IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Librem 5 : Purism s'apprête à expédier le troisième lot de son smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée aux acheteurs
Avec l'audio pour les appels déjà fonctionnel

Le , par Patrick Ruiz

70PARTAGES

6  0 
Lorsque Purism a, en décembre dernier, procédé à la livraison du lot Birch de smartphones GNU/Linux Librem 5 aux acheteurs, c’était avec l’audio pour les appels non fonctionnel. C’est en tout cas ce qu’avait laissé entendre un responsable de l’entreprise qui avait ajouté qu’une mise à jour logicielle viendrait corriger ce défaut. D’après ce qui ressort d’une récente publication de Purism, il y a eu des avancées sur cet axe des développements du Librem 5…


Après avoir passé l’annonce de la livraison du lot Chestnut au cours du mois de janvier de l’année en cours, Purism s’apprête à expédier le troisième lot de son smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée aux acheteurs. C’est donc un appareil avec l’audio pour les appels déjà fonctionnel que les acquéreurs arrimés au lot Dogwood vont recevoir. Avant, il y a une vague de tests par les membres de l’équipe Purism.


Les acheteurs recevront les appareils de cette vague avec du retard compte tenu de ce qui ressort du calendrier initial des livraisons : lot Aspen (24 septembre 2019 – 22 octobre 2019), lot Birch (29 octobre 2019 – 26 novembre 2019), lot Chestnut (3 décembre 2019 – 31 décembre 2019), lot Dogwood (7 janvier 2020 – 31 mars 2020), lot Evergreen (période de livraison estimée au deuxième trimestre 2020), lot Fir : période de livraison estimée au quatrième trimestre 2020.

Le parallèle avec l’industrie du logiciel est aisé à saisir. En effet, en fonction du lot auquel ils s’arriment, les acquéreurs reçoivent des espèces d’alpha, de bêta et de release candidate du produit final. Grosso modo, les prévisions initiales laissent penser que les acheteurs les plus patients, c’est-à-dire ceux qui ont choisi le lot Fir, recevront leurs smartphones à la fin de l’année en cours.

Jusqu’au 31 juillet 2019, le smartphone GNU/Linux était disponible en prévente à 649 $. Depuis, le coût de l’appareil a subi deux revues à la hausse. À partir d’août 2019, il est passé à 699 $. Au mois de janvier de l’année en cours, nouvelle augmentation de 50 $. Désormais, on en est à 749 $.

« Début 2019, alors que nous commencions à obtenir de meilleures estimations de nos coûts, nous avons réalisé qu'il nous faudrait augmenter le prix à au moins 699 dollars - à l'époque ce que nous pensions être le prix final. Nous avons avancé de quelques mois et ces estimations se sont révélées optimistes. Une fois que nous avons connu le coût final du lot de Librem 5 Evergreen produit en série, nous avons réalisé qu'il nous faudrait augmenter le prix final à 799 $.

Nous allons procéder à l'augmentation du prix par étapes. Le Librem 5 restera à son prix actuel de 699 $ jusqu'à la fin de 2019. À partir du 1er janvier 2020, il passera à 749 $, où il restera jusqu'à ce que nous commencions à expédier le lot Evergreen. À ce moment-là, il augmentera jusqu'à son prix final de 799 $ », indique l’entreprise.

Le Librem 5 existe également en version USA. Celle-ci est identique dans sa présentation physique à la version dite régulière et dispose des mêmes fonctionnalités. Toute son électronique est réalisée aux USA. ; pareil pour l’assemblage. Coût : 2000 $.


C’est le coût de cette plateforme qui risque d’être la raison principale pour laquelle elle risque de ne pas décoller. En effet, un Librem 5 permet d’effectuer l’achat d'au moins 5 PinePhone – un smartphone annoncé comme open source et compatible avec la plupart des projets majeurs orientés « Linux sur smartphone. » Comme sur un PC, les possesseurs de PinePhone ont la possibilité de changer de système d’exploitation. Ubuntu Touch, PostmarketOS et Sailfish OS font partie des OS qu’il est possible d’installer sur la plateforme. Le constructeur indique que toute distribution Linux pour smartphone peut faire l’affaire. Ainsi, PureOS le système d’exploitation dédié au Librem 5 peut allonger la liste.

Sur le plan matériel un PinePhone c’est : un système sur puce Allwinner A64 couplé à une unité de traitement graphique Mali 400 MP2 ; 2 Go de mémoire vive LPDDR3 ; un écran LCD de 5,95 pouces avec une résolution de 1440 x 720 pixels ; 16 Go de stockage eMMC ; carte microSD bootable ; caméra arrière de 5 mégapixels et caméra avant de 2 mégapixels ; modem 4G LTE ; Wi-Fi 802.11b/g/n ; bluetooth 4.0 ; système de navigation : GPS, GPS-A, GLONASS ; batterie de 3000 mAh.


De l’autre côté un Librem 5 c’est : un afficheur 5,5 à 5,7 pouces ; une mémoire vive de 3 Go ; un processeur iMX8M quatre coeurs ; 32 Go de mémoire interne eMMC ; sans fil : 802.11abgn 2.4 Ghz / 5Ghz + Bluetooth 4 ; un modem Gemalto PLS8 3G/4G en bande de base avec sim simple sur carte M.2 remplaçable ; un récepteur GPS : TESEO LIF3 multiconstellations ; cartes à puce au format 2FF ; des kill switches : 3 - WiFi, cellulaire, microphone/caméras (tous les 3 désactiveront le GPS) ; une extension de stockage microSD ; un accéléromètre 9 axes IMU (gyroscope, accéléromètre, magnétomètre) ; une caméra avant 8 MP ; une caméra arrière 13 MP avec flash ; un vibreur ; un connecteur USB C dédié à la charge, fonction client USB, fonction hôte USB, alimentation secteur ; une batterie remplaçable par l'utilisateur - 3500 mAh ; un haut-parleur ; une prise casque 3,5 mm.

Source : Purism

Et vous ?

Partagez-vous l’avis selon lequel le Librem 5 est prohibitif ?
Êtes-vous d’avis que le Pinephone fait office de meilleure alternative au Librem 5 ?
Que pensez-vous de tous ces projets de smartphones Linux ?

Voir aussi :

La fondation GNOME annonce son soutien au développement du Librem5, un smartphone GNU/Linux orienté vie privée et sécurité
postmarketOS : des hackers créent une distribution Linux qui boote sur une tonne de smartphones et appareils mobiles Android
C'est un téléphone Linux basé sur le Raspberry Pi et à monter soi-même*: le ZeroPhone débarque bientôt pour 50*$
Ubuntu Edge ne verra pas le jour, la campagne de Crowdfunding de Canonical se solde par un échec
Canonical se lance dans une campagne de Crowdfunding pour financer Ubuntu Edge, la société espère réunir 32*millions de dollars pour le smartphone

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de scandinave
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 03/06/2021 à 15:31
Je veux bien supporter une alternative respectueuse de la vie privée, mais franchement un téléphone avec une technologie de 2014 à 800 balles, faut vraiment le vouloir. Un Pixel avec Graphene OS t’offre beaucoup plus de valeur.
C'est quand même fort de dire bien vouloir supporter une alternative respectueuse de la vie privée et le comparer avec un téléphone fabriqué par la société la moins respectueuse de cette vie privée. Il n'y à pas que le soft qui rentre en jeu dans cette histoire. Purism va plus loin que les LineageOS, Graphene OS, /e/ ..., en proposant un hardware libre et opensoure permettant de s'assurer qu'aucune backdoor ne soit présente.

Si pour vous le soft est suffisant, alors effectivement, ce produit n'est pas pour vous. Le prix viens du fait que la société à du réaliser elle même l'ensemble du PCB et du boîtier. Elle n'a donc pas pu profiter des économies d'échelle réalisées en prenant un PCB standard. Ensuite, elle à aussi développer l'ensemble de la partie Software avec notamment la librairie LibHandy permettant à n'importe quelle application linux de s'adapter à la taille de l'écran. Cette librairie est d'ailleurs intégrée maintenant dans le projet GTK 4 et est utilisée par les autres distributions linux pour mobile. Tout cela à un coût. Et c'est ce coût que des personnes ont acceptées de supporter pour enfin voir une alterntative devenir possible.

Si dans quelques années des téléphones, concurrentiels en terme de puissance mais respectueux de la vie privée voient le jour, ce sera en grande partie grâce à cette société.
7  2 
Avatar de Depix
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/06/2021 à 12:05
Je veux bien supporter une alternative respectueuse de la vie privée, mais franchement un téléphone avec une technologie de 2014 à 800 balles, faut vraiment le vouloir. Un Pixel avec Graphene OS t’offre beaucoup plus de valeur.
5  1 
Avatar de ericb2
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/11/2020 à 10:35
@melka one

" on peut vraiment dire que la liberté n'a pas de prix"

Non, ce prix est tout à fait normal, et il donne simplement une idée de ce que valent nos données personnelles !!

Quand est-ce que les gens vont se réveiller ?
4  1 
Avatar de MaximeCh
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/06/2021 à 19:07
Citation Envoyé par Hominidé Voir le message
Ce qui pourrait me pousser à en acquérir un, c'est certes un téléphone respectueux de ma vie privé, mais aussi un téléphone qui me permettrait de programmer en bash/python et qui serait aussi paramétrable qu'un systeme linux.
Je n'ai pas l'impression qu'un tel téléphone existe à ce jour. Est-ce que je me trompe? (j'y connais rien en téléphonie)
PureOS c'est littéralement linux, GNU/Linux même, ça upstream vers Debian... Pas de bionic qui remplace la glibc, surtout pas de google services... C'est vraiment vraiment linux sans google (même pas AOSP) entre les deux. Les seuls autres à avoir fait ça au niveau OS sont UBPorts? Et là la partie matériel est encore plus libre qu'un Ubuntu phone.
Tu peux faire du apt, du bash du python ce que tu veux, tu peux faire de la convergence desktop... avec le CPU mollasson d'accord...

Mais ce SOC est l'un des seuls développés hors Qualcomm, hors Broadcom, hors x86 Intel/AMD/chinois... il est fait par NXP qui est européen (l'acquisition par Qualcomm de NXP a été déjouée en ~2017 non pas par les américains... mais les chinois )!

Enfin bref il y a pas plus libre aujourd'hui... tant que le warrant canary tombe régulièrement...
3  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/04/2020 à 9:26
Il y a une différence fondamental entre un PinePhone et un Librem, c'est que le Librem est beaucoup plus Open-Hardware. Le PinePhone est Open-Source (OS et software) mais côté matériel c'est beaucoup moins le cas. Sur le pinephone il est tout a fais possible qu'il reste des backdoor matériel. Peut-être que la carte est open-hardware. Purism a fais énormément de travail pour concevoir des fimrware open-source et c'est ce qui offre une bien meilleure garanti mais aussi qui fais exploser les coûts et explique pourquoi le matériel est si peu performant. A chaque instant ils choisissent le matériel le plus documenté/ouvert. Le plus fermé étant le processeur.
3  1 
Avatar de phil995511
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/11/2020 à 16:41
Il est intéressant de constater que des téléphones respectueux de la vie privée offrant par là même des alternatives à iOS et Android arrivent enfin sur le marché.

Malheureusement, très certainement en raison de difficultés que Purism a rencontré pour finaliser cet appareil, ce qui a considérablement retarder son lancement, ce smartphone est technologiquement dépassé !!

D'autre part on remarquera qu'ils se refusent de communiquer sur les dimensions de ce smartphone, ce très certainement en raison de son épaisseur, qui semble être de 1,55 cm sans coque de protection ;-(

Pour moi cela correspond plus à un prototype qu'à un appareil fonctionnel et pratique à utiliser. L'OS issu de Debian doit être génial, mais il ne proposent quasiment aucunes applications installables.

Ils y a aussi des soucis avec leurs laptops qui sont vendus avec de vieux CPU's Intel gravés en 14 nm et bourrés de failles de sécurité ;-(

L'idée est très bonne mais le projet semble manquer cruellement de moyens en recherche et développement.

Ils auraient besoin d'un mécène à leurs cotés pour faire mieux !!
2  0 
Avatar de Galet
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/11/2020 à 19:18
C'est vrai qu'avec un bon mécène, cela irait mieux...
On peut espérer qu'avec le temps, le concept trouve suffisamment d'utilisateurs pour financer plus largement les améliorations nécessaires.

Coluche a dit : Quand on pense qu'il suffirait qu'on ne l’achète plus pour que cela ne se vende plus.
En hommage a ses pensées, on pourrait compléter : Quand on pense qu'il suffirait qu'on l'achète pour qu'il continue à se vendre ...

Avis à la population...
Belle soirée à tous.
3  1 
Avatar de ericb2
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/11/2020 à 9:44
@melka one : je pense que tu as raison aussi (mais je n'ai pas réussi à modifier ma première réponse)

En fait, les téléphones portables ont toujours été chers. C'est en baissant artificiellement les prix, genre le portable à XX euros (et en se rattrapant sur les données personnelles) que les gens ont cru que c'était pour eux.

Et tout a dégénéré, autant pour l'utilisation qui en est faite (chaque minute, il se déverserait plusieurs heures de vidéos pas franchement utiles sur internet), que pour l'organisation de la collecte d'informations à l'insu de l'utilisateur.
2  0 
Avatar de pemmore
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/11/2020 à 10:28
@ Melka one,
se pose surtout une question jamais posée en tout ce qui est fabrication de type électronique qui englobe l'informatique actuelle (il a éxisté des "trucs" obéissant à l'algèbre de boole, donc ligne de code, électrique à relais pneumatique hydraulique, les transistors disponibles seulement années 1950), donc je reviens à mon post le rapport prix fiabilité, dans l'esprit des fabriquants un smartphone n'est jamais qu'une game boy évoluée, même si moi électronicien ça m'énerve.
Je possède 5 Blackberry ceux à molettes et un à boule. En parfait état de marche, normal c'est du Blackberry, juste à trouver des accus, des smartphones d'avant l'invention du mot.
Collectionneur compulsif j'ai plein dans une vitrine de téléphones et smartphones hs, dont un "ouah ouah aïe!" qu'a pas 1 ans trouvé jeté sur la route, payer 1000 € pour un objet capable de claquer avant 1 an rarement plus de 2 ans, c'est abominablement cher.
Je suppose que mes Blackberry ont du coûter 2000 $ à l'époque, la c'est réellement avec le recul bon marché, il n'y a qu'un an que je m'en sers plus, si la notion de fiabilité était entrée dans la tête des gens, Blackberry serait no1 ou2.
Ce librem est construit comment ? pour 2 ans ou 10 ans, c'est la la question du prix qui se pose ou pas. (on peut pas éxiger plus de 10 ans de durée d'un objet électronique c'est le temps de vie minimale des condensateurs après c'est une question de chance.)
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/11/2020 à 8:44
Citation Envoyé par ericb2 Voir le message
@melka one : je pense que tu as raison aussi (mais je n'ai pas réussi à modifier ma première réponse)

En fait, les téléphones portables ont toujours été chers. C'est en baissant artificiellement les prix, genre le portable à XX euros (et en se rattrapant sur les données personnelles) que les gens ont cru que c'était pour eux.
Je ne suis pas tout à fait d'accord. La marchandisation des données personnelles n'a pas eu d'impact sur le prix des premiers smartphone (je ne saurais dire si ça en a maintenant). Ce qui a donné l'impression que les smartphone ne valaient rien, ce sont les opérateurs tels que Bouygues, Orange et SFR qui l'ont répandu, avec leurs offres "1 forfait machin et un portable truc pour 1€ de plus". Des offres comme ça, il y en a eu énormément, et les gens se sont dit que les smartphones ne valaient rien. Quand Free est arrivé avec ses offres pas chères et en déclarant que 0,10€ pour 1 SMS c'était du vol et que SMS ça coutait 0,00002 € ! Les offres de forfait avec smartphone inclut ont quasiment disparu, et on a commencé à comprendre qu'un smartphone ça valait cher.

Ce sont donc les opérateurs qui ont laissé croire que les smartphones ne valaient rien en se rattrapant sur le prix des forfaits. En réalité, le prix des forfaits te faisait payer ton téléphone bien au-dessus du prix normal. Et l'entente entre Orange, SFR et Bouygues était dégueulasse (je ne sais pas s'ils ont été condamné pour ça). Mais Free a donné un grand coup de pied dans la fourmilière.
Merci Free.
2  0