IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Huawei lance HarmonyOS, son nouveau système d'exploitation pour ses téléphones et cible aussi le marché de l'Internet des objets,
Il espère réussir là où Samsung et Microsoft ont échoué

Le , par Bill Fassinou

15PARTAGES

6  0 
Huawei lance aujourd'hui son propre système d'exploitation pour les téléphones mobiles. Cela représente la dernière tentative de la société pour s'affranchir des fournisseurs américains et pour défier la domination de Google dans les logiciels pour smartphones. Le géant chinois de la technologie a lancé son nouveau système d'exploitation, connu sous le nom de HarmonyOS, sur un grand nombre de ses smartphones lors d'un événement exclusivement en ligne et a dévoilé des appareils intelligents qui fonctionneront également avec le dernier logiciel maison de la société.

HarmonyOS arrive finalement sur les smartphones Huawei

Environ deux ans sont passés depuis que les États-Unis ont ordonné à Google et à d'autres entreprises locales de cesser certaines collaborations avec Huawei. Résultat, le géant chinois de l'électronique grand public n'a plus accès à la version d'Android distribuée par Google lui-même et ne bénéficie plus de Google Mobile Services, une collection d'applications et d'API Google nécessaires au bon fonctionnement de l'OS, pour ses nouveaux smartphones. Cela a bouleversé les calendriers de livraison de Huawei, qui n'a pas eu d'autres choix que d'accélérer le développement de son propre OS mobile HarmonyOS.



Après plusieurs mois de développement, et alors que l'entreprise en difficulté cherche à se remettre des sanctions américaines qui ont entravé son activité dans le domaine des combinés, HarmonyOS arrive enfin sur les smartphones en Asie. Huawei commencera à déployer HarmonyOS sur certains modèles de ses smartphones à partir d'aujourd'hui, offrant aux utilisateurs la possibilité de passer du système d'exploitation actuel qui est basé sur la plateforme Android de Google. L'utilisation d'HarmonyOS signifie que l'entreprise chinoise ne sera plus entièrement dépendante d'Android et par conséquent de Google.

En effet, plutôt que d'être un remplacement à l'identique, Huawei définie HarmonyOS comme une plateforme "Internet-of-Things", destinée à fonctionner sur et à connecter d'autres appareils tels que des ordinateurs portables, des montres connectées, des voitures et des appareils électroménagers. Ben Wood, analyste en chef chez CCS Insight, a commenté qu'HarmonyOS est conçu pour servir de lien entre une gamme croissante d'appareils connectés que Huawei cible. En outre, selon des sources proches de l'entreprise et ayant une connaissance de ses plans avec HarmonyOS, Huawei espère pouvoir suivre l'exemple d'Apple.

Il songerait à avoir une plateforme logicielle unique qui s'étend dans toutes les directions, offrant ainsi une expérience transparente aux clients qui achètent dans son écosystème de produits. Wang Chenglu, président du département logiciel de Huawei Consumer Business Group, a déclaré que Huawei vise à ce que HarmonyOS soit déployé sur 200 millions de smartphones et 100 millions d'appareils intelligents tiers d'ici la fin de l'année. Wang s'est exprimé lors d'une table ronde avec les médias un jour plus tôt, mais ses commentaires étaient sous embargo jusqu'à mercredi.

Il a déclaré qu'il serait heureux que d'autres fabricants de smartphones adoptent HarmonyOS. Mais il a précisé que Huawei voit de grandes opportunités dans la collaboration avec les fabricants d'appareils autres que les smartphones.

Avec HarmonyOS, Huawei s'intéresse au marché de l'IdO

Le premier fabricant chinois d'équipements de télécommunications s'est retrouvé sur une liste noire commerciale américaine en mai 2019 en raison de problèmes de sécurité nationale. Huawei a nié à plusieurs reprises qu'il représentait un risque. L'interdiction a mis l'activité des combinés de Huawei sous une immense pression. Alors qu'il était autrefois le plus grand fabricant de smartphones au monde, Huawei est maintenant classé sixième sur le plan mondial avec une part de marché de 4 % au premier trimestre. Mais Wang a déclaré que la société envisageait d'aller au-delà des smartphones avec HarmonyOS.

Il a déclaré que le marché des smartphones avait atteint un plateau et que les smartphones restaient l'appareil dominant dans la vie des gens, en grande partie parce que la plupart des développeurs ont peu d'autres plateformes pour lesquelles développer. Au lieu de cela, il fallait un système pour combler le fossé entre les appareils. « Le problème avec les systèmes d'exploitation existants est que les appareils ne peuvent pas être connectés facilement », les utilisateurs devant souvent télécharger des applications distinctes pour que les choses se connectent », a expliqué Wang.

« Mais Harmony peut permettre aux appareils d'être connectés pour former un super appareil. Il fonctionnera comme un seul système de fichiers, littéralement un seul appareil », a-t-il ajouté. En ciblant d'autres fournisseurs de combinés, l'entreprise pose un défi direct à la domination du marché par Google. Cela dit, les analystes préviennent tout de suite qu'il ne serait pas facile pour Huawei d'atteindre son but, car il est bien souvent difficile de changer une chose à laquelle les gens sont habitués. Dans le cas présent, il s'agit des systèmes d'exploitation Android et iOS.

Avec un réseau établi de développeurs de logiciels et des milliards de consommateurs habitués à son interface, Android domine le marché des OS pour smartphones. L'on estime que plus de huit smartphones vendus sur dix fonctionnent sous Android. Des données de l'International Data Corporation (IDC) datant de 2019 indiquent qu'Android représentait 85,4 % des parts de marché des systèmes d'exploitation pour smartphones dans le monde entier. Il était suivi par l'iOS d'Apple qui détenait les 14,6 % restants.

D'autres challengers n'ont eu qu'un succès limité pour détrôner Google. Il y a quelques années, Samsung a lancé un système d'exploitation rival appelé "Tizen", mais il n'a pas réussi à s'imposer parmi les utilisateurs de smartphones de la société. Microsoft a également essayé de vendre des smartphones avec une version de son système d'exploitation Windows, sans grand succès. Les analystes ajoutent tout de même qu'il y existe un marché potentiel pour HarmonyOS. Il s'agit des vendeurs chinois de combinés, qui, selon la société d'études de marché Canalysre, représentent 57 % du marché mondial.

De nombreux défis restent à relever par la société chinoise

Selon les analystes, les défis de Huawei sont nombreux et complexes. Ils comprennent la création d'un écosystème de développeurs de logiciels suffisamment large, la constitution d'une base d'utilisateurs suffisamment grande pour séduire les développeurs et convaincre les fournisseurs extérieurs d'abandonner un produit éprouvé. Handel Jones, directeur général de la société de conseil International Business Strategies, a déclaré que Huawei aura plus de facilité à favoriser l'adoption de son nouveau système d'exploitation en Chine, où la dépendance aux applications Google est moindre.

« La probabilité d'une adoption massive de HarmonyOS au cours de la prochaine décennie est de 80 à 90 %. Le défi se situe en Europe, aux États-Unis, en Inde et dans d'autres pays où Google Apps domine et où les fournisseurs basés en Chine ne veulent pas sacrifier leurs ventes », a-t-il déclaré. Pour Nicole Peng, analyste au cabinet d'études de marché Canalys, il n'existe pas de cas réussi d'OS alternatif. « Il faut de très nombreuses années pour pouvoir construire cet écosystème et faire en sorte que toutes les parties prenantes soient capables de s'entendre sur ce système et d'en voir les avantages », a-t-elle déclaré.

Huawei a publié peu de détails sur l'aspect et la convivialité de son nouveau système d'exploitation. Rappelons qu'il a dévoilé HarmonyOS lors d'une conférence de développeurs en 2019. Il l'a depuis déployé sur un éventail d'appareils grand public, y compris sur sa gamme d'ordinateurs portables, de PC et de montres connectées. Mais jusqu'à présent, il ne l'a pas rendu disponible sur ses smartphones. En outre, depuis quelques années, il pousse les développeurs à créer des applications pour sa boutique naissante AppGallery. À ce jour, elle compterait 540 millions d'utilisateurs mensuels et 2,7 millions de développeurs pour travailler sur de nouvelles applications.

L'entreprise a déjà lancé certaines applications pour remplacer celles dont elle a perdu l'accès. Par exemple, un programme appelé Petal Maps remplace Google Maps, tandis que Petal Search remplace la barre de recherche Google du téléphone. Par ailleurs, le nouveau système d'exploitation ne rétablira pas l'accès des utilisateurs aux applications populaires telles que Facebook, YouTube et Instagram, dont Huawei est coupé. Notons que de nombreuses applications de ce type sont depuis longtemps indisponibles en Chine, le plus grand marché mondial pour les smartphones.

Une poignée de fabricants chinois utilisent déjà le système d'exploitation HarmonyOS sur leurs appareils intelligents, dont le géant de l'électroménager Midea. Le site Web de Midea présente des gadgets tels que des purificateurs d'eau et des fours fonctionnant avec le nouveau système d'exploitation.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du lancement d'HarmonyOS sur les smartphones Huawei ?
HarmonyOS peut-il permettre à Huawei de retrouver sa place de leader sur le marché des combinés ?

Voir aussi

HarmonyOS de Huawei est-il le produit du conseil entrepreneurial « fake it till you make it » appliqué au développement de logiciels ? L'OS controversé à cause de sa forte ressemblance avec Android

Huawei prévoit de lancer son système d'exploitation HarmonyOS comme substitut d'Android sur ses smartphones en 2021, afin de surmonter les obstacles posés par les États-Unis

Huawei présente HarmonyOS, son système d'exploitation pour smartphones qui ne lui assure pas une indépendance totale à Android pour le moment

La Chine veut construire un écosystème open source pour rivaliser avec GitHub, Gitee héberge le code ouvert d'HarmonyOS de Huawei maintenu par la fondation OpenAtom rivale de la Linux Foundation

Deepin Linux 20 stable est disponible et en cela attise encore plus la curiosité sur UOS Linux. Le nouvel OS chinois capable de démarrer en 30 s sur des CPU locaux et destiné à remplacer Windows

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/06/2021 à 7:52
Citation Envoyé par denisys Voir le message
Enfin !!!!
Un smartphone , sans les cochonneries : Facebook, YouTube et Instagram
Quelle bonne nouvelle !!
J'aimerais y croire, mais tu as déjà utilisé un smartphone Chinois ?
Malheureusement, les saloperies de Google sont juste remplacées par des saloperies maison.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 2:30
C'est à dire que s'est livré avec des applications maisons intégrées qui sont tout aussi intrusives que celles de Google.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 7:42
J'avoue que je connais pas leur noms par cœur vu qu'elle ne sont pas particulièrement connues et que ce ne sont pas toujours les mêmes selon les marques, déjà que je connais pas le nom de toutes les applis de Google. Mais en général, à moins de changer de l'OS stock, on y coupe pas.
2  0 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/06/2021 à 0:14
Enfin !!!!
Un smartphone , sans les cochonneries : Facebook, YouTube et Instagram
Quelle bonne nouvelle !!
Et en plus, en avance avec les conformités UE !!!.
Bravo , Huawei !!!
1  0 
Avatar de Le gris
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/06/2021 à 8:25
Enfin !!!!
Un smartphone , sans les cochonneries : Facebook, YouTube et Instagram
Quelle bonne nouvelle !!
c'est utopique ça! Les smartphones chinois dans leur ensemble fournissent plus de cochonneries que Google et les autres.
1  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/06/2021 à 10:35
Citation Envoyé par denisys Voir le message
Enfin !!!!
Un smartphone , sans les cochonneries : Facebook, YouTube et Instagram
Quelle bonne nouvelle !!
Et en plus, en avance avec les conformités UE !!!.
Bravo , Huawei !!!

Tu peux installer LineageOS, un OS open source basé sur android OpenSource Project (sur lequel est basé l'android de google, et sans doute HarmonyOS). Tu gardes le contrôle fin des applications installées et de leurs autorisations.

Sur certains modèles de téléphone, l'installation n'est pas beaucoup plus dur que d'intaller une distrib linux. Sur d'autre, l'installation reste simple, mais il faudra bidouiller un peu plus pour tout faire fonctionner correctement (GPS, Audio, caméra...).

Avec un peu de recherche en avance de phase pour trouver un modèle de téléphone qui marche, tu peux déjà l'avoir ton smartphone moderne (à 1 ans prés... Faut que les bidouilleurs aient le temps de bidouiller et tester!). Se concentrer sur les modèles les plus vendus est sans doute la meilleure chose à faire pour ne pas avoir de soucis d'installation et de configuration. De mémoire, viser plutôt snapdragon que mediatek/Kirin/exynos est un bon début (ça a peut être changé depuis ma derniere veille techno ya 3 ans)

https://download.lineageos.org/
0  0 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/06/2021 à 21:07
Citation Envoyé par Uther Voir le message
J'aimerais y croire, mais tu as déjà utilisé un smartphone Chinois ?
Malheureusement, les saloperies de Google sont juste remplacées par des saloperies maison.
C’est à dire ???
0  0 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 7:27
Citation Envoyé par Uther Voir le message
C'est à dire que s'est livré avec des applications maisons intégrées qui sont tout aussi intrusives que celles de Google.
C’est tous comme explications ????
Je m’attendais à une liste d’application !
0  0 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 14:22
Citation Envoyé par Uther Voir le message
J'avoue que je connais pas leur noms par cœur vu qu'elle ne sont pas particulièrement connues et que ce ne sont pas toujours les mêmes selon les marques, déjà que je connais pas le nom de toutes les applis de Google. Mais en général, à moins de changer de l'OS stock, on y coupe pas.
Facebook, YouTube et Instagram = 3
Tu en au moins 3 a me proposer ?!
Un petit podium, en quelque sorte !
0  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/06/2021 à 15:48
Je ne parles pas de ces trois applications en particulier mais de la myriade d'application fournies avec le téléphone (mail, notes, widget météo, ...).
Facebook et Instagram ne sont déjà pas fournis en standard avec Android.
0  0