IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le marché mondial des smartphones progresse de 27 % au premier trimestre 2021
Samsung prend la première place avec 22 % de part , suivi d'Apple avec 15 %, selon Canalys

Le , par Sandra Coret

9PARTAGES

5  0 
Au premier trimestre 2021, les expéditions mondiales de smartphones ont atteint 347 millions d'unités, soit une hausse de 27 % en glissement annuel. Samsung a pris la première place, en expédiant 76,5 millions, avec une part de 22 %.

Apple a expédié 52,4 millions d'iPhone, pour prendre une part de 15 %. Son iPhone 12 Mini s'est vendu en deçà des attentes, mais la résistance des autres modèles d'iPhone 12, ainsi qu'une demande plus forte pour l'ancien iPhone 11, lui ont permis de maintenir une forte dynamique.

Xiaomi a enregistré la meilleure performance trimestrielle de son histoire, avec une croissance de 62 % et l'expédition de 49,0 millions d'unités. Oppo et Vivo ont complété le top 5, en expédiant respectivement 37,6 millions d'unités et 36,0 millions d'unités. Huawei, qui ne comprend plus Honor, occupe désormais la septième place avec 18,6 millions d'unités, l'ancien numéro un mondial restant entravé par les sanctions américaines.

"En plus de l'excellente valeur de ses produits, Xiaomi s'efforce maintenant de recruter des talents locaux, de devenir plus convivial pour les distributeurs et d'être à la pointe de l'innovation haut de gamme, comme on le voit avec le Mi 11 Ultra et son récent appareil pliable, le Mi Mix Fold, a déclaré Ben Stanton, directeur de recherche chez Canalys. "Ses concurrents offrent une marge de canal supérieure, mais le volume même de Xiaomi donne en fait aux distributeurs une meilleure opportunité de gagner de l'argent que les marques rivales. Mais la course n'est pas terminée. Oppo et Vivo sont sur ses talons et se positionnent en milieu de gamme dans de nombreuses régions afin de bloquer Xiaomi sur le bas de gamme. Honor est également une menace imminente. Il a déjà conclu des accords de chaîne d'approvisionnement et est en train de signer des accords de distribution pour revenir sur plusieurs marchés au second semestre 2021. Xiaomi est en tête du peloton, mais la course ne fait que commencer."


"LG, un pilier de l'industrie des smartphones, quitte le marché cette année", a déclaré Sanyam Chaurasia, analyste chez Canalys. "C'est le symbole d'une nouvelle ère sur le marché des smartphones. Il prouve qu'une stratégie agressive en matière de prix et de canaux de distribution est plus importante que la différenciation du matériel à l'époque moderne ". LG détient la majorité de sa part sur le continent américain, soit 80 % de son total en 2020, ce qui présente de nouvelles opportunités pour des entreprises comme Motorola, TCL, Nokia et ZTE, en particulier à des prix inférieurs à 200 USD. Alors que le marché des smartphones continue de se consolider, ce ne sera pas la dernière fois que les fournisseurs historiques se disputent les restes d'une marque vaincue."



Selon IDC, alors que le marché des smartphones se redresse, un changement majeur se produit dans le paysage concurrentiel. Huawei est enfin sorti du Top 5 pour la première fois depuis de nombreuses années, après avoir subi de fortes baisses sous le poids accru des sanctions américaines. Les vendeurs chinois Xiaomi, OPPO et Vivo en profitent pour augmenter leurs parts de marché par rapport au trimestre précédent, ce qui les place en 3e, 4e et 5e position au niveau mondial avec respectivement 14,1%, 10,8% et 10,1% de parts de marché. Ces trois fournisseurs se concentrent de plus en plus sur les marchés internationaux où Huawei avait accru sa part ces dernières années.

Dans le segment des prix bas à moyens, ce sont ces fournisseurs qui profitent le plus du déclin de Huawei, tandis que la plupart des parts du haut de gamme vont à Apple et Samsung.

Samsung a repris la première place au 1er trimestre 21 avec des livraisons impressionnantes de 75,3 millions et une part de 21,8 %. La nouvelle série S21 a bien fonctionné pour Samsung, principalement grâce à une stratégie de prix réussie qui a permis de réduire de 200 dollars le prix du lancement du produit phare de l'année dernière.

"Alors que Huawei poursuit son déclin sur le marché des smartphones, nous avons également appris que LG se retire complètement du marché", a déclaré Ryan Reith, vice-président du programme Worldwide Mobile Device Trackers d'IDC. "L'essentiel du volume de LG se situait sur le continent américain, l'Amérique du Nord représentant plus de 50 % de son volume et l'Amérique latine 30 % supplémentaires. Bien que le fournisseur ait perdu du terrain ces dernières années, il détenait encore 9 % du marché nord-américain et 6 % du marché latino-américain. Son retrait crée des opportunités immédiates pour d'autres marques. La concurrence étant plus féroce que jamais, surtout dans le bas de gamme, on peut supposer que 6 à 10 marques lorgnent sur cette opportunité."




Source : Canalys, IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de ces chiffres ?
Quel est votre avis sur le déclin d'Huawei et de LG ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !