôler.
Pour ma part, j'ai Instagram installé, je regarde de temps en temps quand je prends les transports mais quand je suis chez moi ou en vacances, je n'y penses plus.

D'après moi, le mieux est de se "retenir" de dégainer son téléphone tous les 15 minutes. Je comprends que ce n'est pas évident quand c'est une adiction, il faut casser cette habitude à vouloir regarder son téléphone sans arrêt. C'est comme tout.

Je trouve dommage de revenir au dumphone, parce que les téléphones "intelligents" sont quand même bien plus agréable, rien que pour saisir un sms. La qualité photo est en général bien meilleur et c'est bien sympa de pouvoir ramener quelques souvenirs même si les conditions de lumières ne sont pas top.

Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
Personnellement, rien qu'avec Google Maps, avoir un smartphone en vaut la peine.
Après tout dépend si le respect de la vie privée est important ou pas pour soit. Pour ma part, je privilégie soit Here, soit un client de OpenStreetMap (OSMand, MAPS.me)

Citation Envoyé par smarties Voir le message
Chez certaines marques tu ne peux pas désinstaller complètement ce que tu n'utilises pas, tu peux généralement les désactiver mais il y a quelques exceptions.

De mon côté, je conseille les Google phones mais les prix sont assez élevés.
Trouver un smartphone que l'on peut flasher simplement n'est pas toujours simple je trouve.
L'idéal est d'installer carrément une ROM comme LineageOS avec MicroG si son téléphone est compatible. Il faut savoir en effet se faire aider, c'est pas toujours évident. Je n'ai pas franchi encore le pas perso.
1  0