IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'adoption de la 5G entraînerait de nouveaux risques pour la cybersécurité
Selon une enquête du cabinet de conseil Deloitte

Le , par Sandra Coret

71PARTAGES

5  0 
La plupart des professionnels affirment que leurs organisations sont préoccupées par les risques de cybersécurité liés à l'adoption des 5G, selon un nouveau sondage du cabinet de conseil Deloitte.

Les résultats montrent que les organisations qui prévoient d'adopter la 5G dans l'année à venir sont légèrement plus inquiètes (80,7 %) que celles qui utilisent actuellement la 5G (76,4 %).

Pour les utilisateurs actuels de la 5G, le talent représente le plus grand défi cybernétique pour l'adoption de la 5G (30,1 %), car des professionnels de la sécurité dûment qualifiés seront nécessaires pour la mise en œuvre, la maintenance et le fonctionnement.

Pour les répondants des organisations qui prévoient d'adopter la 5G, les principaux cyberdéfis sont les données (26,8 %) – en raison de l'augmentation du volume et de la diversité des données créées à partir de segments 5G (tels que l'IdO, l'ERP et les données sensibles) ainsi que les risques de mauvaise gestion des données – et les tiers (24,3 %).


"Pour les organisations qui tirent parti de la 5G, le cyberrisque s'accroîtra rapidement si les problèmes – tels que l'absence de chiffrement sophistiqué, la décentralisation des opérations ou le fonctionnement de la surveillance de la sécurité au détriment de la rapidité des performances – ne sont pas résolus", déclare Wendy Frank, responsable du conseil financier et du risque de la 5G et directrice de Deloitte and Touche LLP. "Sécuriser le paysage des menaces largement étendu résultant de l'adoption de la 5G exigera deux efforts d'égale importance : mettre en place les bons talents ou les perfectionner ; et, exploiter l'intelligence artificielle et l'apprentissage machine pour automatiser des domaines tels que la configuration des politiques de sécurité, la surveillance de la conformité et la détection des menaces et des vulnérabilités".

Inévitablement, la COVID-19 a eu un impact sur les plans organisationnels des sondés pour l'adoption de la 5G. Pour les organisations qui utilisent actuellement la 5G, 32,2 % ont augmenté la vitesse d'adoption. Cependant, elle a diminué en raison des perturbations dues à la pandémie pour 21,8 % des organisations qui prévoient d'adopter la 5G dans l'année à venir.

Frank conclut : "La circulation plus rapide des données, la création de nouveaux types de données et la possibilité de développer d'innombrables nouveaux dispositifs IoT via les réseaux 5G vont perturber la plupart des industries. Mais, tout comme pour la perturbation d'une pandémie, des programmes de premier plan s'efforcent de maintenir la sécurité au cœur de l'adoption de la 5G".

Source : Deloitte

Et vous?

Que pensez-vous de la 5G ?
Comment envisagez-vous une adoption de la 5G plus sécurisée ?

Voir aussi :

5G : des adeptes de théories du complot se munissent de cages de Faraday pour protéger leurs routeurs des « ondes qui propagent le coronavirus », et se retrouvent au final sevrés de tout signal

États-Unis : vers une nationalisation du réseau 5G à venir ? La manœuvre est envisagée pour contrer l'espionnage chinois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/12/2020 à 9:51
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Frank conclut : "La circulation plus rapide des données, la création de nouveaux types de données et la possibilité de développer d'innombrables nouveaux dispositifs IoT via les réseaux 5G vont perturber la plupart des industries. Mais, tout comme pour la perturbation d'une pandémie, des programmes de premier plan s'efforcent de maintenir la sécurité au cœur de l'adoption de la 5G".
Peu importe le type de réseau utilisé (câbles Ethernet, wifi, 3G) une entreprise peut sortir un produit mal sécurisé.
J'aime bien l'exemple du thermostat connecté dans un aquarium d'un casino.

Parfois tu crois que ton produit est sécurisé et en fait non :
VTech Leaks : 1,2 million de comptes d'enfants français piratés
Les données de 4,8 millions de clients, correspondant à 6,3 millions de profils d'enfants, ont été "hackées" par un cybercriminel. 1,2 million de profils d'enfants français sont touchés. Un piratage massif, qui met en lumière la fragilité de nombreuses entreprises et l’insuffisante protection de la vie privée de leurs clients.
0  0