Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Secoué via Android, Huawei pourrait mettre des smartphones sous HongMeng OS sur le marché au 4T2019
Au prix de 288 $ pour attirer les développeurs

Le , par Patrick Ruiz

79PARTAGES

15  0 
Huawei, premier équipementier de télécommunication au monde et deuxième fabricant mondial de smartphones selon l’agence Bloomberg, est sous le coup des sanctions américaines. Cette situation l’empêche de notamment de travailler avec Alphabet, la maison mère de Google, dont le système d’exploitation Android équipe la plupart des smartphones, y compris ceux du groupe chinois. Face à ces sanctions des USA qui pèsent depuis la mi-mai, le groupe chinois a entamé sa contre-attaque en demandant, à mi-parcours du mois de juin, l’enregistrement auprès de l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) de son propre système d’exploitation « HongMeng ». D’après les derniers développements, le groupe chinois poursuit avec ses démarches d’émancipation.

Huawei est occupé à tester des smartphones sous son système d’exploitation fait maison. En sus, il y a que ces derniers pourraient débarquer sur le marché avant la fin de l’année. « Les nouveaux téléphones Huawei sous HongMeng OS feront leur apparition sur le marché au quatrième trimestre », lit-on. Le Chinois vise les bas et milieu de gamme au prix de 288 $, ce, pour « attirer développeurs d’applications et utilisateurs. » Mais, le haut de gamme aussi serait dans le viseur de Huawei. En effet, les tests du système d’exploitation portent aussi sur des appareils de la série Huawei Mate 30. D’ailleurs, l’entreprise a, via un autre de ses canaux officiels, donné des précisions en ce qui concerne la période de disponibilité des appareils de cette série dotés de sons système d’exploitation ; ce sera pour le mois de septembre. En attendant d’y être, le groupe chinois prévoit de procéder à une présentation de son alternative à Android lors de sa conférence dédiée au développeurs du 9 au 11 août.


HongMeng OS est à l'origine un système d’exploitation destiné aux objets connectés (IoT) et à une panoplie d’autres usages industriels. C’est ce qui explique que l’entreprise s’apprête à l’intégrer aux nouveaux téléviseurs connectés de la filiale Honor. Ce détail soulève des interrogations quant à savoir si l’OS pourra tenir la route dans la filière des smartphones. En effet, dans une publication de l’agence de presse chinoise Xinhua parue à mi-parcours du mois précédent, Catherine Chen de Huawei laisse filtrer que « le système d’exploitation HongMeng n’est pas conçu pour les smartphones » et que l’entreprise chinoise « entend continuer à faire usage d’Android. » Le PDG du groupe chinois a pourtant laissé paraître le contraire lors d’une récente sortie en ajoutant que HongMeng OS devrait être 60 % plus rapide qu’Android. Ça, c’est sans revenir sur d’autres détails techniques comme le temps de latence de l’OS sur lequel les dirigeants de l’entreprise ne s’accordent pas.

La seule certitude pour le moment est qu’il y a bien une conférence de développeurs Huawei programmée pour la fin de la semaine en cours. On aura les regards tournés sur ces développements pour commencer à voir ce qu'il en est réellement de HongMeng OS et des smartphones qui doivent en être équipés.

Sources : média d’État chinois, Reuters, Xinhua

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Huawei fait-il dans le bluff avec HongMeng OS ?

Voir aussi :

Huawei dépose une marque de système d'exploitation denommée Hongmeng OS après les sanctions US

Le système d'exploitation de Huawei sera plus rapide qu'Android et MacOS, d'après Ren Zhengfei, le PDG de Huawei

Huawei encourage les développeurs à publier des applications sur sa vitrine de téléchargement AppGallery, suite à l'interdiction américaine

Google met en garde la Maison Blanche contre le bannissement de Huawei : un fork d'Android est un risque de sécurité pour les USA

La Chine a mis en garde les entreprises technologiques contre les conséquences que pourrait avoir leur coopération, avec l'interdiction américaine

Huawei aurait arrêté sa production de smartphones après son ajout sur la liste noire des États-Unis, en pleine guerre commerciale avec la Chine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/09/2019 à 16:40
Ça fait suite à : Google met une pause à sa collaboration avec Huawei : plus de PlayStore, plus de Gmail pour les futurs smartphones Android du constructeur chinois et à la perte de sa licence Android, suite à quoi Huawei a répondu "on sen fou on va mettre notre propre OS sur nos tel", sauf que c'est pas du tout prêt, voila.
6  0 
Avatar de defZero
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/08/2019 à 17:23
Comme dit par @saint_win, on y croit moyen .
Par contre saurait était pas mâle s'il avait pu s'orienter vers du Fuschia.
Tant qu'as copier, autant voir plus loin et prendre un coup d'avance non ?
Enfin, on verra bien ce qu'il vont nous pondre :

Linux\HongMeng (Licence fait moi mâle )
BSD\HongMeng
Android\HongMeng (Sanction US )
Fuschia\HongMeng
Minix\HongMeng (Latence )
... etc.
2  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/08/2019 à 14:05
En sus, il faut un écosystème de développeurs et d’applications conséquent.
Devoir porter une app sur 2 OS différents (Android et iOS) qui en plus a un comportement différents d'un smartphone à l'autre, d'une version d'OS à l'autre, etc, c'est déjà une vraie galère alors devoir gérer 3, 4, 5 OS différents pour les smartphones, le doute s'installe!

C'est d'ailleurs pour cette raison que Microsoft avec son Windows Mobile a disparu! Au final, les développeurs ne voulaient pas traîner un OS de plus.

Il est fort peu probable que le marché soit d'accord de financer une demi-douzaine d'OS différents pour smartphone...

D’après les chiffres publiés par Huawei, l’entreprise compte déjà 800 000 développeurs autour de son écosystème de produits.
800'000??? C'est le chiffre indiqué par Huawei, mais je doute fort que cela soit le chiffre réel Les premiers développeurs vont devoir être financés par Huawei et ce n'est que si l'OS s'impose que des développeurs tiers vont s'intéresser au nouveau bébé. Qui peut imaginer un seul instant que Huawei se paie 800'000 développeurs? Est-ce que le parti communiste chinois et le bon président Xi ont mis toute l'armée rouge à la disposition de Huawei pour en faire des développeurs?

Au final, le futur va simplement montrer que Huawei a développé un OS destiné uniquement à la Chine (c'est justement ce que veut le gouvernement chinois: un logiciel dont il a le contrôle complet qui interdit tout sauf la possibilité de fliquer l'usager) et à l'international cela sera toujours Android après que le bon Trump ait quitté la Maison blanche! (c'est dans 1 ou 5 ans... Les chinois savent être patients).
2  0 
Avatar de saint_win
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 06/08/2019 à 9:20
Je voudrais bien que la Chine nous montre ce qu'elle sait faire. Mais je n'y crois pas. Je pense qu'elle est toujours dans la phase de "copie". Donc on aura le droit a une copie d'un OS occidental Linux ou Android avec quelques modifications. Je pense qu'ils sont encore a des années lumière pour la création d'un nouvel OS comme pour les processeurs.
6  5 
Avatar de hoshantm
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 09/08/2019 à 13:16
"Je pense qu'ils sont encore a des années lumière pour la création d'un nouvel OS comme pour les processeurs." Que dire ? La Chine est en train de monter en puissance et il est évident que personne ne réinvente la roue. On commence là où les autres se sont arrêté. Mais l'arrogance de vieux Empire croulans tels l'empire Ottoman de la fin du 19ème, finira par enterrer l'occident. Après avoir prétendu la même chose en ce qui concerne le Japon, maintenant on se la ferme. La Chine est un plus grand Japon. Continuez à rêver...
2  1 
Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/08/2019 à 13:48
Bonjour. dans l'article, il est question du « temps de latence de l’OS ».
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer de quoi on parle ? merci d'avance.
1  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/08/2019 à 11:28
Les chinois ont un marché intérieur assez grand pour garantir la viabilité de leur projet.
Donc ils se moquent un peu du succès à l'international.
Et les développeurs viendront pour vendre leurs applications sur leur appstore même si ils doivent mettre des back doors
1  0 
Avatar de Jiai972
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 11:50
De toute facon, je ne vois pas l’intérêt pour Huawei de créer leur propre OS de A à Z. Sans parler du travail phénoménal pour y arriver (pilotes, environnement de développement, 10 années d'avance pour Android/IOS pour citer quelques points), il leur faut avoir avoir les applications pour avoir l'adhésoin du grand public. Youtube, Facebook, Whatsapp ... il faut ces applications au lancement. Et cela ne sera pas possible sur un système qui ne serait pas un dérivé d'un OS existant. Il suffit de prendre les tablettes Amazon comme exemple.
0  0 
Avatar de behe
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/08/2019 à 16:15
Et bienvenue à HarmonyOS
Va falloir encore attendre pour savoir si cet OS est interessant mais ça montre que ça bouge
0  0 
Avatar de habibouss
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/08/2019 à 17:38
Accordons leur le bénéfice du doute et la fécondité de leurs idées. Hâte de voir leur nouvel OS et tout ce qui va avec. Si ça marche, ce sera pleines d'opportunités pour surtout les développeurs.
0  0